10e open de Lille - 2019

Valérie et Emmanuelle, deux Tours infernales à Lille !

Le 10e open de Lille a lieu du 6 au 12 avril 2019 au Palais Rameau
Ce tournoi réunissant 126 participants dont 18 joueurs titrés affiche une moyenne élo à 1756.

Seulement 7 féminines sont présentes dont nos deux Tours infernales, Valérie (2091) qui pointe au 27e rang initial et Emmanuelle (1875) au 48e.

Elles jouaient toutes deux avec les noirs à la 1e ronde. Valérie maîtrise d’un bout à l’autre la situation face à Jean De Lagontrie (1786). Resté au centre, le roi adverse est devenu la proie des pièces à longue portée sur les multiples lignes ouvertes. Voyant sa fin arriver, l’adversaire prend la sage décision de capituler. A la table 16 face à Benjamin Defromont (2200), Emmanuelle se retrouve dans une partie compliquée où chaque coup revêt une grande importance. Le choix du grand roque suivi un peu plus tard d’un autre coup critiquable suffisent à la mettre dans une situation complètement défavorable. Très vite, la position s’effondre.

Pour la ronde 2, Valérie est opposée au jeune (benjamin) Maître Fide Belge Daniel Dardha (2379). En milieu de partie, elle cède un
pion sur une suite tactique. Son temps s’est réduit à grande vitesse. Il ne lui reste que 2 minutes pour jouer 20 coups. Malgré le
manque de temps, elle trouve les coups justes et récupère un pion. La position est tendue même pour son adversaire qui ne compte
plus que l’avantage du temps. Finalement, après avoir hésité, Valérie fait un mauvais choix dans une suite compliquée qui nécessitait
du temps de réflexion. Peu après, l’adversaire parvient à faire craquer les blancs. Dommage !
Petite anecdote : Bien après la partie, nous étions attablés dans la salle d’à côté entrain de déguster une bière du Nord. Passant près
de nous, l’ami Maître Kamran Shirazi demande à Valérie son résultat. Après quelques explications, il lui dit qu’elle était bien revenue
dans la position et affirme que les blancs auraient même pris l’avantage sans l’imprécision. Croyant à une question, Valérie répond
« je ne sais pas » et Kamran d’ajouter « moi, je sais ! », ce qui a bien fait rire tout le monde.
De son côté, Emmanuelle fait face à Halim Benbahlouli (1502), un joueur déjà rencontré par le passé et qui, pour cette fois, a choisi
de changer d’ouverture. Peu importe, Emmanuelle maîtrise la situation et exploite au mieux la mauvaise position de son adversaire.
Acculé sur trois rangées, il finit par subir une agression décisive. Emmanuelle sacrifie un cavalier pour s’offrir une menace de mat
imparable, un coup digne d’une position d’exercice ! Voir diagramme ci-contre
De passage à Lille pour le week-end, j’ai pu suivre les parties et mes commentaires ont pu ainsi trouver une source fiable. De retour
au boulot, je ne vois plus maintenant que les résultats.
La ronde 3 paraît être une formalité. Valérie et Emmanuelle ont gagné respectivement leur partie contre Victor Pham (1570)
et Armand Mallevaey (1468)

Ronde 4 :
Valérie est opposée à Adrien Pierquin (1687) surprenant vainqueur de Noë Ringuet (2155) à la ronde précédente. Elle tente une percée qui se retourne contre elle. Ensuite, elle accepte la proposition de nulle alors que son adversaire peut gagner une qualité.
Emmanuelle joue à la table 9 contre le Maître Kamran Shirazi (2330). Elle réalise une super partie mais finit par céder.

Ronde 5 :
Valérie gagne avec les noirs contre Philippe Jassem (1665). Elle porte son score à 3,5 points. A ce moment là, la situation Fide est à -5,6 points
Emmanuelle gagne avec les noirs contre Salome Chachiachvili (1412). Elle totalise 3 points sur le tournoi. Son élo Fide se situe +1 point

Ronde 6 :
Valérie joue encore avec les noirs, cette fois à la table 8 contre le maître Harutyun Barseghyan (2467). Elle négocie mal l'ouverture et laisse une colonne ouverte à tort. L'adversaire profite de cette ligne pour démontrer sa force et gagner plus facilement la partie. Cette défaite porte le score Fide de Valérie à -7,4 points
Emmanuelle joue table 20 avec les blancs contre Frédéric Lemière (2014). Elle ne connait aucun problème. Mieux encore, elle domine toute la partie. Son adversaire n'a plus de coups. Emmanuelle hésite à jouer une variante pour tenter de gagner. Finalement, la nulle est conclue. En fait, le gain n'est pas clair. L'analyse post mortem confirme les craintes qu'elle a eues. Donc, pas de regret sur le résultat ! Côté élo Fide, elle en est à +4,8 points.

Ronde 7 :
Une fois de plus (quasiment à chaque tournoi), nos féminines se rencontrent. La partie n'est pas vraiment jouée. Le partage du point est convenu.
A ce deal, c'est toujours Emmanuelle la bénéficiaire (+ 5,6 pts). Elle en est à 10,4 points sur l'ensemble du tournoi. Par contre, Valérie comptabilise -13 points à l'issue de cette ronde.

Ronde 8 :
Valérie gagne avec les blancs contre Giulio O. Sahinoz (1820). Cet adversaire n'était pas facile à jouer. Celui-ci a obtenu des bons résultats dans le tournoi (=2134, =2017, +2026). Valérie ramène son déficit à -9,6 points
Emmanuelle est vaincue avec les blancs par Marc Lacrosse (2195). Elle compte à ce moment +7,8 points fide

Ronde 9 :
Valérie fait nulle contre Marc Lacrosse (2195), un résultat qui lui fait gagner 2,8 points fide. Valérie se classe 22e avec 5,5 points. Elle perd 6,8 points au élo mais elle empoche le prix féminin, soit 125 €
Emmanuelle fait nulle avec les noirs contre Hans Dvorsak (1780). Cela lui coûte 2,6 points fide. Emmanuelle totalise 4,5 points et se classe 52e. Au élo, elle devrait gagner 5,2 points

C'est le GM Tigran K. Harutyunian (2539) qui remporte le tournoi avec 7,5 points





Diag partie ronde 2 Emmanuelle.jpg
Ronde 2 : E. Dubois vs H. Benbahlouli
Les Blancs matent en 8 coups
ce site a été créé sur www.quomodo.com