Supporters de l'AS St-Etienne
49 - La Chapelle du Genêt
les verts d'Anjou

jeudi 19 septembre 2019
la gantoise - asse

Europa League (1è journée)                             Défaite  3-2

7 associés :
Lionel ROUSSELOT, Régis MORILLON, Bruno JOLLY, Toussain LANDELLE, Jean-Paul MICHELET, Christelle BLANCHAIS, Claude BOURCIER

 Une petite visite à la Boutique des "Buffalos"

un beau voyage mais une nouvelle deception

Retrouver les rencontres de Coupes d'Europe, telle était la motivation de nos 7 Verts d'Anjou, partis dès 6h30 en direction de la Belgique. Après quelques difficultés lors de la traversée de Paris, l'arrivée à Gand vers 15h nous a permis de profiter de l'après-midi.
 
Après avoir trouver une place de stationnement aux abords du stade, le groupe pris la direction du centre ville pour y retrouver tous les Stéphanois. Ils y étaient facilement repérables car on les entendait chanter de loin. Ce fut l'occasion de retrouver 4 Verts d'Anjou déjà présents, Corentin, Jason, Valentin et Miléna.
 
Le temps de profiter des terrasses de café ensoleillées, puis de prendre la direction du stade, derrière les Magics Fans pour une "marche" de près de 6 kms. Bien escortés par la Police, tout se passa pour le mieux.
 
Malgré les fouilles à l'entrée, les habituels fumigènes craquaient à l'entrée des joueurs. Le 11 alignés par Printemps avait plutôt belle allure et tous les espoirs étaient permis. Malheureusement, les "Buffalos" profitaient d'une perte de balle Stéphanoise et d'un Perrin pris de vitesse, pour ouvrir le score dès la 2è minute....
Malgré les encouragements incessants du Parkage, nos Verts avaient bien du mal à prendre le jeu en main, face à une équipe pourtant pas exeptionnelle. Si le portier Belge nous redonnait espoir à 15 mn de la fin grâce à une magnifique boulette, les Verts poussaient enfin mais n'allaient pas parvenir à égaliser.
 
Défaite 3-2 avec beaucoup de regrets, surtout celui d'avoir vu une équipe Stéphanoise en gros manque d'envie pour un match de Coupe d'Europe. 

Le retour se passera pour le mieux, Régis, Claude et Lionel se relayant tout au long de l'autoroute pour une arrivée à la Chapelle à 6h45.