Saison 2018-2019 (N3)

Résultats et Comptes-rendus
Classement

N3 Groupe 11

Pl.EquipePtsj.d.p.c.
1St Just 1259183719
2Enghien-Les-Bains249233815
3Cergy Pontoise 219992516
4Carrieres sur Seine199-32528
5Maisons-Laffitte18932724
6Le Vesinet 218973023
7Echiquier de Cergy17902828
8Franconville 2179-52530
9Senlis 1149-211839
10Marines89-311445

Ronde 1 : c'est reparti comme en 40 !

(7 octobre 2018)
Comme l'an passé, nous débutons par un succès enthousiasmant et prometteur. Et si nous pouvions jouer les premiers rôles encore une fois ce serait parfait !
Les 4 points d'affilée obtenus sur les échiquiers 5 à 8 ont largement contribué à ce résultat positif. Pierre est le 1er à ouvrir notre compteur après une partie éclatée où il doit faire attention malgré une pièce de plus. Quand le jeu s'aplanit, le matériel de plus et une petite fourchette supplémentaire met fin aux débats. Ivan passe d'une position confortable à une destruction du roque noir en quelques instants, avec un peu d'aide de l'adversaire, récoltant 3 pions au passage. Les problèmes restants sont insolubles, ce qui pousse à l'abandon. Dans une position de roques opposés, Emmanuelle a beaucoup plus de perspectives, le Roi adverse étant plus exposé. La position vole en éclats, elle en ressort avec une pièce de plus. Il ne reste plus qu'à bien assurer pour ramasser la mise. Puis, Olivier porte le score à 4-0. Son jeune adversaire est content de l'avoir déroqué, alors qu'en réalité il n'en tire aucun bénéfice ! Trop confiant, il pousse même trop loin un pion pour se créer un avant-poste, ce qui se retourne contre lui. Il perd ce pion peu de temps après et, avec un peu de technique, la messe est dite.
Sur les 4 premiers échiquiers, ce n'est pas la même musique. Valérie souffre le martyre dans une position resserrée sans perspectives de libération. Son adversaire avance petit à petit jusqu'à perforer le roque de manière décisive. Avec les Noirs, Achraf emprunte des chemins atypiques pour tenter de prendre l'avantage et semble être en bonne voie. Mais c'est à l'aile-dame que les Blancs progressent grâce à une marée de pions pour finir par percer de manière irrésistible et définitive.
La partie du jour se situe au premier échiquier ! Paul SAGLIER fait forte impression avec un jeu très inspiré avec les Noirs. Il laisse la qualité pour dominer le centre et s'infiltrer. Mais, en face, Wilfried ne s'en laisse pas conter. Plutôt que de sauter sur la qualité, il garde pied au centre en contrant. Les Noirs semblent prendre le dessus tout de même mais Wilfried tient le choc et la nulle est conclue. Un partage du point décisif puisque cela assure le gain du match.
Après une partie pas vraiment maîtrisée, Jean-Paul atteint une finale gagnante grâce à une faute de l'adversaire dans le milieu de partie. La suite est laborieuse mais le 5è point est tout de même marqué, portant le score à 5-2.

Ronde 1

 St Just 15 - 2Le Vesinet 2
1DEHESDIN Wilfried 2083X - XSAGLIER Paul 2180
2MAUPIN Valerie 21030 - 1RODE Antony 2011
3MAUPIN Jean-Paul 20211 - 0LANDOULSI Haithem 1938
4GUEZNAI Achraf 20070 - 1LOGIE Marc 1951
5DUBOIS Emmanuelle 18551 - 0LIOU Pierre 1950
6FLOUR Pierre 19121 - 0CHIPERI Igor 1799
7MENNA Ivan 18621 - 0FRIER Damien 1724
8LEMAIRE Olivier 17801 - 0CHARRON Thomas 1728

Ronde 2

 St Just 14 - 1Carrieres sur Seine
1ff MAUPIN Valerie 20921 - 0OULD AHMED Samy 2100
2DEHESDIN Wilfried 20861 - 0LIMBOS Patrick 1956
3MAUPIN Jean-Paul 2030X - XZILLIOX Remy 1926
4GUEZNAI Achraf 1995X - XBRIAND Patrice 1837
5MENNA Ivan 1868X - XCHEVENEMENT Marc 1747
6FLOUR Pierre 19120 - 1MOREL Jean-Luc 1730
7DUBOIS Emmanuelle 18681 - 0PEYROT Thomas 1656
8VOVIAUX Gael 18321 - 0POLETTO Claude 1565

Ronde 2 : belle victoire d'équipe !

(18 novembre 2018)

Il n'y a pas de match facile, on le sait depuis longtemps ! Et celui-ci contre Carrières sur Seine le confirme.

Gaël est le seul à gagner rapidement. Au sortir de l'ouverture, son adversaire perd une pièce par manque d'anticipation. Nous menons 1-0.

Pour le reste, il faut batailler ! Si Wilfried prend l’ascendant par un jeu précis après une ouverture défaillante de son adversaire et Ivan jouit d’un certain petit avantage grâce à un bon début avec les Blancs, c’est incertain aux échiquiers 1, 3, 4, 6 et 7.

Pierre est sous pression. Il se bagarre pour le contrôle de d5 et doit surveiller un éventuel assaut à l’aile-roi tout en espérant contrer au centre ou à l’aile-dame. Il finira par céder mais je n’ai pas vu la suite des opérations. Valérie réalise une bonne partie. Alors que son adversaire parait (trop) confiant, elle maîtrise la situation à l’aile-roi tout en appuyant sa progression à l’aile-dame sur un calcul juste. Je n’ai pas vu comment elle a concrétisé. De son côté, Wilfried augmente son avantage. Il domine le centre, ses pièces sont plus actives et il gagne la qualité. Même s’il ne prend pas toujours le chemin le plus court, il l’emporte aisément tout de même. De son côté, Ivan garde son léger avantage mais son adversaire trouve les coups justes pour atteindre l’équilibre. La nulle est conclue.

A 3-1, le match est bien engagé mais les jeux ne sont pas encore faits. Sur les 3 parties restantes, il faut rester vigilant.

Après un traitement particulier du début des deux côtés, Achraf se retrouve dans un milieu de jeu inférieur avec un Fou de cases noires derrière sa chaine de pions face à un Cavalier qui peut manœuvrer. La finale se transforme en R+T+P contre R+F+2P qui semble se tenir. Puis, les Blancs lâchent sans raison leur pion et ce sont les Noirs qui peuvent espérer le gain à présent. Pour assurer, Achraf fait nulle. Dans la foulée, Jean-Paul fait de même en répétant les coups plutôt que de tenter une suite à prise de risques. Cette fois le match est gagné. Dans cette partie, Jean-Paul avait clairement pris l’avantage mais les Noirs avaient réussi à tenir. L’avantage ne donnait pas mieux qu’une finale R+D+T de chaque côté avec un pion de plus pour Jean-Paul.

Emmanuelle reste alors en piste pour un 4è point. Elle tient une position avec un pion de plus mais compliquée. Elle manœuvre bien et entre dans une finale F+C avec un pion de plus puis une finale de Cavalier gagnante qu’elle gère bien. Belle victoire d'équipe 4-1.

Ronde 3

 Franconville 22 - 5St Just 1
1SIVARAJAH Tharmarajah 19660 - 1ff MAUPIN Valerie 2102
2DA APRESENTACAO Christophe 20411 - 0DUBOIS Vincent 1977
3JACTEL Nicolas 19760 - 1MAUPIN Jean-Paul 2027
4LENOIR Jean-Charles 18450 - 1FLOUR Pierre 1897
5MERLINI Axel 17840 - 1DUBOIS Emmanuelle 1873
6PASTORE Erik 1797X - XVOVIAUX Gael 1836
7ROFFE Benoit 18561 - 0MENNA Ivan 1865
8DOMINGUEZ Alain 17990 - 1LEMAIRE Olivier 1789

Ronde 3 : prise de pouvoir !

(02 décembre 2018)

Sur le papier, nous sommes supérieurs à l'adversaire du jour Franconville 2, mais si peu ! L'alerte au match piège lancée par Wilfried est bien prise en compte par les équipiers du jour. Malgré tout, notre début de rencontre est poussif. Nous sommes bousculés et quelque peu dominés par de meilleurs connaisseurs des ouvertures que nous.

Vincent est rapidement mal embarqué puis, sur un mauvais coup de Cavalier, il perd 1 pion. La position est désespérée. Un 2è pion tombe. C'est terminé quelques coups plus tard. Nous sommes menés 1-0. Pour le reste, rien n'est clair. Valérie est sous pression au 1er  échiquier. Jean-Paul opte pour une ligne risquée. Pierre est en souffrance. Ivan est confronté aux roques opposés. Olivier recherche un jeu éclaté mais la position se ferme. Seuls Gaël et Emmanuelle peuvent espérer un jeu actif.

Notre ténacité et notre sérénité nous permettent une meilleure gestion des situations tendues. Et la rencontre tourne progressivement en notre faveur.

L'adversaire de Valérie s'expose un peu trop pour attaquer et subit une contre-offensive minutieuse malgré la pendule galopante. Après le 40è coup, Valérie trouve les coups justes pour valoriser son avantage matériel. Ivan devrait sans doute jouer la contre-attaque sur le grand-roque plutôt que de grappiller le pion d5 et essayer de résister à l'aile-roi. Seule une analyse approfondie pourrait le dire. En tout cas, l'attaque adverse devient alors irrésistible et la messe est dite. A l'inverse, Pierre retourne complètement la situation. Les Noirs ne prennent pas le temps de faire le grand-roque, ce qui lui permet de contre-attaquer au centre et d'empocher une pièce sur une attaque double. Gaël joue une position séduisante. Il lâche un pion à l'aile-dame mais mène l'assaut à l'aile-roi. Il encaisse une qualité mais la suite n'est pas évidente. Il finit par conclure la nulle dans une finale qui semble se tenir.

Même si cela n'a pas été sans mal, les 3 dernières parties sont des victoires. La partie d'Emmanuelle est devenue sauvage et, comme souvent, elle gère bien la crise de temps. Son adversaire précipite sa fin quand il commet un coup illégal l'obligeant à un coup de Roi désastreux. La partie d'Olivier qui s'était fermée débouche sur une finale dans laquelle il a de meilleures perspectives car les Noirs doivent surveiller toute intrusion des pièces lourdes par le biais des colonnes ouvertes. Et c'est ce qui finit par arriver ! La partie de Jean-Paul est étrange au premier regard (Cavaliers sur les bandes, Roi posté en f8,...) mais la stratégie rampante est de repousser les pièces mineures blanches en avançant les pions jusqu'à la perforation du petit-roque blanc. L'adversaire ne trouve pas de plan clair et la réaction tardive se retourne même contre lui. Une qualité perdue puis un mauvais clouage font la décision.

Le score final de 5-2 est un peu flatteur. Toujours est-il qu'avec ce résultat nous prenons le pouvoir dans ce groupe de N3 !

Ronde 4

 St Just 13 - 3Maisons-Laffitte
1DEHESDIN Wilfried 2092X - XKRIVOKAPIC Ratko 2161
2MAUPIN Jean-Paul 20270 - 1GRETRY Patrice 2021
3ff MAUPIN Valerie 21021 - 0MARQUIS Ambroise 1987
4DUBOIS Vincent 19771 - 0DJORDJEVIC Vladimir 1939
5DUBOIS Emmanuelle 18731 - 0BARRAT Alexandre 1873
6FLOUR Pierre 1897X - XPROBERT Luc 1869
7VOVIAUX Gael 18360 - 1MARSALA Christophe 1861
8MENNA Ivan 18650 - 1SEME Christian 1750

Ronde 4 : un match équilibré

(16 décembre 2018)

Le match est équilibré, un peu mieux pour nous au début, plus favorable à Maisons-Laffitte par la suite. Un beau combat qui débouche logiquement sur un score de parité 3-3.

Pour autant, l'incertitude a longtemps été de mise. Wilfried mène bien sa barque avec les Blancs, Jean-Paul joue une position atypique à l'affut du contre-jeu, Valérie doit trouver la voie face à une défense hollandaise inspirée, Vincent pose les premières pierres d'une offensive à venir, Emmanuelle tombe rapidement dans une position égale, Pierre doit tenir sa position avec les Noirs, Gaël est légèrement mieux et Ivan égalise puis fait le forcing. 

L'évolution de la rencontre a un temps donné l'avantage à l'adversaire du jour avant de finir à l'équilibre.

Wilfried continue à mettre la pression et s'empare de la qualité. L'adversaire active ses pièces mineures et la nulle proposée à cet instant est acceptée. Gaël ne trouve pas les coups précis qui peuvent maintenir un petit avantage. Pire, il gaffe dans la position égale qui s'en suit. Vincent nous apporte un beau point suite à son attaque massive et décisive sur le petit-roque blanc. La partie d'Ivan tourne mal. Il échange à tort son Fou de cases noires, laisse son Roi au centre et ne peut contenir toutes les menaces adverses. Valérie réalise une nouvelle fois une bonne partie. Elle réussit à contrer les velléités adverses pour ouvrir à son profit l'aile-Roi. Ensuite, elle trouve les coups justes pour mettre un terme aux débats. Jean-Paul ne parvient pas à garder l'équilibre positionnel. Ses menaces d'intrusion lui permettent toutefois de rester en vie. Mais il rate une chance de passer en finale tenable grâce à la paire de Fous et doit céder inexorablement.

A cet instant, nous sommes menés 3-2 mais il y a encore de l'espoir dans les deux parties restantes.

Pierre a un pion de plus en finale mais ce n'est pas évident. Il manque de temps. Après un dernier échange, il ne peut plus espérer l'emporter, la nulle est conclue. Par contre, Emmanuelle atteint une finale égale en matériel mais gagnante quand son adversaire décide d'échanger les Tours. La finale de Fous de même couleur est facile grâce aux 3 pions passés à l'aile-Dame qui avancent tout seul. Elle gagne et égalise à 3-3.

Ronde 5

 Echiquier de Cergy3 - 4St Just 1
1SANTAMARIA Jorge 2274X - Xff MAUPIN Valerie 2115
2BORNHOFEN Stefan 20730 - 1DEHESDIN Wilfried 2094
3DRIOUICH MOHAMED NIZ 19580 - 1MAUPIN Jean-Paul 2025
4PIERAGNOLI Bruno 17530 - 1FLOUR Pierre 1905
5ASMAI Ali 18231 - 0DUBOIS Emmanuelle 1891
6MORVAN Gabriel 16681 - 0GUEZNAI Achraf 1991
7EL AHMAR Abdessamed 13991 - 0VOVIAUX Gael 1826
8TAICLET Thomas 13600 - 1LEMAIRE Olivier 1799

Ronde 5 : en équipe !

(27 janvier 2019)

Les premiers instants de la rencontre semblent nous promettre un succès aisé.

Achraf saute à la gorge de son adversaire en ciblant efficacement une pièce clouée et gagne un pion sans compensation. Wilfried joue à sa main un début type avec les Blancs. En quelques coups, Valérie égalise et peut même espérer davantage. Gaël et Jean-Paul ne connaissent pas de difficultés. Olivier apporte un premier point rapidement. Son adversaire s'affaiblit tout seul, est déroqué, un pion tombe et la position s'écroule, offrant même à Olivier le plaisir de mater pour conclure. Emmanuelle joue un début tendu et incertain. Pierre est le seul à se trouver en mauvaise posture suite à un mauvais choix dans l'ouverture.

Puis, la partie d'Achraf bascule totalement en 2 coups successifs alors qu'il pouvait simplement garder un bon avantage avec son pion de plus. Pas si grave peut-on se dire parce que dans le même temps Wilfried porte le score à 2-0. La partie n'est pas exempte d'erreurs mais son adversaire apprécie mal la position, rate quelques occasions et se fait éventrer pour finir par tomber au 29è coup ! De plus, Emmanuelle et Gaël commencent à être vraiment bien. Et cerise sur le gâteau, Pierre sort indemne de sa situation compromise. Mieux, son adversaire procède à quelques échanges calamiteux dont Pierre tire profit pour encaisser un pion et atteindre une finale gagnante. Le score est maintenant de 3-0. Valérie réussit à prendre un petit avantage positionnel mais il n'y a pas moyen de progresser. La nulle est conclue.

Ensuite, ça se gâte ! Achraf finit par perdre logiquement sa position devenue intenable, 3-1. Emmanuelle dispose de belles perspectives pour ouvrir le jeu et attaquer à l'aile-Dame mais se fourvoie complètement en abandonnant son Fou de cases blanches pour gagner la qualité. Résultat immédiat, l'adversaire ouvre les lignes pour assaillir le Roi noir avec Dame et paire de Fous. Elle ne peut se sortir de cette situation inextricable, 3-2. Il ne reste plus que Gaël qui s'est mis en difficultés mais qui doit pouvoir tenir sa finale et Jean-Paul qui joue une finale indécise mais à tendance nulle.

Finalement, Gaël tient bon tranquillement mais doit jouer au bon vouloir de son adversaire ! De son côté, Jean-Paul rate une petite occasion d'avoir de réelles chances. Mais, tout à coup, c'est la délivrance. L'adversaire de Jean-Paul a la mauvaise idée de monter son Roi et de se mettre dans un réseau de mat. La partie est perdue sur le champ.

A 4-2, nous sommes assurés de gagner le match. Toutefois, l'adversaire de Gaël, pas très sport, prend un malin plaisir à continuer "inutilement" la partie. Agacé par ce comportement individualiste et de devoir continuer cette finale ad vitam æternam, Gaël finit par se tromper. Cela donne-t-il raison au vainqueur ? Bof ! En tout cas, nous, nous l'emportons en équipe 4-3 !!

Ronde 6

 St Just 13 - 3Cergy Pontoise 2
1DEHESDIN Wilfried 21181 - 0MIROUZE Frederic 2114
2ff MAUPIN Valerie 20910 - 1CATHELINEAU Didier 2092
3MAUPIN Jean-Paul 20331 - 0CHAIGNEAU Olivier 1960
4DUBOIS Vincent 19810 - 1RAKOTONOELY Bruce 2013
5GUEZNAI Achraf 19740 - 1ALOS Rafael 1945
6DUBOIS Emmanuelle 1875X - XGROSHENS Serge 1944
7FLOUR Pierre 19111 - 0TAMBURRO Etienne 1819
8LEMAIRE Olivier 1801X - XPLUMELLE Henri 1785

Ronde 7

 Enghien-Les-Bains2 - 3St Just 1
1KASSIS Antoine 2150X - Xff MAUPIN Valerie 2091
2ANES Emmanuel 20520 - 1DEHESDIN Wilfried 2118
3VIOT Alain 20581 - 0GUEZNAI Achraf 1974
4SMATI Reda 20481 - 0MAUPIN Jean-Paul 2033
5RAVAIL Olivier 1960X - XFLOUR Pierre 1911
6LEFRANC Benoit 19040 - 1DUBOIS Vincent 1981
7KOCH Alain 19520 - 1LEMAIRE Olivier 1801
8GRAVIER Laurent 1897X - XDUBOIS Emmanuelle 1875

Ronde 6 : serré jusqu'au bout !

(16 mars 2019)
Notre premier match du week-end contre Cergy-Pontoise 2, une équipe très proche de la notre au niveau elo, n'est pas une sinécure. Le score sera serré jusqu'au bout.
Nous marquons les premiers par Pierre qui mène rondement une attaque à la baïonnette sans la moindre anicroche, profitant de quelques coups faibles au passage. Notre avantage est de courte durée car Vincent doit rendre les armes. Après un coup de Cavalier douteux, sa réponse à l'attaque est inadaptée et, quelques coups plus tard, son Roi resté au centre subit logiquement un assaut destructeur. Puis Achraf, pourtant auteur d'un bon début, nageant mieux en eaux troubles que son adversaire, voit sa partie complètement basculer. Il n'a pas assez bien senti le danger et, malgré un pion de plus, ne peut lutter contre un pion passé soutenu, avec des menaces sur le Roi qui plus est. Nous sommes menés 1-2. Nous égalisons rapidement grâce à un Wilfried impérial qui réalise une partie propre avec les Blancs. Il mène bien sa barque dans l'ouverture et progresse normalement. Puis son adversaire opte pour un enchainement inapproprié. Wilfried en profite aussitôt, pénètre dans le camp adverse avec des menaces insurmontables et trouve les coups justes pour faire craquer la position. 2-2. Emmanuelle connaît une partie quasi-égale tout le temps. C'est elle qui tente un peu plus avec les Noirs. Elle réalise la poussée ...d5 et, après de nombreux échanges, fait nulle assez logiquement.
Les 3 parties restantes sont plus incertaines, ce qui pimente la fin de match ! Jean-Paul est tout le temps un peu mieux mais la victoire est loin d'être acquise. Valérie joue une bonne partie avec les Noirs, progresse méthodiquement, prend l'avantage mais il faut encore batailler. Pour Olivier, c'est tendu. Il est longtemps sous pression puis tout s'échange tout à coup, sauf que la finale est difficile à tenir.
Finalement, ça s'équilibre, dans le sens où l'adversaire d'Olivier ne tire pas profit de la finale qui s'avère bloquée. La nulle est conclue. Valérie n'opte pas pour le meilleur plan et laisse revenir son adversaire. Pire, dans la foulée, elle se trompe complètement et tout à coup c'est elle qui est perdante. Dans le même temps, Jean-Paul exploite parfaitement son petit avantage. Son adversaire finit par exposer son Roi et un mat forcé apparaît ensuite. 3-3.

Ronde 7 : un match au sommet épique !

(17 mars 2019) 
En photo : Wilfried, le double buteur du week-end !

Quel match ! La 1ère place est en jeu et la tension est palpable.
Valérie et Achraf se mettent en difficulté dès l'ouverture et doivent "scotcher". Par contre, Wilfried et Vincent prennent rapidement un bon petit avantage positionnel et Jean-Paul peut espérer lancer une attaque. Pour Pierre, Olivier et Emmanuelle, il n'y a rien de fait dans les premiers coups.
Vers 17h, il y a de quoi être optimiste. Wilfried gagne de l'espace, jouit de bonnes cases d'appui et des failles se créent dans la défense noire. Pierre s'empare d'un pion sans compensation. Vincent domine une peu tout l'échiquier, les Noirs sont recroquevillés. Et, un court instant, Achraf revit, son adversaire se fourvoyant en troquant Fou et Cavalier contre Tour et pion. Il faut réussir à se libérer de la position très resserrée avant d'espérer lutter pour l'avantage. Jean-Paul prépare toujours l'assaut.
Quelques petites minutes après, la physionomie de la rencontre change de manière conséquente !
En fait, Achraf se trompe dès le coup suivant et son adversaire encaisse le point après un petit enchainement de coups forcés. Jean-Paul déclenche son attaque, c'est fluide et prometteur, mais s'emballe tout à coup et joue un coup stupide. Il donne ainsi le bâton pour se faire battre et c'est ce qui arrive peu de temps après. Heureusement, Wilfried conclut de belle manière son attaque par un gain forcé. Nous sommes menés 2-1. Les espoirs de victoire sont minces car, en plus, Valérie est obligée de donner sa Dame et doit souffrir pour défendre une finale Tour et Cavalier et Pions contre Dame et Pions. Emmanuelle fait nulle dans une position qui est restée équilibrée et plate. Olivier manœuvre bien et n'est pas loin de prendre l'avantage.
La situation s'obscurcit davantage quand en zeitnot Pierre lâche du matériel. Il doit jouer une finale avec un pion de moins pas si évidente. De plus, Vincent qui avait une partie facile avec 2 pions de plus se laisse surprendre par un ...Fxf2 récupérant un pion.
L'espoir renaît cependant lorsque la fébrilité gagne l'adversaire d'Olivier. Il réalise une mauvaise succession de coups et la finale devient gagnante pour Olivier. Une finale de Fous de même couleur avec des pions sur chaque aile pour lui qu'il gère effectivement très bien. Nous égalisons à 2-2.
Cette fin de match va lui conférer son côté épique !
Vincent lutte pour se donner de nouvelles chances de gagner sa finale de Tour qui ne compte plus que l'avantage d'un pion. Pierre tente de tenir sa finale un peu sous pression. Valérie lutte vaillamment depuis un bon moment contre la Dame blanche.
Le dénouement est heureux. Vincent joue à la perfection, son adversaire rate peut-être une meilleure défense, et la victoire est au bout. Nous menons 3-2. L'adversaire de Pierre a très peu de temps, ne progresse pas et ne peut se résoudre à prendre des risques dans la mesure où au premier échiquier le gain tant attendu serait suffisant pour son équipe. La nulle est donc conclue.
Quelques secondes après, c'est la délivrance ! Valérie a tenu l'intenable et son adversaire qui n'a plus de temps et ne peut plus progresser se résout au partage du point, synonyme de victoire pour les Tours Infernales.
Nous sortons vainqueurs de ce match au sommet, prenant du même coup la tête du groupe. Félicitations à tous !

Ronde 8

 Marines2 - 5St Just 1
1POTREL Manu 21771 - 0DEHESDIN Wilfried 2118
2PIERLOT Philippe 1809X - Xff MAUPIN Valerie 2091
3CINQUANTA Jean-Marc 18250 - 1MAUPIN Jean-Paul 2033
4KOUIOUMDJIAN David 17920 - 1DUBOIS Vincent 1981
5CLOTAULT Bruno 17661 - 0GUEZNAI Achraf 1974
6INSUASTY Luis 17670 - 1FLOUR Pierre 1911
7LE BOURDONNEC Brieuc 15800 - 1DUBOIS Emmanuelle 1875
8MEUNIER Antoine 14180 - 1MENNA Ivan 1842

Ronde 8 : la montée en N2 nous tend les bras !

(30 mars 2019)

Ayant réalisé l'exploit contre Enghien à la ronde 7 (victoire 3-2), synonyme de prise de pouvoir dans ce groupe de N3, il ne nous reste plus qu'à assurer lors des 2 dernières rencontres contre les derniers et avant-derniers du classement. Mais cette montée en N2 qui nous tend les bras, si proche, paraît encore bien lointaine !  Il faut les jouer ces matchs !

Ce samedi, nous nous déplaçons à Marines et, au vu de leur composition, il n'y a pas lieu de trop s'inquiéter. Et, de fait, le début de match nous installe rapidement sur de bons rails. Certes, Achraf se fait piéger dans une ligne théorique très dangereuse que l'adversaire connaît par cœur. Il ne trouve pas la meilleure réponse et son Roi est aussitôt agressé (sacrifice Fxf7) jusqu'à devoir déposer les armes. Nous sommes menés 1-0. De plus, Jean-Paul s'endort après un début trop tranquille avec les Noirs et joue un vilain coup entraînant une horreur positionnelle. Heureusement, son adversaire n'étant pas très incisif, il peut manœuvrer sur ses quelques ressources, notamment la colonne f. A ce moment là, les Blancs jouent une gaffe qui perd une Tour et clôt les débats. Egalisation à 1-1.

Pas de souci pour le match car on est bien sur tous les autres échiquiers.

Toutefois, Valérie qui a totalement dominé l'ouverture jusqu'à empocher la qualité se précipite et, au lieu de l'emporter aisément, atteint une finale Roi-Dame-pions contre Roi-Tour-Fou-pions bloquée, obligeant le partage du point.

La suite est plus facile. Emmanuelle manœuvre bien avec les Noirs le milieu de jeu sicilien et prend progressivement l'avantage malgré un petit zeitnot. La position adverse finit par craquer. 2-1.

Vincent connaît de son côté la partie la plus tranquille du jour. Il domine tout l'échiquier, l'adversaire abusant de l'ultra-défensif. Il avance doucement et c'est à l'aile-dame que la percée est dévastatrice. 3-1. Pierre profite lui d'une ouverture peu inspirée des Noirs. L'assaut est immédiat et il y a moyen d'aller "capturer" le monarque adverse dans la foulée. Sauf que Pierre n'anticipe pas un échange de Dames qui devient forcé et, du coup, la bataille dure beaucoup plus longtemps que prévu. Il commet même une bourde qui aurait pu lui coûter le point mais l'adversaire ne voit pas la bonne réplique ou plutôt la voit un coup trop tard quand la tournure tactique ne marche plus du tout, ce qui met un terme à la partie. A 4-1, le match est déjà gagné.

Ivan maîtrise bien positionnellement l'ouverture puis le milieu de jeu mais peine à concrétiser son gros avantage. Il pense enfin avoir trouvé un enchainement tactique qui l'emporte directement. Mais ça aurait du être joué un coup plus tôt. Maintenant, en fin de ligne, ça ne donne pas plus que l'égalité. Heureusement, son jeune adversaire joue très mal la finale qui en découle. 5-1.

Reste Wilfried qui livre un gros combat. L'ouverture lui est favorable. Puis le début du milieu de jeu tourne en la faveur de son adversaire. Cependant, il trouve suffisamment de contre-jeu pour reprendre l'avantage, et même devenir complètement gagnant. C'est alors qu'il commet une grossière erreur, lâchant son super-pion en 1 coup. La finale est égale mais, démoralisé, il se trompe à nouveau et cette fois il n'y a plus de retournement possible. 5-2.

Ronde 9

 St Just 15 - 1Senlis 1
1DEHESDIN Wilfried 2118X - XMATAIGNE Jean-Michel 1908
2ff MAUPIN Valerie 20911 - 0LAFITTE Luc 1840
3MAUPIN Jean-Paul 20331 - 0AZZOUZ Belkhelfa 1678
4GUEZNAI Achraf 19741 - 0FROIDEVAUX Jean-Michel 1676
5DUBOIS Vincent 1981X - XMALLET Gregoire 1668
6FLOUR Pierre 19110 - 1NORBERG Stefan 1646
7DUBOIS Emmanuelle 18751 - 0VUJICIC Jezdimir 1564
8MENNA Ivan 18421 - 0LAROUMANIE Gilles 1389

Ronde 9 : montée en N2 dans la jubilation !!

(31 mars 2019)

Le chouïa de stress dans l'attente de cette ultime rencontre se dissipe rapidement quand Senlis présente sa compo, qui n'est pas la meilleure possible. Si ça peut rendre les choses plus faciles, nous sommes preneurs ! Et le match sera effectivement à sens unique.

Manu ouvre le score. Elle part à l'assaut d'une Pirc. L'adversaire néglige son développement et la protection de f7. La défense s'écroule et le gain est immédiat. Avec les Noirs, Ivan prend l'avantage dans l'ouverture. Il gagne un pion puis deux et la finale avance tout seul. 2-0. Face à une sicilienne fermée, Valérie domine petit à petit. Elle doit tout de même rater quelque chose dans le manque de temps car son adversaire arrive à s'infiltrer et ça se complique. Dans la suite de son zeitnot, elle gère vraiment bien alors que son adversaire se précipite. Il pense trouver une joute tactique favorable qui en fait se retourne aussitôt contre lui. 3-0. Avec les Blancs, Wilfried ne connait pas de difficultés, il est un peu mieux. Il laisse toutefois revenir son adversaire plutôt appliqué et serein. Le match étant très bien engagé, il n'y a pas lieu de prendre de risques. La nulle est conclue. Avec les Noirs, Achraf est confronté à un jeu très fermé. Il est difficile d'y déceler des perspectives. Toutefois, son adversaire n'est pas attentif et se laisse surprendre par un petit coup tactique. Achraf empoche un pion et fait ainsi basculer la partie qu'il finira au mieux. A 4-0, la nulle de Wilfried en plus, le match est déjà gagné. Avec la montée en N2 acquise, nos joueurs, même ceux qui sont encore en piste, sont dans la jubilation !

Jean-Paul lui aussi à l'assaut d'une Pirc jouit d'un bon avantage mais il n'y a rien de décisif. Au moment où les Noirs semblent s'en sortir, ils commettent un affaiblissement qui permet un sacrifice dévastateur. La défense n'est pas la meilleure, ce qui entraîne une fin rapide. 5-0. De son côté, Vincent doit revenir de l'enfer. Après un début complètement raté, il  se retrouve sous-développé et sous pression. Son adversaire atteint la position optimale mais ne trouve pas comment en tirer profit. Du coup, Vincent revient petit à petit jusqu'à obtenir une finale sans souci et partage le point. Reste Pierre qui joue longtemps. Dans un premier temps, il ne se passe pas grand chose, juste des petits pas de chaque côté. Dans le zeitnot, les Blancs lâchent une pièce contre deux pions passés liés. La finale n'est pas évidente et il semble qu'aucun des deux camps ne puisse progresser. Surviennent alors des échanges et les pions blancs avancent. Mais Pierre se retrouve complètement gagnant car il peut lui-même se créer un pion passé inarrêtable. Les deux joueurs se trompent tour à tour et, malgré un gain forcé en poche, Pierre commet une dernière erreur fatale. 5-1.

Cela n'est pas suffisant pour ternir cette journée historique pour le club ... l'année de son 20è anniversaire !

Statistiques individuelles :

Comme l'année passée, Emmanuelle marque le plus de points.
Olivier, le seul à rester invaincu, réalise le meilleur pourcentage. La montée en N2 a bien été acquise en équipe, chaque joueur apportant sa pierre à l'édifice !

-Emmanuelle 7 pts/9 (+6 =2 -1) 77,77%
-Jean-Paul 6,5 pts/9 (+6 =1 -2) 72,22%
-Pierre 6 pts/9 (+5 =2 -2) 66,66%
-Wilfried 5,5 pts/8 (+4 =3 -1) 68,75%
-Valérie
5,5 pts/9 (+4 =3 -2) 61,11%
-Olivier 4,5 pt/5 (+4 =1 -0) 90%
-Ivan 3,5 pts/6 (+3 =1 -2) 58,33%

-Vincent 3,5 pts/6 (+3 =1 -2) 58,33%
-Gaël 1,5 pts/4 (+1 =1 -2) 37,50%

-
Achraf 1,5 pts/7 (+1 =1 -5) 21,42%
ce site a été créé sur www.quomodo.com