Supporters de l'AS St-Etienne
49 - La Chapelle du Genêt
les verts d'Anjou

dimanche 16 FÉVRIER 2020
brest - asse

Championnat  (25è journée)                    Défaite  3 - 2 

9 associés :
Lionel et Pierre ROUSSELOT, Daniel et Magali FONTENEAU, Mickaël et Matthieu HALLAIS, Bruno JOLLY, Maxime et Victor CHEVALIER

EMPORTÉS par la TEMPÊTE ........

9 Verts d'Anjou avaient décidé de braver le mauvais temps en ce dimanche après-midi pour aller supporter nos Verts qui en ont bien besoin.
Mais que ce fut difficile. La tempête qui balayait la Bretagne allait rendre le trajet aller bien difficile. Le départ avait donc été avancé pour prendre le déjeuner en Cafétéria, à l'abri du vent et de la pluie.
Sur la route, les yeux étaient également river sur Internet où des rumeurs de possible annulation de la rencontre circulaient.
Arrivés au point de rendez-vous avant 15h, la police contredisait immédiatement ses rumeurs, les vents allaient se calmer vers 16h, comme annoncé, et le terrain était évidement équipé pour absorber d'habituelles quantités d'eau importantes.
Direction le stade Francis le Blé et sa tribune Visiteurs ouverte à tous les vents, mais nous ne sommes pas les seuls à avoir subi les éléments, puisque nos joueurs ont été balayé pendant les 45 premières minutes par une équipe Bretonne virevoltante, enchainant de très beaux mouvements et inscrivant 3 buts à une équipe dépassée. 
Les jeunes Maçon (1è titularisation) et Abi étaient sacrifiés à la mi-temps pour tenter de faire réagir l'équipe. Ce n'étaient évidement pas les seuls responsables de ce naufrage (Boudebouz a une nouvelle fois été fantomatique) mais il faut reconnaitre que les entrées de Diony et Honorat allaient booster le jeu Stéphanois. et après un but refusé par la VAR, les Verts poursuivaient sur un meilleur rythme et allaient être rapidement récompensés. Une 1è fois par Bouanga sur Pénalti puis quelques minutes plus tard par Diony. 
3-2, on commençait à y croire, mais les coéquipiers de Ruffier alleint manquer de souffle en fin de match pour aller chercher cette égalisation que tout les Bretons redoutaient. Et c'est fort logiquement que Brest remportait cette rencontre.
On sait l'infirmerie encore bien garnie mais certains "leaders" sur le terrain n'assument pas leur rôle autour des nombreux jeunes, qui eux, profitent bien de leur temps de jeu pour progresser. Il faut trouver des motifs de satisfaction.......