Supporters de l'AS St-Etienne
49 - La Chapelle du Genêt
les verts d'Anjou

Vendredi 06 aVRIL 2018
aSSE - p.S.G.

Championnat (32è Journée)                        Nul  1 - 1 

4 associés :
Lionel ROUSSELOT, Christophe DERZON, Christine GUICHETEAU, Rahmann IBRAHIM

2 non associé :
Marie MORILLON (+1)

si près de l'exploit .......

Petite surprise pour cette rencontre avec seulement 4 inscrits pour effectuer le déplacement. Mais qu'importe, nos 4 Verts d'Anjou étaient motivés à l'idée de voir nos ptits Verts confirmer leur très belle série actuelle et pourquoi pas, inquiéter l'ogre Parisien.
 
Si le PSG comptait quelques absences de marque (Veratti, Motta, Neymar, ....) l'Equipe présente avait belle allure, très belle allure. Mais pas suffisant pour faire peur à des Stéphanois entreprenants et qui jouaient sans complexe. En face, des Stars en manque d'inspiration et sans doute de motivation..... et c'est presque logiquement que les Verts ouvraient le score par Cabella. Impossible de décrire les décibels du Kop Nord, ce fut magique.
 
Les Verts poursuivaient sur le même rythme et Hamouma allait provoquer Kimpembe et obtenait un pénalty. Une offrande pour Cabella qui, malheureusement, ne doublait pas la mise. 
1-0 à la mi-temps, Geoffroy-Guichard était en feu, et les 2 kops provoquaient une nouvelle fois la LFP en allumant de magnifiques fumigènes.
 
La seconde période se poursuivait sur le même rythme, mais le coach Emery, inquiet de la tournure, allait faire rentrer Silva et Cavani, 2 compétiteurs qui allaient un peu secouer leurs coéquipiers. Tanane manquait le break en trouvant la barre puis Cavani manquait .........l'inmanquable. On était à la 90è quand Ruffier sortait un arrêt reflexe et allait permettre aux Verts d'empocher les 3 points qu'ils méritaient bien. Puis une perte de balle évitable de Tanane, allait déboucher sur un centre que le malheureux Debuchy déviait dans son but. Les Verts en tombaient au sol, mais pas le Kop Nord, qui aussitôt l'abatement, scandait Debuchy et remerciait les Verts de leur superbe prestation.
 
Bref, une déception aussi énorme que l'ambiance vécue ce soir là....
 
Il fallait maintenant rentrer, et ce ne fut pas facile de sortir des bouchons. Christophe et Lionel allaient assurer un retour sans trop de soucis.
Une journée à plus de 20° au milieu  d'une semaine de pluie.
Lionel, Rahmann, Christophe et Christine en ont bien profité