Ils se prénommaient Armand, Charles, François, Jean. Ils étaient menuisiers, instituteurs, paysans, cheminots, ouvriers ou bourgeois. Ils devinrent soudainement artilleurs, fantassins, brancardiers…
Voyageurs sans bagage, ils durent quitter leur femme et leurs enfants, revêtir l’uniforme mal coupé et chausser les godillots cloutés…
Sur huit millions de mobilisés entre 1914 et 1918, plus de deux millions de jeunes hommes ne revirent jamais le clocher de leur village natal. Plus de quatre millions subirent de graves blessures…
 
F. Elie.jpg

 


LE CHEMIN DES DAMES

 

Ecrit et Mis en scène par Gilles Langlois

 

avec

 

Yann PEIRA

Manuel LE VELLY

Anatole de BODINAT

François RAISON

François SANTUCCI

Sacha PETRONIJEVIC

 

Thème de la pièce 

 

 

Charles, François et Armand sont dans la tourmente de la première guerre mondiale. Ils le sont depuis le début. Ensemble, ils ont connu Verdun et autres lieux de désolation. En ce jour du 15 Avril 1917, ils viennent d’arriver sur le front après quelques jours de repos à l’arrière. Ils sont commandés par le lieutenant Rame, un jeune militaire issu de Saint-Cyr, autoritaire et manquant d’expérience au combat. Les rejoindront, dans la cambuse, Jean, un jeune soldat de vingt ans, pour qui c’est la première affectation, puis Adrien un camarade de retour de permission. Tous ces hommes, sont issus du peuple de France. Ils sont à la fois simples et héroïques. Ils vivent dans cette guerre, un quotidien extraordinaire, fait de peur, d’angoisse, souvent de désespoir, mais aussi de petites habitudes, d’humour, d’amitié, de courage. Ces hommes se retrouvent, ensemble, pour vivre à l’aube du 16 Avril 1917, la grande offensive du « Chemin des Dames ». Avec quel destin pour chacun d’eux ?

 

 

Chanson de Craonne
Amand Elie.jpg
Au front.jpg
diplome.jpg
Medailles.jpg
Legion d'honneur.jpg
Soldat.jpg
MEDAILLE MILITAIRE
 
CROIX DE LA LEGION D'HONNEUR
 
CROIX DE GUERRE
 
MEDAILLE DE VERDUN
ce site a été créé sur www.quomodo.com