Saison N4 2019-2020

Classement

Ronde 1

 Meru1 - 6St Just en Chausee 2
1ROCH Florian 19481 - 0LEGRAND Hugo 1792
2GUY Ange 17850 - 1PIN Philipppe 1759
3CLAIR Mickaël 16710 - 1MAUPIN Gervais 1680
4LAUNAY Daniel 13640 - 1MENARD Daniel 1596
5BRIAR Jonathan 11990 - 1MANSARD Williams 1546
6LANGLOIS Alexandre 1232x - xMAUPIN Kristel 1540
7KHALID Riad 12500 - 1DELATTRE Rémy 1336
8KABLAN Léandre 10970 - 1MBARYDABA Yvon 1288

Ronde 1 (13 octobre 2019) : Belle entame de championnat !!

Sur le papier, la rencontre Méru vs St Just n’est pas équilibrée. Certes, l’adversaire du 1er échiquier affiche 150 points élo de plus et les joueurs des deux échiquiers suivants sont de force égale mais sur les cinq autres tables, les Saintjustois sont nettement plus forts.

Au 1er échiquier, Hugo se trouve rapidement sous pression avec les noirs. Avec son aile-roi détruite et son « précieux » malmené, sa situation n’est pas réjouissante.
Heureusement pour St Just, Daniel et Williams ouvrent le compteur rapidement.
Au 4e échiquier, les noirs jouent une défense réputée solide mais s’aventurent dans un assaut mal conçu en laissant leur roi au centre. Il n’en faut pas plus à Daniel pour profiter de la brèche ouverte sur le monarque. La contre-attaque est violente et la partie est finie sans même que la dame noire n’ait pu jouer !
Williams, au 5e avec les noirs, s’installe tranquillement et récolte le fruit de sa domination, un pion, puis un deuxième. Vigilant ensuite sans lâcher la bride, il concrétise et marque le 2e point de l’équipe.
Il y a lieu d’être optimiste car au 6e Kristel maîtrise bien la situation avec les blancs et gagne un pion central après quelques manœuvres.
Gervais joue son ouverture habituelle avec les noirs et ne rencontre aucun problème.
Philippe obtient une forte initiative avec les blancs et met le camp adverse sous une énorme pression.
A la table 7, Rémy négocie bien l’ouverture. Déroqué après une petite fantaisie, son adversaire se laisse intimider par un coup tactique pourtant erroné. Cette erreur de calcul lui coûte une pièce. Rémy maintient la pression et empoche une 2e pièce. La fin de partie est une formalité. C’est le 3e point du match en faveur de St Just.
Le match étant très bien engagé pour notre équipe, l’adversaire de Gervais refuse logiquement la nulle proposée dans une position égale.
Au dernier échiquier, Yvon laisse son roi au centre et tente une percée sur le roque adverse. La tentative échoue. L’adversaire devait prendre l’avantage mais il se trompe au moment de concrétiser le gain d’un pion et perd une pièce mineure. L’échange des dernières pièces aboutit à une finale facile à gagner pour les blancs. Yvon porte le score à 4-1 car entre temps, Hugo avait baissé pavillon.
L’adversaire de Philippe ne respire plus. Ses pièces emprisonnées dans leur camp sont neutralisées et sa position est injouable. Bravo à Philippe qui a su maîtriser de bout en bout. 5-1 pour St Just,

Au 3e échiquier, la situation n’est plus égale car peu après avoir refusé l’opportunité de la nulle, l’adversaire perd une pièce mineure sur une grossière erreur. Sans se précipiter, Gervais assure le point.

Cela se gâte pour Kristel qui se laisse surprendre par un sacrifice de cavalier. Elle lâche deux pions. Après quelques intimidations de part et d’autre, toutes les pièces sont échangées. Elle compte toujours un pion de moins et la finale est perdante mais son adversaire ne joue pas les bons coups. Finalement, la position est devenue nulle.

Score final 6-1, une victoire logique !

Note à l'attention de Rémy, notre nouvelle recrue : Tu manques sur la photo en page d'accueil. Cela sera résolu prochainement ! ou sinon, tu peux te voir en super héros sur notre page Facebook !!

N4 Hauts de France I

Pl.EquipePtsj.d.p.c.
1Beauvais 1124+9145
2Senlis124+8157
3Meru104+41612
4St Just en Chausee 284+3129
5Mouy74-11314
6La Fere Adel74-61016
7Soissons64-1910
8Chateau-Thierry44-16622
Les clubs formant la ligue des Hauts-De-France ont décidé en AG d'utiliser leur droit au 4e groupe de N4. Par conséquent, ce sont 3 équipes venant de Pré-nationale au lieu d'une seule qui ont accédé à cette division dans notre ZID sud. Reléguée de N3, l'équipe de Senlis a complété le groupe. Classée 4e l'an dernier, l'équipe de St Just espère faire au moins aussi bien cette saison

Ronde 2

 St Just en Chausee 21 - 4Senlis
1LEGRAND Hugo 17800 - 1Lafitte Luc 1815
2PIN Philipppe 17700 - 1Mataigne Jean-Michel 1894
3MAUPIN Gervais 1672x - xNorberg Stefan 1659
4MENARD Daniel 1600x - xFroidevaux Jean-Michel 1642
5MANSARD Williams 15460 - 1Fremont Xavier 1623
6MAUPIN Kristel 15331 - 0Vujicic Jezdimir 1584
7WIKTOR Henryk 1528x - xDUCHAZEAUBENEIX Benoït 1493
8DELATTRE Rémy 13440 - 1Rinder Hervé 1199

Ronde 2 (17 novembre 2019) : Défaite sans complexes !

Préalablement, le match s’annonçait difficile face à une équipe reléguée de N3.
Le club de Senlis n’alignant pas sa meilleure formation, les espoirs restaient possibles.
La plupart des élos Stjustois étaient tout de même inférieurs.

Au 1er échiquier, Hugo négocie correctement le début de partie mais tarde à mettre son roi à l’abri. Sur la perte d’un temps, son monarque se trouve déroqué. Sous pression constante, il finit par commettre une erreur qui lui coûte une pièce pour un pion. Son seul espoir s’évanouit quand son pion passé se trouve maîtrisé à une case de la promotion.

Au 2e échiquier, l’adversaire de Philippe bénéficie rapidement d’un infime avantage positionnel. Après quelques bonnes manœuvres, une faiblesse structurelle est crée dans le camp noir. Bien exploitée, la position permet de gagner un pion sur un coup tactique. Philippe ne maîtrise plus la situation et son roi exposé sur la 8e rangée finit par succomber.

A la table 3, Gervais mène les débats avec les blancs mais ne parvient pas à transformer sa bonne position en avantage réel. La nulle est conclue.

Au 4e échiquier avec les noirs, Daniel cède un pion en fin d’ouverture. En compensation, il obtient une meilleure activité de ses pièces. Jusque là, l’adversaire s’en sort sans casse et compte toujours son petit avantage matériel. Après de nombreuses intimidations et petites pressions de part et d’autre, Daniel finit par encaisser une pièce mineure. Malheureusement, la finale de dames n’est pas gagnée pour autant. La dame blanche pousse la pièce de plus de Daniel à ne servir que de rempart à son roi. Profitant de ce rôle passif, l’adversaire mène un pion à une case de la promotion. Daniel n’a plus d’autre choix que de prendre la nulle par échec perpétuel.

Au 5e, Williams se prend une miniature avec les blancs. Suite à une petite dérogation aux principes de l’ouverture, il subit une grosse attaque sur son roi. Il aurait pu s’en tirer à moindre frais mais un mauvais choix de défense précipite sa fin.

Kristel sauve l’honneur en marquant le seul point de l’équipe !
Avec les noirs, elle bloque la structure de pions à l’aile-dame et contre-attaque au centre. L’adversaire fait le choix du grand roque en structure affaiblie. Malgré l’absence des dames, Kristel se montre très active avec ses tours et ses fous. Elle profite de la mauvaise coordination des pièces blanches pour s’assurer le gain d’une pièce forçant ainsi l’abandon.

Henryk joue son ouverture habituelle avec les blancs. La partie est vite animée sur l’aile-roi. Dans les débats, l’adversaire rate une première occasion de prendre un net avantage. C’est Henryk qui cède un pion un peu plus tard. Après l’échange des tours, la finale de dames se termine par un accord de nulle. L’adversaire aurait pu insister pour l’emporter mais son équipe était déjà sûre de gagner le match.

Avec les noirs, Rémy est confronté à un joueur non classé. Il constate rapidement que le jeu de son adversaire relève d’un bon niveau. La partie est longtemps équilibrée. Au 23e coup, Rémy capture un pion empoisonné et perd une pièce sur le champ à cause d’une menace de mat de couloir. Il s’accroche ensuite en espérant un faux pas mais l’adversaire conserve son butin et gère très bien la fin de la partie.

Le score final du match est assez sévère. La situation sur certains échiquiers présageait une défaite moins nette. Dommage !

Ronde 3 (19 janvier 2020) : Défaite attendue face aux leaders

Encore un match difficile !
Sur chaque échiquier sans exception, les Saintjustois rendaient 200 à 400 points au élo.

Pourtant, le déroulement du match présageait une fin moins douloureuse…

C’est quasiment au même moment que les parties des échiquiers aux extrêmes prennent fin.
Hugo refuse de jouer avec un pion isolé mais se retrouve néanmoins dans une position très inconfortable. Ses coups manquent de précision. Son adversaire joue parfaitement et s’impose facilement.
Au 8e, Benjamin faisait son entrée dans l’équipe en jouant sa première partie longue officielle.
Son adversaire l’a un peu aidé en offrant un pion, une pièce… En gardant le cap, l’issue de la partie est scellée.
Le score du match affiche 1-1 mais pour très peu de temps car au 7e échiquier, Yvon qui souffre depuis le début après un mauvais coup, finit par sombrer.
Beauvais mène 2-1
Les espoirs restent intacts car l’équilibre est préservé sur tous les autres échiquiers.

A la table 2, face à Jonathan Delsaux, la partie est très vite animée. Certes, le Beauvaisien obtient une meilleure position malgré le déroque mais éprouve de grandes difficultés à accroître ce léger avantage. La défense blanche tient durablement. Daniel ne compte rien de moins. Il profite du roi noir esseulé pour contre-attaquer. Avec sa dame, il choisit les bonnes cases pour obtenir un échec perpétuel. Le demi-point est obtenu.

La partie du 3e échiquier dure peu de temps. Après avoir géré un net retard de développement avec les noirs, Gervais tempère les velléités adverses. Suite à un coup tendant à se défaire de l’emprise blanche et menaçant de gagner un pion, l’adversaire accepte la nulle par répétition.

La surprise vient du 6e échiquier où Rémy mène les débats avec les blancs malgré la différence de 400  points au élo. Face au jeu approximatif adverse, il s’approprie la colonne centrale et inflige une pression décisive (post-mortem évaluée à +2,8). Finalement, il commet une imprécision. L’adversaire en profite immédiatement pour se libérer et gagne même un pion. Après l’échange des dernières pièces, la finale est perdante. Dommage !

Avec les blancs, Henryk ne roque pas. Son attaque sur le roque montre ses limites. L’adversaire réagit par une contre-attaque à l’aile-dame et gagne un pion. Il n’utilise pas ses deux pions passés liés mais maintient la pression et cherche à échanger les dames. Après de multiples mouvements de pièces et de nombreuses intimidations, Henryk finit par se tromper. La partie est perdue.

La partie du 5e échiquier est équilibrée jusqu’à ce que Williams adopte un plan quelque peu erroné. Aucune conséquence n’est à déplorer car l’adversaire y répond également de manière erronée. La finale de tours semble tournée à l’avantage du Beauvaisien qui compte un pion de plus mais celui-ci ne la joue pas correctement pour obtenir le gain. Finalement, le pion est récupéré, le pion passé est maîtrisé et le point de la partie est partagé.

Le score final du match est assez sévère et reflète mal les débats.

Ronde 3

 Beauvais 14 - 1St Just en Chausee 2
1DADBAN Ali 21491 - 0LEGRAND Hugo 1762
2DELSAUX Jonathan 1882x - xMENARD Daniel 1601
3FAROU Fabrice 1847x - xMAUPIN Gervais 1672
4MORETTO Roberto 17751 - 0WIKTOR Henryk 1546
5PIGEON Hervé 1727x - xMANSARD Williams 1538
6HAVE Patrick 17241 - 0DELATTRE Rémy 1344
7LESUEUR Emmanuel 16641 - 0MBARYDABA Yvon 1283
8FOHET Max 14830 - 1CALLEJA Benjamin 1199

Ronde 4

 Mouy0 - 4St Just en Chausee 2
1Le Brech Cyril 1991x - xMAUPIN Gervais 1672
2FANCELLI Sophie 1849x - xLEGRAND Hugo 1762
3HEUDRE Dominique 1809x - xWIKTOR Henryk 1546
4DIENER Jean-Denis 16580 - 1MAUPIN Kristel 1544
5FIRON Pierre 15100 - 1MANSARD Williams 1538
6IRIZAR Gérard 14920 - 1DELATTRE Rémy 1344
7DE KERHOR Iris 14570 - 1CALLEJA Benjamin 1199
8VENDEVIVERE Gilles 1485x - xMBARYDABA Yvon 1283

Ronde 4 (2 février 2020) : Surprenante victoire contre plus forts !

Pour la première fois, le club de Mouy alignait sa meilleure composition. Le match s’annonçait difficile pour St Just dans la mesure où nous comptions deux absents et non des moindres, Philippe et Daniel.
A part au 5e échiquier, tous les Saintjustois affichaient un classement élo nettement inférieur à celui des adversaires. Motivées et solidaires, les Tours infernales ne s’avouaient pas vaincus…

Au 4e, Kristel montre la voie. Face à un jeu trop passif des noirs, elle s’installe et sur une défense mal assurée, elle porte l’estocade au 15e coup. Grâce à cette miniature, notre équipe mène rapidement au score.
La confrontation suit son cours paisiblement sur les autres échiquiers.
Au 1er, Gervais égalise facilement grâce à sa défense habituelle très solide. Aux tables 5, 7 et 8, les parties sont équilibrées.
Cependant, le profil du match semble tourner à notre avantage peu après car nos joueurs sont mieux sur les trois autres échiquiers : Avec les blancs, Hugo obtient une belle position mais rate une occasion unique de prendre un net avantage. Au 3e, l’adversaire de Henryk se trompe dans l’ouverture et semble vraiment déstabilisé par la suite. Au 6e, Rémy accepte le cadeau rapide d’un pion central. Un peu plus tard, l’adversaire se trompe à nouveau. Rémy joue alors la bonne suite et empoche un 2e pion.

La partie du 5e échiquier, émaillée d’imprécisions de part et d’autre, reste équilibrée jusqu’à ce que l’adversaire commette une grosse erreur. La perte d’une pièce est décisive. L’abandon intervient peu après. St Just mène 2-0
Au 7e, l’adversaire finit par faire une faute mais Benjamin rate cette occasion d’empocher une pièce mineure. Plus tard, l’enfermement d’une tour est profitable. Le point est marqué par la suite. St Just mène 3-0 !
Soudain, Hugo se fait surprendre et doit céder une qualité mais la suite de la partie est complètement égale. Le partage du point est tout de même le bienvenu à ce stade du match.
A la table 1, Cyril ne parvient pas à percer le blocus des noirs. Pire encore, il lui reste une dizaine de coups à jouer avec seulement 15 secondes à la pendule contre 15 mn à Gervais qui profite de cette situation pour lui proposer la nulle.
Bien pressenti par le capitaine intérimaire, le point est marqué à la table 6.
Le match est gagné : St Just mène 4-0 et il ne reste que deux parties en cours.

Henryk ne profite pas au maximum des erreurs adverses. Il rate le gain d’une pièce et de la partie en conséquence sans doute. L’occasion est passée et ne se renouvelle pas. Les blancs sont saufs et la nulle est signée.

Au dernier échiquier, les blancs ont pris de l’espace à l’aile-roi. Malgré le calme dû à l’échange des dames, Yvon pouvait gagner un pion mais il se trompe de coup. En réalité, c’est lui qui en perd un et il doit maintenant surveiller un pion passé. Finalement, il parvient à rétablir l’équilibre matériel. La partie se termine en rois dépouillés.

Juste avant le match, les joueurs de St Just ont pu pratiquer un dernier échauffement sur les installations dans le jardin du château de Précy sur Oise. Se détendre physiquement avant d’embrayer sur le stress, c’est peut-être une bonne formule !
Mouy - St Just -- Echauffement collectif.jpg
Mouy - St Just - Yvon.jpg
Mouy - St Just -- Hugo.jpg
Mouy - St Just - Kristel.jpg
Sympa le parc du Château des Erables
ce site a été créé sur www.quomodo.com