4è Open de Quimper 2013

Valérie n'y arrive pas !

(01 au 03 novembre 2013)

Valérie participe comme l'an passé à l'Open de Quimper. Cette année, elle est n°1 elo du tournoi et seule à + 2000.
Mais, malgré un niveau de jeu satisfaisant, elle n'y arrive pas ! Trop de cadeaux aux adversaires !!

Ronde 7
Victoire tout de même contre un 1811 pour finir cet open qui laisse des regrets. Avec 4,5 pts, Valérie est 11è. Il n'y a que des jeunes sur le podium : Nicolas COGAN (6 pts), Tristan NICOLAS (5,5) et Yann LE BRIS (5,5 pts).

Ronde 6
Valérie retrouve le jeune Cogan Nicolas 1962 (16 ans) avec lequel elle avait fait nulle en 2012. Elle préfère changer d'ouverture et, dans l'idée d'attaquer, de faire un gambit benko. Mais son jeune adversaire varie dans le début et amène une position semi fermée. Echaudée par les parties précédentes, Valérie choisit vite un plan, le met en action et se retrouve mieux positionnellement. Sauf qu'à un moment donné, elle se précipite sur une mauvaise idée et l'adversaire se décoince, passant alors à l'attaque. Et celui-ci déroule ensuite assez vite, avec des menaces tactiques !

Ronde 5
Rebelote, ronde 4 s'achevant à 17h30 et la ronde 5 commençant à 18h !
Valérie est opposée à Jourdren Kevin 1833 qui équilibre très vite la position. La position est très plate. Ca sent la proposition de nulle, et c'est ce qui se passe. Fatiguée, Valérie propose et son adversaire accepte.

Ronde 4
Ronde 3 terminée à 13h05, ronde 4 démarrée à 13h30, cela ne met pas dans les meilleures conditions !
Valérie joue Hamelin Isabelle 1657 avec les Noirs et se heurte à un système colle zukertort (avec b3). Elle n'est pas trop à son avantage mais remonte la position comme toujours ! Encore une fois, ça se traduit par le gain d'un pion, puis d'un deuxième. Et là aussi comme souvent c'est le début du zeitnot !  Cette fois, Valérie maîtrise et l'emporte.

Ronde 3
Le Duigou Goulven 1867 avec les Blancs au menu.
Un adversaire préparé qui opte pour une une cambridge spring avec ...Te8 à la place de e5. Valérie perd du temps dans le milieu de jeu en essayant de trouver le bon plan et, du coup, se retrouve en zeitnot très vite. Mais elle gère et gagne même un pion, puis deux obtenant une finale de tour + fou + 5 pions contre tour + fou + 3 pions, puis tour fou trois pions contre un du même côté. Coup de théâtre, Valérie se prend une enfilade et perd la qualité! La nulle s'en suit !

Ronde 2
Contre LERAT Paul-Pascal 1746, Valérie gagne 2 pions grâce un petit coup tactique et elle obtient une finale avec 3 pions passés à l'aile-dame. Mais la pièce majeure restante est une Dame et Valérie se prend une perpétuelle après avoir laissé l'adversaire ouvrir du côté de son roi. 

Ronde 1
Victoire contre le même adversaire qu'à la ronde 1 l'an passé PRIMAULT Loic 1644. Ca se passe sans difficultés après une ouverture ratée de l'adversaire.
ce site a été créé sur www.quomodo.com