Novembre 2012


 

Bonjour à tous,


Cette année, le changement de saison ne sera pas uniquement marqué par la chute des feuilles. De nombreux projets – dont pour certains les racines remontent à plus de 15 ans - sont en train de prendre forme. Comme toujours, nous restons vigilants pour que ces changements se fassent dans le respect de tous.


1 – Zones commerciales : Allées Shopping et Souspesse.

Allées Shopping à Ondres

Les fouilles archéologiques – obligatoires avant tout travaux – ont commencé sur les terrains les plus au sud de la zone, par des déboisements.

Les agriculteurs concernés ont, pour leur part, reçu injonction de la SAFER de libérer au 1er novembre les terrains qui étaient à leur disposition en baux précaires jusqu’à ce jour. Ces faits posent la question des terrains agricoles que les exploitants ne peuvent plus trouver à exploiter à proximité de leur exploitation agricole. Quelle doit être l’implication et l’aide que doivent porter la communauté de communes et la Mairie ?

La 1ere partie de la construction des Allées Shopping suit donc son cours, avec les modifications internes de la zone de chalandise approuvées par le SCOT (davantage de petites surfaces commerciales à l’intérieur du centre – 125 au lieu de 75 - sans modification de la surface totale concernée).


Accès Nord : L’élargissement du chemin du Claous à Ondres est en cours d’étude.


Souspesse :

Lors de notre dernier rendez-vous avec Mme le Maire du 19 octobre dernier, nous avions appris que l’assainissement collectif – qui devait jusque là fonctionner par refoulement en direction de Ondres – était de nouveau à l’étude avec une possible redirection – en gravitaire - vers notre future station d’épuration. Soit un réseau à mettre en place de plus de 2 kilomètres.

Il semblerait qu’à date d’aujourd’hui, nous soyons revenu vers le choix de la première option ; par refoulement vers Ondres.

Le choix du mode et de rattachement de la station Ondres ou St Martin de Seignanx) est important. En effet, dans le cadre d’un assainissement collectif en gravitaire vers le bourg de St Martin de Sx, les maisons (une quarantaine) le long de la D26 desservies par ce réseau, seraient obligées de se raccorder. Pour chaque maison il faudrait compter les coûts des travaux de raccordement sur la partie privée et de la boîte de branchement en plus de la PFAC (Participation de Financement à l’Assainissement Collectif soit 3000€).


2– Elargissement de l’A63 :

Contrairement à ce qui nous avait été dit Mr Couffinhal, des services techniques du Conseil Général, les études sont lancées. En effet, les propriétaires et exploitants de terrains limitrophes ont reçu des courriers des ASF ((les mairies de St Martin et d’Ondres étaient en copie) demandant autorisation d’y faire les prélèvements de terres pour étude du sol.

Nous avons envoyé des courriers à tous nos élus pour leur demander leur soutien dans notre demande d’intégration aux commissions qui seront mises en place par les ASF. Nous demanderons la meilleure protection possible des riverains.


3– Future autoroute A10 : Péage sur le tronçon Le Muret – St Geours de Maremne

Se pose la question du péage obligatoire à partir de juillet 2013 ou 2014 sur ce nouveau tronçon d’autoroute. Pour plus d’information, vous pouvez vous reporter à l’article suivant :

http://www.sudouest.fr/2011/05/18/des-peages-qui-font-tousser-401677-3337.php

Nous attendons vos commentaires sur ce dossier.


4– Unité urbaine

St Martin a été classé par l’INSEE, en unité urbaine de l’agglomération bayonnaise.

La notion d'unité urbaine repose sur la continuité du bâti et le nombre d'habitants. On appelle unité urbaine une communeou un ensemble de communes présentant une zone de bâti continu (pas de coupure de plus de 200 mètres entre deux constructions) qui compte au moins 2 000 habitants.

Cela a deux conséquences :

  • affichage publicitaire sur panneaux 4X3 autorisé en entrée et sortie d’agglomération

  • taux de logement sociaux est de 25%. Or à St Martin, aujourd’hui il n’est que de 13%, la Mairie devrait donc imposer à chaque promoteur un taux de 30% de logements sociaux dans leurs programmes de construction.

Nous avons écrit à nos élus pour leur demander ce qu’ils comptent faire pour limiter, voire éliminer complètement cet affichage ?


5– PLU

Après consultation à la Mairie de différents documents (PADD, Orientations d’Aménagement et de Programmation et rapport de présentation de la 1ère révision du PLU), nous regrettons toujours le peu d’approfondissement des questions d’urbanisme, de circulation et de mise en valeur de notre patrimoine dans le PADD. Par exemple :

- Rien concernant la reconstruction de la salle Camiade : Quel projet ? Quelle date possible de début des travaux.

- Un classement des maisons de caractère est prévu, mais nous ne savons pas quels sont les critères qui seront retenus, quelles sont les propriétés retenues et quelles seront les conséquences pour leur propriétaires.

- Par contre, des modifications de zonage apparaissent- en particulier en ce qui concerne les maisons situées le long de la route de Northon. Elles passent – pour celles en partie haute – d’un classement ND (non constructible) en zone AUO (à urbaniser ouverte) avec de fait intégration complète dans la zone artisanale.


Le projet a été sévèrement critiqué par la Préfecture sur ces mêmes points sur lesquels nous nous posons de nombreuses questions depuis le début de la révision. On peut noter les remarques suivantes dans le courrier de la Préfecture (consultable dans son intégralité à la Mairie et à la CdeC) :

«  Le PLU de St M de Sx est soumis aux dispositions de la loi Engagement National pour l’Environnement (ENE). Dès lors, le PLU doit notamment comporter une analyse de la consommation des espaces, une articulation plus étroite entre l’urbanisme et les déplacements et une prise en compte plus forte de l’environnement »

«  Le PLU (PADD) ne fixe aucun objectif de modération de consommation de l’espace et de lutte contre l’étalement urbain conformément à l’article L123-1-3 du code de l’urbanisme. Il est impératif que cet objectif de densification et de gestion économe de l’espace soit intégré dans le document ».

Avec pour finir les mentions suivantes dans la conclusion :

« J’émets en conclusion un avis défavorable sur votre projet de PLU qui ne répond pas totalement aux objectifs de développement durable, en particulier en terme de densification, d’économie de l’espace, d’évaluation environnementale et d’assainissement. Le projet final sera en conséquence amendé sur les points pouvant remettre en cause sa légalité ».


Niorthe :

La réunion publique sur le projet de logements de Niorthe a rassemblé de nombreux voisins, habitant les lotissements de Pons et Dutreil et le long de la route de l’Adour. 245 logements devraient être construits et les voisins s’inquiètent de l’augmentation exponentielle de circulation sur cette route très étroite.

Un comité de pilotage a été mis en place avec des élus membres de la commission urbanisme de la Mairie, du SCoT, du Conseil Général, de la CdeC et des habitants des deux lotissements.

Pour mémoire, ces terrains ont été achetés par la Mairie en 2009, à 3 propriétaires au prix de 2,50€ le m² avec option pour chacun d’eux de construire sur une parcelle viabilisée de 2000 m².

On se pose toujours la question de l’opportunité de construire, en priorité, de ce côté de la RD817, alors que l’agence d’urbanisme dans ses préconisations d’urbanisation mettait ces terrains en dernière position.


Clairbois :

L’architecte a été retenu et les travaux d’agrandissement se feront sur la gauche en regardant

Clairbois et derrière. L’agrandissement changera à tout jamais le visuel de ce bâti historique.

6 – Gens du voyage


Le PACT des Landes avait réalisé en 2009 une étude sur des terrains où pourrait s’implanter l’aire de grand passage du Seignanx. Il s’avère que le terrain retenu par la Mairie ne figure pas dans la quinzaine de terrains étudiés.

Sur la localisation actuelle de ce terrain, nous posons encore la question de pourquoi 8 ha alors que 4 suffisent et pourquoi le nombre de caravanes est passé de 100 à 200.

On peut également s’étonner que le terrain se situe en bordure de l’A63 qui doit être élargie et sur le faisceau de la LGV.




Prochaine réunion le mercredi 12 décembre à 18h30 salle Gaston Larrieu.


N’oubliez pas de consulter le site internet de l’association :http://club.quomodo.com/lesriverainsduseignanx/accueil.html







ce site a été créé sur www.quomodo.com