Vous gaffez, nous gaffons ... ils gaffent !

Mais d'abord, regardez !

Une réaction très humaine, qu'on rencontre à tous niveaux !
Aux échecs, nous savons ce que cela veut dire que de se triturer les méninges ! On cogite, on s'agite, on médite ... notre quête du meilleur coup est permanente pour décrocher le Graal. Oui mais voilà, notre cerveau nous joue parfois de vilains tours. Notre belle mécanique cérébrale se met tout à coup à bugger inexplicablement, de quoi devenir fou ! Gaffe, bug, "blunder" (en anglais), boulette, plantage, ces mots hantent l'esprit du joueur d'échecs. Quand on plante sa partie en un coup ou une séquence, on est dépité, et on se trouve vraiment stupide. C'est assez destructeur ! Certains vont alors jusqu'à décider d'arrêter de jouer, d'autres en deviennent fous.
Mais, rassurez-vous, vous gaffez, nous gaffons ... ils gaffent ! Par "ils", je veux dire les champions, les génies. Eh oui, même les plus grands sont victimes du fonctionnement mystérieux de l'esprit. Ça réconforte un peu, non ?
Et voici, ci-dessous, quelques exemples qui concernent ces plus grands champions de l'histoire des échecs !

KASPAROV

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

KARPOV

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

KRAMNIK

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

FISCHER

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

ANAND

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

BOTVINNIK

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

PETROSSIAN

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet

STEINITZ

Ajoutez un commentaire !
Un commentaire sur ce sujet

ANDERSSEN

Ajoutez un commentaire !
Il n'y a aucun commentaire sur ce sujet
ce site a été créé sur www.quomodo.com