Octobre 2016


Le mot de l’impertinente :

Nous en ‘’admirons’’ le long de nos routes rurales, ce pourrait être un inventaire à la Prévert ….un godillot orphelin, un pneu éventré, des chiffons sans affectation précise, des appareils ménagers, des cageots pourrissant entre fruits à moitié dévorés et papier d’emballage pas encore digérés par notre bonne terre….ce pourrait être bucolique, ce n’est que désolant, hideux reflet d’une société qui se perd faute de repères, faute de respect. Alors allons-nous accepter encore et toujours les déchets du voisin qui ne voit midi qu’à sa porte ? Allons-nous encore une fois détourner le regard devant le cadavre d’un oiseau asphyxié par le plastique ingéré ? Allons-nous baisser les bras, honteux, désabusés ... ou bien, mus par un réflexe citoyen, irons-nous alerter nos élus sur ces décharges sauvages qui en disent long sur notre aptitude à rêver un avenir vertueux?



Vie de l’Association : Les noms des membres composant le CA ainsi que le Bureau (celui-ci découlant de celui-là) ont été mis sur le site web des Riverains. Vous y trouverez aussi une liste des dossiers en cours avec les moyens de contacter les personnes du CA qui s'occupent de ces dossiers (soit directement, soit en passant par notre boîte gmail). N'hésitez pas à nous faire remonter vos remarques, observations, questions, suggestions, etc.….


Site Web : Un gros effort de mise à jour du site a été fait: actualité, liens vers les sites et les infos intéressants par rapport aux dossiers en cours. N'hésitez pas à approfondir vos connaissances sur les dossiers en cours.



Dossiers en cours


1. LINKY

A vos agendas : 3 novembre à 19 h 15, Stéphane Lhomme, maire-adjoint de  Saint-Macaire (33) et président de l’Observatoire du Nucléaire animera une réunion publique à Saint-Paul-les-Dax, salle Félix Arnaudin, sur le thème des compteurs Linky.


Mise à jour site Web : Une information relative aux compteurs communicants Linky pour l’électricité, Gazpar pour le gaz et divers noms pour l’eau a été faite et sera suivi de mises à jour qui interviendront au fur et à mesure de l’avancement de ce dossier. Cette information répond aux questionnements suivants :

1- Linky, à quoi ça sert ?

2- Linky et le CPL comment ça marche ?

3- Linky pourquoi inquiète-t-il au niveau départemental, régional et national ?

a- L'inquiétude est partout et nos élus sont au courant

b- Linky des risques sanitaires par les ondes électro magnétiques

c- Linky, le compteur qui fait disjoncter le porte-monnaie

d- Avec Linky, un coût environnemental, social et financier garanti

4- Linky comment s'y opposer individuellement ? si la Mairie de sa Commune ne prend pas la responsabilité de protéger ses administrés, en ne délibérant pas

5- Linky, Gazpar et autres, pourquoi une opposition grandissante à l'échelle Nationale, même si la gestion est déléguée à un Syndicat ?


Pour information complémentaire, il est signalé un dysfonctionnement (lampes s’allumant et s’éteignant sans commande) dans le voisinage immédiat de la Résidence Euskadi à Biarritz à la suite de l’installation de compteurs LINKY dans la résidence…à suivre !


Réunions publiques animées par Stéphane Lhomme :

Des réunions publiques sur les très controversés compteurs communicants Linky, Gazpar et « eau », animées par Stéphane Lhomme, conseiller municipal de St Macaire en Gironde, première commune à s’être opposée à ces compteurs, ont eu lieu à Hendaye le 19/09/16 et à Anglet le 26/09/16 à laquelle nous avons assisté. Ces réunions ont été filmées. Vous pouvez les visionner en utilisant les liens suivants :

http://ace.hendaye.over-blog.fr/2016/09/faut-il-refuser-les-compteurs-linky-et-cie-reunion-publique-avec-s-lhomme-a-hendaye-videos.html


http://ace.hendaye.over-blog.fr/2016/10/faut-il-refuser-les-compteurs-communicants-linky-et-cie-a-anglet.html


Demande d’enquête Linky et autres compteurs communicants à Elise Lucet Cash Investigation : Tout comme l’ont déjà fait de nombreuses associations lanceuses d’alertes non seulement au Pays Basque et Sud des Landes mais également à travers toute la France, nous allons demander une enquête sur le Linky et autres compteurs communicants à Elise Lucet et son équipe de Cash Investigation.


Délibération de la mairie de Tarnos contre Linky suspendue par le Tribunal Administratif de Pau : Nous sommes scandalisés par les méthodes d’intimidation utilisées contre les municipalités qui prennent la responsabilité de protéger leurs administrés. Nous venons d’apprendre que l’exécution de la délibération de la mairie de Tarnos contre le Linky pour l’électricité avait été suspendue par le Tribunal de Pau, « jusqu’à ce qu’il soit statué, au fond, sur sa légalité ».


Dans l’ordonnance du Tribunal de Pau, Enédis (anciennement ERDF) reconnaît clairement que « la délibération préjudicie directement aux intérêts de la société Enédis », que « la délibération a des incidences financières pour Enédis (contrats de pose conclus avec des prestataires) » et que «la Société Enédis doit respecter des objectifs quantitatifs dans le déploiement de ces compteurs ». Et l’intérêt pour le consommateur dans tout ça ?????????????????????????????

Etrangement, la délibération de Gazpar pour le gaz n’a pas été attaquée. A suivre…



2. Urbanisme:

ZAC des 3 Fontaines (Ondres) : L'affiche présentant la réunion publique concernant ce projet était intitulée : « ZAC des 3 Fontaines Eco quartier ».. La formule de l’affiche n’est pas heureuse car l’affiche peut prêter à confusion car il semblerait que le label Eco n’ait pas été demandé.

De nombreuses questions font jour aussi il est convenu d’un RV entre les chargés du dossier urbanisme afin d’étudier complètement ce dossier. Le dossier de présentation est disponible sur le site de la mairie de Ondres.

Centre bourg St Martin de Seignanx: Notre pôle urbanisme va contacter la Mairie de St Martin de Seignanx pour suivre l'état d'avancement de l'aménagement du centre bourg de St Martin de Seignanx.



3. Décharges sauvages:

La lutte contre les Décharges Sauvages sera l’un des axes majeurs de nos engagements cette année (Voir Article Gazette St Martin de Seignanx de Novembre 2016). En effet, après les Pyrénées Atlantiques, le Seignanx est à son tour contaminé par ces décharges, individuelles et industrielles. Bords de route et talwegs sont pollués, voire comblés par ces déchets. Un appel est lancé aux adhérents pour nous aider à répertorier et lutter contre cette pollution envahissante et sans scrupule.


Tarnos : Une lettre a été adressée à la mairie de Tarnos au sujet de nouveaux transports illégaux de terres d’origines inconnues sur la RD 181, ainsi que de l’établissement d’une décharge sauvage située à l’angle du chemin de Bessabat et du chemin du Pont Neuf à Tarnos (vérification faite auprès des services municipaux qui n’ont délivré aucune autorisation pour cette décharge). De l’importance d’une vigilance constante à ce sujet. Un dossier sera remis au CADE, organisme qui instruit ces dossiers sensibles.


Scories de l'Atlantique : En ce qui concerne les agissements de cette société, nous recontactons les services de la DREAL, de la Préfecture, de la Sous-Préfecture et de la Mairie de St Martin de Seignanx pour savoir quelle suite est donnée au dernier Arrêté Préfectoral. En effet, une activité d'aller et venue de camions a de nouveau été constatée: Enlèvement de scories ou apport de nouvelles scories ? Transport vers un autre site ou transport pour amendement sur des terres agricoles ? En conformité avec l'arrêté et la législation ?



4. A63:

Les discussions/négociations avec Vinci reprennent en Novembre, sur les points suivants :

- Bruit : obtention des cartes isophones à jour

- Bassins de rétention : Implantations définitives, aspects techniques pour 3 bassins (dont Beyres). Protection étangs de Beyres et d’Yrieux.

- Projet accès A63 entre Ondres et Labenne: Suite aux propositions, au niveau national, de travaux d'amélioration des autoroutes (dont accès supplémentaires, aires de covoiturage, etc..) du Secrétaire d’Etat au Transport, Mr Vidalies, en septembre 2016, nous relançons nos élus locaux (Landes, ACBA, préfets 40 et 64) ainsi que la presse locale, pour que cet accès soit inclus et que le projet d'aire de co-voiturage au niveau de l'échangeur de Ondres soit finalisé.




5. RD74: Aménagement le long de l'Adour

Ceux qui habitent ou empruntent cette route le constatent tous les jours : L'aménagement réalisé a rendu la route dangereuse pour les automobilistes. Incivisme de certains, oui peut-être …. mais pas seulement. Le CD 40 a informé l'APBL (à la demande de cette association) du coût de fourniture et de pose des bordures en bois, soit 236 000 € !!!!

Quant à l'entretien de la piste cyclable, le CD40 informe que celui-ci est réalisé dans le cadre des 3500km d'itinéraires inscrits au PDIRR (Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée) dont le budget est de 10 000€/an. …. Des volontaires pour enlever les mauvaises herbes et planter les bordures?


A noter : L'APBL lance une pétition. Son objectif : que tous puissent emprunter le bord de l'Adour en sécurité. Certains pensent qu'il est trop tard mais, confrontée au récit de très nombreux incidents, l'APBL ne veut pas se résoudre à attendre que l'irréparable se produise. Vous pouvez les soutenir en signant et faisant circuler leur pétition (disponible sur : http://barthes-landaises.wix.com/apbl40)

ou en ligne sur "https://www.change.org/p/le-pr%C3%A9fet-des-landes-pour-passer-sereinement-au-bord-de-l-adour-e1604ce7-998f-4a80-8957-10234464c376?recruiter=611839169&utm_source=petitions_share&utm_medium=copylink" et suivez les instructions.




6 : LGV:

Le 5 octobre, pour essayer d'enrayer la chute libre des comptes de SNCF Réseau (44 milliard de dette fin juin 2016) et pour répondre aux critiques suscitées par l'affaire de Bretigny-sur-Orge, Mr Vidalies a annoncé que l’État ne veut plus financer les nouvelles lignes LGV par SNCF Réseau (Audition par la Commission de l'aménagement du territoire du Sénat).
Pour les LGV en gestation (GPSO; coût total évalué à 8,3 milliards d'euros) , "Soit on trouvera une autre solution, soit ça ne se fera pas a-t-il déclaré.

Le 26 octobre au Parlement Européen de Strasbourg, a lieu une mobilisation contre les GPII (le CADE y envoie une délégation). A cette occasion, sera déposée officiellement auprès des institutions européennes la sentence du Tribunal Permanent des peuples qui condamne l’Union Européenne, l’Italie et la France, pour avoir violé les droits fondamentaux des citoyens dans de nombreux projets inutiles et imposés notamment les projets LGV.




7.Pole économique de Souspesse

La deuxième phase des travaux (viabilisation secteur ouest, 2.7ha) a commencé.




8. Allées Shopping à Ondres

Octobre 2012, dans sa lettre mensuelle de l’époque comme dans son article intitulé «Vers une bulle commerciale?», l’Association des Riverains du Seignanx émettait des réserves au sujet du projet des Allées Shopping d’Ondres. La surcapacité commerciale de l’ensemble des projets en Côte Basque et dans le Sud des Landes était telle (déséquilibre supérieur à 200 000 habitants en termes de pouvoir d’achat) que les Chambres de Commerce et d’Industrie des Landes et de Bayonne s’en inquiétaient publiquement.

Eté 2016, l’Association apprenait, avec une quasi-certitude, et avant toute publication locale, le retrait du Groupe Mulliez de ce projet (pas rentable). Est-ce pour autant que tout le projet d’aménagement, déjà commencé, est perdu ? Pas certain, la position de ces terrains, en bordure immédiate de l’A63, porte N°7 d’Ondres, reste stratégique et devrait éveiller l’intérêt de nouveaux projets, industriels ou économiques, plus réalistes ceux-là. L’avenir nous le dira.



A noter :les dates de nos réunions ont été planifiées pour l'année à venir. Elles sont en ligne sur notre site avec le lieu de la tenue de la réunion. Nos réunions mensuelles sont ouvertes à tous.



N'hésitez pas à consulter notre site web pour les articles plus complets sur tous ces sujets

Prochaine réunion des Riverains : Mercredi 9 novembre à 19h – Maison des Barthes - St Martin de Seignanx


création de site internet avec : www.quomodo.com