Octobre 2015

Edito  : Quelque peu négligé depuis des années lorsqu’il s’agissait d’urbaniser les villes, le problème de la Mobilité a pris toute sa place (Voir réunions PLUi de Septembre). St Martin n’y échappe pas. Raison pour laquelle de toute part les routes sont creusées, élargies, les tranchées ouvertes, les feux mobiles bloquent ou libèrent une circulation chaotique. Bien entendu, nous sommes en France, au comptoir du bistrot les oreilles du Maire sifflent autant que dans une mêlée argentine (c’est la meilleure). Que faire sinon prendre son mal en patience, et penser à l’année prochaine, les routes seront dégagées, les nouvelles résidences, les nouvelles entreprises se glisseront vers l’A63, la RD810, la RD817 pour aller bouchonner à l’entrée de l’agglomération de Bayonne, Le bonheur !

En attendant les travaux pour les Allées Shopping, le grand PAE de Northon l’Hermitage, l’élargissement de l’A63 etc. Très bientôt. Et les oreilles de Monsieur le Maire siffleront à nouveau.



1 - RD 74, les premières conséquences

En liaison avec l’Association pour la Protection des Barthes de l’Adour (APBL), nos inquiétudes, récurrentes au sujet de ce projet d’aménagement de la RD74, s’avèrent être de plus en plus fondées.

Quatre problèmes essentiels sont à retenir :


La Digue  : deux problèmes

        - Rénovation: la remise en état (colmatage et rehaussement) a-t-elle été validée par les organismes concernés ? Si l'Institution Adour a joué le rôle de Maître d’œuvre généraliste a-t-elle fait appel aux réels spécialistes ? Lesquels ?   D'où des méthodes de travail contestées.
        - Rabotage de la base lors des travaux d'aménagement de la piste cyclable: Des experts (lesquels) ont-ils été consultés ?


La RD74  : deux problèmes

        - Dangereuse car trop ou pas assez (c’est selon !) étroite ! La largeur de la RD (4.5m) ne semble pas avoir été respectée. En de nombreux endroits elle n'a pas été suffisamment rétrécie, ce qui permet encore aux voitures de rouler trop vite (nombreux rétroviseurs explosés aux croisements de deux véhicules)

      


2 - 2 - Ligne à Grande Vitesse  : La polémique continue


Les scénarios catastrophiques, tant de fois annoncés par le CADE se vérifient sur la ligne Tours/Bordeaux. Par exemple ;

- si le gouvernement a arbitré sur le nombre de TGV (16, 5 A/R) , la SNCF, qui en voulait 13, prévoir de subir un déficit opérationnel d'au moins 150 millions d'euros .

- Les nouveaux trains vont générer un différentiel de quelques 20 000 nouvelles places entre le nombre actuel de passagers et les prévisions. D'où vont-ils venir ?

Les articles, en très grand nombre, qui circulent sont mis en ligne sur note site. Allez les consulter pour vous tenir informés. Restons mobilisés.

Par décision de son Conseil d’Administration, l’Association des Riverains du Seignanx accorde la somme de Deux Cents Euros au CADE afin de le soutenir dans son recours demandé en Conseil d’Etat, lettre du 5.10.2015, qui attaque la déclaration d’Utilité Publique sur la LGV.


3 - ASF : A63


Objectif Rocade  : M. Bérard, Président du SCOT Bayonne Sud des Landes, a demandé à Mme le Préfet des Landes l'étude des questions soulevées par le rôle local structurant de l'A63. (copie de la lettre sur note site). Ce courrier renforce nos démarches entreprises au niveau des communautés de communes du Seignanx, de la MACS et du CG40. Une belle reconnaissance pour notre implication sur ce dossier depuis plus de 2 ans.


Bassins de rétention  : Nous mettons en place un groupe de réflexion sur la démarche à suivre, nos objectifs sont inchangés : un état initial et un suivi rigoureux des eaux qui s’écouleront de ces bassins sont impératifs. Réunions en cours.


Et pour illustrer l’importance de cette étude, nous nous vous informons qu’aux côtés de l'association Benesse Environnement, nous étudions le dossier de la pollution du 18 mai 2013 par de l'Anglamol 99 des Barthes d’Angresse Benesse, lieu-dit Nicère. Cette pollution filtre doucement, mais sûrement vers le lac d'Hossegor et l'Océan. Une plainte par les ASF est en cours mais rien n'a abouti à ce jour. L'absence de bassin de rétention à cet endroit est un rappel de l'importance et des enjeux de modernisation de l'A63 dans le cadre de l'élargissement à venir.


18 mai 2013  : Camions renversé sur l’A63, environ 40 m3 d’Anglamol 99, lubrifiant pour boîte de vitesse. Référence Fiche Technique de sécurité (largement incomplète), insoluble dans l’eau, Stockage, transport, et élimination des déchets doivent s’effectuer conformément aux réglementations gouvernementales, provinciales et locales.


S'il y a parmi vous des personnes ayant des connaissances en chimie/pétrochimie et/ou une expérience dans la gestion des sites pollués, merci de nous apporter vos connaissances quant à ce produit, sa dangerosité.



4 – Pôle Economique de Souspesse

Nous attendons toujours les retours de la CdeC concernant les échanges et les propositions faits lors de la réunion Comité de suivi du 24 septembre dernier à Clairbois.

C'est long, vraiment très long !



5- Aménagement de la Route de Northon

Les travaux de la 1 ère tranche touchent à leur fin. La géographie du lieu s'en trouve complètement bouleversée. Suite au début des travaux, nous avons fait passer un huissier dans les maisons en bordure de la route car les engins de chantier les faisaient trembler très fortement. Nous attendons les constats et la fin des travaux pour faire le point sur les dégâts éventuels.


Prochaine réunion Bureau /CA jeudi 12 Novembre 19h30

Salle Gaston Larrieu - St Martin de Seignanx




ce site a été créé sur www.quomodo.com