Supporters de l'AS St-Etienne
49 - La Chapelle du Genêt
les verts d'Anjou

DIMANCHE 22 septembre 2019
ANGERS - asse

Championnat   (6è journée)                             Défaite  4 - 1

32 associés :
Lionel ROUSSELOT, Bruno JOLLY, Benoit et Bastien GRAVOIL, Charline et Kévin SUTEAU, Toussain LANDELLE, Jean-Paul MICHELET, Christelle BLANCHAIS, Claude BOURCIER, Christophe DERZON, Jean-Luc EMERIAU, Alexandre LAUNEAU, Vivian GAUTER, Régis et Philippe ROULIER, Eric ALLAIRE, Philippe TAVENARD, Joseph et Anaël DILE, Maxime ROBINEAU, Brigitte RIALLAND, Julien MONDILLON, Eloïse POINGT, Sylvie PARRAULT, Mickaël et Matthieu HALLAIS, Laurent TERRIEN, Sylvain LIBAUD, Laurent et Flavien BRIAND, Matthieu RUAULT

2 non-associés : 
(Philippe TAVENARD), (Joseph DILE)
Malgré quelques sourires, la déception et l'incompréhension
étaient bien présentes à l'issue d'une seconde période à oublier
 

une seconde PÉRIODE catastrophique

Seulement 32 associés pour ce court déplacement, certains avaient probablement choisi une autre tribune en ce dimanche après-midi.
3 jours après la défaite à La Gantoise, les Verts nous devaient une revanche ou au moins une réaction. Le Coach Printemps avait décidé de faire tourner et de laisser Perrin, Khazri, Hamouma et Cabaye sur le banc.
La 1è période lui donnait plutôt raison, puisque les Verts étaient bien en place et n'étaient que rarement inquiétés. Le rythme n'était pas très élévé et c'est Nordin qui allait enfin réveiller la rencontre à quelques minutes de la mi-temps. En étant à l'origine d'une accélération au milieu de terrain, il lançait Debuchy qui centrait immédiatement sur....Nordin, qui plaçait une tête victorieuse.
1-0 à la mi-temps, tout allait bien.
Mais voilà, la seconde période allait tourner au cauchemard, avec une égalisation dès la 50è par Capelle, qui profitait d'une mésentente entre Moukoudi et Ruffier. Angers allait alors se mettre en marche et les Verts disparaître peu à peu, bien emmenés par les 2 fantomes Boudebouz et Bouanga...... 
Les Verts subissaient et allaient prendre l'eau dans la fin de match où Ninga inscrivait un triplé en 11 minutes, provaquant la colère des Ultras dès la fin de la rencontre.
A la demande de Ruffier, les joueurs regagnaient directement les vestiaires, seul Perrin, revenait plusieurs minutes après, échanger avec les supporters.