Où et Quand

Plusieurs grandes manifestations étaient prévues pour 2012 pour le 50ème anniversaire de l'Exode en 1962 des rapatriés d'Algérie (Pieds-Noirs et harkis).
Les Pieds Noirs de Tunisie et du Maroc étaient invités à s'associer à cette date.
Restaient à définir le(s) lieu(x) et la (les) date(s) :
1) Pour le(s) lieu(x), nous pensions qu'il fallait éviter de se disperser et proposions Paris, Lyon, Marseille :
- Paris parce que c'est la capitale (politique, intellectuelle, plus grand nombre d'habitants ... ) ;
- Marseille parce que beaucoup (une majorité) de pieds-noirs et harkis vivent dans le Sud-Est de la France et aussi parce que c'est là que beaucoup arrivèrent en 1962 (beaucoup d'autres à Port-Vendres) ; 
- et Lyon pour sa situation centrale entre les deux précédentes et sa densité de population (Rhône-Alpes est la 2ème région de France et Lyon et sa banlieue regroupent plus d'habitants que Marseille et sa banlieue)
Ce qui n'empêchait pas bien sûr des manifestations locales pour ceux qui étaient dans l'impossibilité de se déplacer dans une de ces 3 villes (Nice, ou le Sud-Ouest avec Bordeaux ... )
2) Pour la date, nous avions proposé dans un premier temps le dimanche 18 mars 2012 (PAS LE 19 !)  
Nous ne pouvons pas et nous ne voulons pas oublier que le "cessez-le-feu" du 19 mars n' a jamais été respecté et encore moins ses conséquences dramatiques avec :
- le massacre de la rue d'Isly à Alger le 26 mars 1962 qui a fait 80 morts et plus de 200 blessés
- celui d'Oran le 5 juillet 1962 qui a fait plus de 2000 morts et des centaines de disparus !
- et surtout l'abandon aux bourreaux du FLN de 150 000 harkis et plus de 2000 pieds-noirs !
Le 18 mars pourrait donc être considéré comme le "début de la fin" ...
D'autre part, les 19 mars, 26 mars, 5 juillet 2012 tombaient un lundi : nous pensions qu'il était plus facile de mobiliser un samedi et mieux encore un dimanche qu'un jour de semaine et le 5 juillet les premiers départs en vacances auraient eu lieu ...
Si le 18 mars était tombé un jour de semaine nous aurions bien évidemment proposé une autre date
Le 18 mars c'était aussi juste avant les élections présidentielles (la publication de la liste des candidats est le lundi 19 mars 2012 !) et même si nous savons maintenant que les élus ne tiennent pas (ou rarement) les promesses des candidats en campagne (cf Nicolas Sarkozy et sa promesse du 31 mars 2007), c'était peut-être une des dernières occasions de montrer la mobilisation des communautés pied-noire et harkie ...
Nous étions bien sûr prêts à discuter de ces éléments (lieux et dates) ainsi que des formes et des modalités d'organisation avec toutes les associations et tous les individus qui voulaient (se) mobiliser pour le cinquantenaire de l'Exode des rapatriés d'Algérie (Pieds-Noirs et Harkis) de 1962.
A travers ce cinquantenaire, nous souhaitions réunir tous les Pieds-Noirs et harkis !

 

Malheureusement, la manif pn 2012, elle a fait tchouffa !!!


ce site a été créé sur www.quomodo.com