Saison Rég HDF II 2016-2017

Résultats et Comptes-rendus
Classement

 

 EquipePtsj.d.p.c.
1St Just 224821265
2Meru 122822264
3Lehaucourt 118861610
4Mouy 217801414
5St Quentin 4178-21416
6Pont Ste Maxence 1148-41317
7Bernot 2128-10919
8Beauvais 4118-15722
9Belloy 298-18624

Ronde 1 : 09 octobre 2016

 Saint-Just 24 - 0Pont Ste Maxence 1
1PIN Philippe 17311 - 0CANDELOT Christian 1420
2LEGRAND Hugo 16611 - 0BECHERI Patrick 1399
3WIKTOR Henryk 16101 - 0POUDROUX Romain 1399
4MANSARD Williams 15351 - 0LIENNARD Antony 1300

Ronde 2 : 20 novembre 2016

 Le Haucourt 11 - 3Saint Just 2
1COQUELLE Gilbert 16241 - 0LEGRAND Hugo 1661
2BARLOY Séverine 15600 - 1PIN Philippe 1731
3PLE Alexandra 13700 - 1WIKTOR Henryk 1610
4LANDON Boris 13640 - 1MANSARD Williams 1535

Ronde 1 : Victoire expéditive pour bien débuter le championnat !

Aucune difficulté dans ce match à sens unique. Très vite, nos joueurs gagnent du matériel sur tous les échiquiers et l'emportent rapidement ensuite.

Ronde 2 : Le score n'est pas parfait, la manière non plus !

Au 1er échiquier, Hugo met au point une combinaison. Il offre un cavalier contre deux pions et profite immédiatement d'un clouage pour récupérer sa pièce investie.

Philippe prend très vite l'initiative avec les blancs et se lance même à l'assaut du roi.

Au 3ème échiquier, Henryk se laisse surprendre par une menace imparable de fourchette et concède la qualité.

Williams ne rencontre aucun problème et compte un pion d'avance.

Par manque de concentration, Hugo se trompe dans la façon de capturer le cavalier cloué et perd lui-même une pièce. Il compte alors deux pions de plus mais une pièce mineure de moins. Ses pions ne résistent pas. La position s'effondre et la partie est perdue.

Philippe récolte le fruit de la pression imposée. Il remet les équipes à égalité.

La partie d'Henryk semble bien mal engagée mais son adversaire laisse passer l'occasion d'accentuer son avantage matériel et positionnel. Sur l'offrande d'une 2ème qualité, l'adversaire ne joue pas le bon coup et se prend une enfilade Dame/Roi. Ce retournement de situation apporte le 2e point aux Saintjustois.

Malgré l'avantage du pion, la finale du 4ème échiquier (Dame+Tour+Pions) semble nulle. L'ex-président de la Picardie ne va pas tenir la distance. Après l'échange des dames, il perd ses pions et Williams l'emporte.

Saint Just gagne sur le score de 3-1. De son côté, l'équipe de Méru gagne sur le score parfait et prend seul la tête du classement grâce à un départage favorable.

 

Ronde 3 : L'opposition est faible, la victoire est rapide !

Avec les blancs au 2ème échiquier, Hugo inflige une partie miniature.

Son adversaire commet une erreur théorique dans l'ouverture qui lui coûte une pièce mineure et lui vaut d'être terriblement agressé. Suite aux mauvais coups de défense, la partie est vite achevée.

Henryk ne connaît aucune difficulté. L'adversaire offre un pion, puis un deuxième et encore une qualité. Sur un piège tactique, il perd une pièce mineure et joue ensuite la finale avec deux pièces de moins.....

Maxence, qui remplaçait Williams, prend l'avantage en milieu de jeu sans jouer toutefois la meilleure variante. Il compte deux pions d'avance. Après l'échange des dernières grosses pièces, il obtient un pion passé sur lequel l'adversaire doit céder une pièce. La finale est gagnée facilement.

Au 1er échiquier, l'adversaire gagne un pion mais ne le capture pas de la bonne manière. Ensuite deux coups suffisent à Philippe pour gagner la pièce mineure fautive. La partie est bien gérée : les pions passés sont détruits et les dames sont échangées. L'avantage matériel s'accentue avec le gain d'une qualité. Le 4ème point du match est encaissé.


Au classement, Saint Just reste au contact de Méru qui totalise 9 points également.

Ronde 3 : 4 décembre 2016

 Bernot 20 - 4Saint Just 2
1CARON Christine 13500 - 1PIN Philippe 1731
2TRICHET Laurent 13990 - 1LEGRAND Hugo 1661
3DEBLOCK Gilbert 11800 - 1WIKTOR Henryk 1610
4VERON Thomas 11900 - 1CARBONNEAUX Maxence 1318

Ronde 4 : 08 janvier 2017

 Saint-Just 23 - 1Saint Quentin 4
1LEGRAND Hugo 16390 - 1Zaganiaris Emmanuel 1524
2WIKTOR Henryk 16101 - 0Gorez Paul 1450
3MANSARD Williams 15401 - 0Thomas Peter 1281
4Thuillier Dominique 14701 - 0Baudouin Amaury 1280

Ronde 4 : Victorieux, St Just reste co leader

Au 4ème échiquier, Dominique qui renouait avec la compétition après 3 ans de stand-by, avait à coeur de ne pas décevoir. Après un début de partie correct, les noirs égalisent facilement. Au 15ème coup, l'adversaire laisse passer l'occasion de gagner un pion central. Ses pièces blanches ne sont pas toutes en jeu, certaines sont mal placées. Dominique en profite pour faire la différence matérielle en empochant une pièce mineure. Ensuite, son attaque sur le roi est rapide et irrésistible. C'est lui qui apporte le premier point à l'équipe.

 

Au 1er échiquier, Hugo joue un gambit avec les blancs. Face au jeu approximatif adverse, il récupère très vite le pion du gambit et tout en gardant l'initiative, il prend même un pion d'avance. Au 36ème coup de la partie, alors qu'il doit gérer une finale gagnante (D+T+ 5 pions contre 4), Hugo offre un mat en deux coups que son adversaire ne voit pas. Au 38ème coup, il renouvelle son offrande par un mat en un coup que son adversaire réalise en deux. Une fin vraiment très décevante !!

Le score du match est porté à 1-1

 

Au 3ème échiquier, les joueurs jouent plusieurs fois les mêmes pièces en début de partie. A ce jeu, Williams compte un retard de développement mais obtient un avantage d'espace. En milieu de partie, son jeu de pièces actif soutient une attaque sur le roi noir. Les pièces adverses sont mal placées, resserrées dans leur camp. Deux cavaliers sont hors-jeu sur le bord.

Pourtant, Williams laisse revivre le fou noir qui lui plante une perte de qualité. L'adversaire prend un net avantage. Au lieu de forcer des échanges pour obtenir une finale supérieure, il cède une pièce mineure en ne voyant pas venir une attaque à la découverte. Cette fois, Williams tient sa victoire. La partie est abrégée par une dernière erreur des noirs.

St Just mène 2-1

 

Henryk a les noirs à la table 2. Avec le jeu passif des blancs, il égalise rapidement. Il rate l'occasion de gagner un pion en milieu de jeu. Il atteint une finale matériellement égale (T + F + 5 pions contre Tour + C + 5 pions) mais avec une position favorable. Henryk prend son temps pour la jouer correctement. L'adversaire précipite sa fin en la jouant très mal.

Le match est gagné mais la victoire n'est pas écrasante.

 

Ronde 5 : 29 janvier 2017

 Belloy 21 - 3Saint Just 2
1COUSTOULIER Claude 13300 - 1PIN Philippe 1731
2LEPERS Etienne 12401 - 0LEGRAND Hugo 1639
3GAMBIER Thibaut 11500 - 1WIKTOR Henryk 1610
4MIRAUT Michel 11200 - 1MANSARD Williams 1540

Ronde 5 : Victoire logique à Belloy !

Aucune difficulté dans ce match à l'exception de Hugo qui laisse filer un point une nouvelle fois contre un joueur moins bien classé.

Ronde 6 : Victoire facile à Beauvais !

Aucune difficulté dans ce match gagné sur le score parfait

Ronde 6 : 11 mars 2017

 Beauvais 40 - 4Saint Just 2
1GIRONDIN Eveline 13300 - 1PIN Philippe 1731
2BLIN Jean-Paul 11700 - 1LEGRAND Hugo 1637
3ZEJLI Hasnae 10500 - 1MANSARD Williams 1540
4ZEJLI Mehdi 10530 - 1WIKTOR Henryk 1624

Ronde 7 : Saint Just exempt

Ronde 9 : 2 avril 2017

 Mouy 21 - 3Saint Just 2
1IRIZAR Gérard 14901 - 0PIN Philippe 1731
2FANCELLI Luc 15400 - 1WIKTOR Henryk 1624
3LION Régis 14400 - 1LEGRAND Hugo 1637
4DE KERHOR Iris 14130 - 1MANSARD Williams 1540

Ronde 8 : 1er avril 2017

 Saint-Just 22 - 1Méru 1
1PIN Philippe 1731X - XFONTAINE Cédric 1704
2LEGRAND Hugo 16391 - 0LEDARD Fabrice 1680
3WIKTOR Henryk 16100 - 1JOURDAIN Antoine 1735
4MANSARD Williams 15401 - 0ALDEBRECHT Serge 1573

Ronde 9 : Une dernière victoire pour finir à 100 %

La dernière ronde était sans enjeu. En cas de défaite, St Just pouvait se faire rejoindre au classement mais en cas d'égalité c'est le résultat entre les équipes à départager qui est retenu. La 1ère place était donc assurée à l'issue du match gagné contre Méru.

Contre Mouy, seul Philippe, le capitaine, se fait surprendre par G. Irizar. Les coéquipiers assurent le gain du match.

Comme l'équipe A, St Just B termine à la 1ère place en gagnant tous ses matchs.

L'objectif de montée est réalisé. Félicitations aux Tours infernales !

Ronde 8 : Suspens au rendez-vous du match décisif de la saison !

Avant d'aborder la ronde 8, Saint Just et Méru pointaient en tête du classement avec 6 victoires en 6 rencontres.

La confrontation entre les deux équipes représentait incontestablement le match décisif pour la montée. Méru comptant un meilleur départage, +21 contre +18, un match nul lui suffisait pour conserver la tête du classement. Dans ces conditions, l'équipe de Saint Just devait absolument s'imposer.

 

Le match s'annonçait difficile. Méru alignait sa meilleure composition possible.

Au 1er échiquier, la partie entre Philippe (1731) et C. Fontaine (1704) est équilibrée et le reste jusqu'au bout. Le partage du point est logique.

Au 3ème, avec les blancs Henryk (1624) choisit le grand roque et son roi se fait rapidement attaquer. Son adversaire, A Jourdain (1735), profite du hors-jeu de la dame blanche pour placer un sacrifice sur le rempart du roi. Toutes les pièces noires sont braquées sur le roi blanc. Quelques coups suffisent pour le faire périr.


Le match est mal engagé pour St Just qui est mené 1-0, d'autant plus qu'au 4ème échiquier la partie opposant Williams (1540) avec les noirs à S Adelbrecht (1573) est égale. La fin de partie s'engage avec égalité matérielle (dame + tour + la paire de fous et 6 pions). Quand les fous disparaissent de l'échiquier, chaque camp a un pion passé mais la finale est légèrement favorable au Saintjustois. Finalement, Williams parvient à pousser son pion passé sur la 2ème rangée tout en créant une grave menace sur le roi adverse. L'attaque est décisive. Saint Just égalise 1-1.

L'issue du match repose sur la partie de la table 2 où Hugo (1637) joue avec les noirs face à F. Ledard (1680)

Très vite, les blancs prennent l'avantage. L'armée noire est désorganisée : roi déroqué, retard de développement, pièces mal placées, pions doublés. L'affaire est bien mal engagée. Cependant, les pièces blanches ne sont pas exploitées au mieux et Hugo parvient à combler les défauts de sa position. Il prend même l'avantage d'un pion en mettant la pression sur le roi resté au centre. C'est une partie à rebondissements. Un affaiblissement inutile coûte un pion et les blancs reviennent à égalité. Peu après, un mauvais choix coûte encore un pion. Cette fois, Hugo ne peut espérer mieux que la nulle. La fin de partie est tendue. En capturant un pion, Hugo pense revenir dans une finale égale où il compte Tour + fou contre Tour + cavalier avec 2 pions chacun mais il oublie deux coups d'échec intermédiaire et il perd son fou ! Malgré la pièce de moins, Hugo y croit encore. Sa dernière chance repose sur un pion passé arrivé à deux longueurs de la promotion. Son adversaire laisse passer une dernière occasion d'annuler (en terminant avec cavalier contre tour). La partie est gagnée. Saint-Just s'impose 2-1 dans ce match où le suspens était terrible

ce site a été créé sur www.quomodo.com