Libreville-Gabon
 
 
 
A l’époque coloniale, l’insigne de la Police était commun aux quatre territoires de l’ex-Afrique Équatoriale Française : Tchad, Oubangui Chari (actuelle République Centrafricaine), Congo et Gabon.
 
Cet insigne était constitué par une ou plusieurs feuilles d’Acanthe (plante qui servait de modèle pour l’ornement des chapiteaux corinthiens).
 
Au lendemain de l’Indépendance du Gabon, les cadres supérieurs de la Direction de la Police, dans le souci d’actualiser le motif qui constituerait les attributs de ce Corps, devaient chercher parmi les plantes du terroir, celle qui remplacerait l’Acanthe qui est une plante du midi de la France.
 
C’est ainsi que le choix s’était porté sur une plante dont la feuille est hérissée d’épines aussi bien sur son pourtour que sur sa nervure principale.
 
Cette plante nommée « Argémone », pousse aux abords de marécages ou aux endroits ombragés et frais. Les vertus curatives de ses feuilles figurent en bonne place dans la pharmacopée gabonaise.
 
Ce choix a donc été opéré pour symboliser la personne morale indivisible de la Police, en raison de ses épines qui caractérisent son état d’auto-défense et d’inviolabilité. La lance, encadrée de chaque côté par deux feuilles juxtaposées, représente la force en tant qu’arme traditionnelle de nos anciens guerriers.
 
 

 
 
 
 
 
 

devise


HONNEUR - FIDELITE
 

CALENDRIER 2019

jan. 2019s'abonner
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
 

méthéo LIBREVILLE

MarMerJeu
NuageuxPartiellement nuageux
33.2° C33.9° C
22.4° C22.3° C
MarMerJeu
Ensoleillé / Nuit claire
36.2° C
22.2° C
 
 
 
 
 

a NOS LECTEURS

DIBOTI (Punu) AKEWA (Myènè) MALUMBI (Nzebi) AKIBA (Fang) LEVELEWE (Obamba) LAVELEWE (Téké) MANAME (Pouvi) YAMOSSOBA (Apindjis) BODONGA (Kota) MERCI (Français) THANK YOU (Anglais) GRACIAS (Espagnol) SHUKRAN (Arabe) XIEXIE (Chinois) GRAZIE (Italien) SPACIBO (Russe) SAGOLUN (Turc) DANKE (Allemand) DIBOTI (Punu) AKEWA (Myènè) MALUMBI (Nzebi) AKIBA (Fang) LEVELEWE (Obamba) LAVELEWE (Téké) MANAME (Pouvi) YAMOSSOBA (Apindjis) BODONGA (Kota) MERCI (Français) THANK YOU (Anglais) GRACIAS (Espagnol) SHUKRAN (Arabe) XIEXIE (Chinois) GRAZIE (Italien) SPACIBO (Russe) SAGOLUN (Turc) DANKE (Allemand)
 
Copyright © 2019 Forces de Police Nationale | Actualité policière du Gabon |  Reproduction interdite | Tous droits réservés | Conception et réalisation GSMO
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
A l’époque coloniale, l’insigne de la Police était commun aux quatre territoires de l’ex-Afrique Équatoriale Française : Tchad, Oubangui Chari (actuelle République Centrafricaine), Congo et Gabon.
 
Cet insigne était constitué par une ou plusieurs feuilles d’Acanthe (plante qui servait de modèle pour l’ornement des chapiteaux corinthiens).
 
Au lendemain de l’Indépendance du Gabon, les cadres supérieurs de la Direction de la Police, dans le souci d’actualiser le motif qui constituerait les attributs de ce Corps, devaient chercher parmi les plantes du terroir, celle qui remplacerait l’Acanthe qui est une plante du midi de la France.
 
C’est ainsi que le choix s’était porté sur une plante dont la feuille est hérissée d’épines aussi bien sur son pourtour que sur sa nervure principale.
 
Cette plante nommée « Argémone », pousse aux abords de marécages ou aux endroits ombragés et frais. Les vertus curatives de ses feuilles figurent en bonne place dans la pharmacopée gabonaise.
 
Ce choix a donc été opéré pour symboliser la personne morale indivisible de la Police, en raison de ses épines qui caractérisent son état d’auto-défense et d’inviolabilité. La lance, encadrée de chaque côté par deux feuilles juxtaposées, représente la force en tant qu’arme traditionnelle de nos anciens guerriers.