mars 2016

Lettre mensuelle Mars 2016

Édito :

Bonjour à tous,


Ce mois ci, suite au constat de non implication d'une trop grande partie de nos membres, l'ordre du jour de notre réunion mensuelle a porté sur le rôle, le fonctionnement, le devenir de notre association.


Rôle : De nombreuses interrogations se posent quant à l’utilité réelle de l’association : Sommes-nous utiles ? L’association n’est-elle que l’émanation d’un groupe d’individualités très sensibilisées aux questions d’environnement, mobilisées par le souci du ‘’bien vivre dans le Seignanx’’. Donnons- nous l'image "d’experts’’ qui incite peu d'adhérents à travailler ensemble ?.


Fonctionnement : Un noyau dur, mais trop peu nombreux, continue de travailler dans la ligne de nos objectifs, l’avenir du Seignanx, la participation et l’information citoyenne.

Des comptes rendus mensuels sont diffusés par internet directement aux adhérents et mis sur le site : Les retours et/ou commentaires sont pratiquement inexistants.


Devenir : Les objectifs et les résultats de l'association ne sont par remis en question. Le problème réside dans l'usure du noyau dur qui n'est pas assez soutenu.

Néanmoins, l''implication plus directe de plusieurs membres dans les dossiers les plus récents, Scories de l'Atlantique, Linky, Gens du Voyage, nous redonne un semblant d’espoir.


En conséquence, un délai ‘’de grâce’’ est donné à l’association pour faire le bilan sur le devenir de l’association le 11 juin prochain (date de notre prochaine AG) et de décider à ce moment là de mettre un terme ou non aux activités de l’association.

En attendant, nous allons bien entendu poursuivre notre travail et réfléchir à la mise en place d'une organisation la moins contraignante possible pour toutes les personnes les plus impliquées.


Un questionnaire va vous être envoyé. Merci de nous le retourner au plus vite. Vos réponses serviront de base au débat que nous aurons lors de l'AG sur la continuation ou la dissolution de l'association.



1 - LINKY


Suite à l'envoi de notre courrier à toutes les mairies du Seignanx en janvier dernier, seules les mairies de Tarnos et de St Martin ont répondu:


- St Martin attend un complément d'information de la part du Ministère de l’Écologie et du Développement Durable. Ils nous ont envoyé la photocopie de l'information diffusée par ERDF.


- Tarnos va délibérer sur le sujet lors d'une prochaine réunion du conseil municipal.


Les adhérents qui s'occupent de ce dossier préparent une note d'information reprenant ;

- la liste des mairies en France qui se sont prononcées contre Linky,

- les liens vers les associations, notamment Robin des Toits, qui proposent des informations détaillées sur le sujet,

- Un rappel concernant la légalité de décision de rejet des installations par les maries

Cette note sera envoyée aux différentes mairies dans les jours à venir.


2 - ASF, A63


Les ASF nous ont reçus le 24 mars dernier.


Bassins de rétention : Dans le Seignanx, trois bassins vont être aménagés. Ils devraient permettre de recueillir les pluies tombant sur la chaussée, celles tombant sur les bassins versant de l'A63, et retenir par décantation/filtration les principaux polluants/déchets.


Le débit des volumes de rejets dans la Palibe, le Northon, l’Étang de Beyres est calculé en fonction des volumes actuels reçus par ces exutoires sur la base de pluie décennales. Comme pour l'évaluation du bruit, les calculs et hypothèses sont complexes. Les ASF nous ont assuré qu'ils sont satisfaits des résultats obtenus par les bassins mis en place dans la partie Sud (vers Biriatou).


Il est évident que par rapport à la situation actuelle (absence totale de collecte et de rétention), la situation ne peut qu'être améliorée. Reste à savoir quelle serait la réactivité des diverses équipes d’intervention en cas de pollution accidentelle, et l'efficacité du contrôle qui serait mis en place.


Protection sonore : Suite à nos demandes répétées, relayées par les élus, les ASF sont en train de revoir leur copie afin de garantir aux riverains au nord de Ondres, les mêmes niveaux de protection que ceux obtenus dans le Seignanx. Ces acquis ont été longs à obtenir. Notre succès est le fruit de nombreuses discussions techniques et de notre insistance.


Au sud de l'échangeur de Ondres, et malgré notre demande, soutenue par la mairie de St Martin de Seignanx, nous n'aurons pas de protections supplémentaires car, nous disent les ASF, en raison de la configuration du terrain, les résultats obtenus seraient pratiquement nuls.


Rachats et expropriations : Les points d'achoppements entre les ASF et les propriétaires sont surtout concentrés dans les zones au nord du Seignanx. Ils concernent essentiellement les propriétés forestières. 88 des 174 dossiers de rachats ont abouti à ce jour.


Zones de co-voiturage : Deux zones sont à l'étude. A Ondres, les discussions avec les élus sont bien avancées car les deux parties semblent être conciliantes sur le partage des coûts.


Nouvel échangeur entre Ondres & Labenne : Notre demande, qui a désormais l'appui de tous les élus de la zone est désormais entre les mains du Ministère de l’Écologie et du Développement Durable. La route sera longue !




3 - Amélioration de la sécurité routière – RD181 Tarnos


Éric BAUMIER chef de la division de Soustons pour Sud Landes a été contacté pour faire le point « in situ » lors d’un rendez-vous. Nous attendons sa réponse



4 - LGV


Le CADE organise cet été, du 15 au 17 juillet, le grand rassemblement des opposants aux grands projets inutiles.


Nous vous ferons passer leur demande d'aide pour l'organisation et l'hébergement des intervenants. Merci de vous rendre disponible dans la limite de vos possibilités. Ils font un boulot FORMIDABLE, qui nous permettra à tous de moins dépenser inutilement l'argent de nos impôts, de trouver des solutions plus en phase avec les besoins réels des populations locales.


5 – Scories de l'Atlantique


Plusieurs problèmes de pollution sont concentrés sur ce site : sonore, poussière, eaux, illégalité de l'activité sur le site.


Après analyse des documents disponibles, discussions avec la DREAL, rencontres avec la mairie, le propriétaire du terrain sur lequel se trouve


l'activité de cette société, nous avons pu constater les éléments suivants :


- L’activité déclarée par les Scories de l'Atlantique est une activité de transit de produits minéraux non dangereux (théoriquement inertes) et de broyage, concassage et ce pour des quantités limitées à 15000m3. La déclaration concerne deux types de scories : Scories magnésiennes et scories métallifères.


- Les constats sur place font état de volumes de plus de 66000m3.


- Suite à des analyses réalisées par la DREAL, le taux de plomb contenu dans les scories est 2 fois supérieur à la norme autorisée. Les scories présentes ne sont pas inertes.


- L'activité étant extrêmement bruyante des protections sonores devraient être mise en place. Il n'y en a pas.


- L'activité génère des poussières importantes. Malgré les demandes de la DREAL et l'engagement du gérant, aucune mesure de contention n'ont été mise en place.


- Les camions et tracteurs qui livrent ne sont pas bâchés contrairement à la législation en vigueur.


- Un forage illégal, pour nettoyage des scories a été mis en place. A ce jour, la police de l'eau n'est pas intervenue.


- Il n'y a pas, contrairement à la demande de la DREAL, de bassins de contention des eaux usées.


- L'activité est située en zone Agricole Ordinaire, donc interdite à cet endroit. Voir Plan Local d’Urbanisme de St Martin de Seignanx



Le gérant s'est engagé à cesser de recevoir de nouvelles scories. Il ne respecte absolument pas cet engagement et les nouveaux arrivages sont INCESSSANTS.


La mairie devait évoquer le dossier avec la Préfecture le 21 mars dernier. En amont de cette réunion nous avons fait parvenir aux élus et administrations responsables un courrier de 7 pages reprenant en détail toutes les informations que nous avons pu recueillir (voir copie de notre lettre sur notre site). A ce jour, nous n'avons pas eu de retour.


Une pétition ayant recueilli plus de 60 signatures de riverains a été remise à Mr .le Maire de St Martin de Seignanx lors de notre rdv du 18 mars dernier. La mairie s'est engagée à contacter les signataires vers le mois de mai pour faire le point sur ce dossier.


Le plus dramatique sur ce dossier, et que nous avons pu constater, c'est la lenteur des administrations responsables, leur manque d’engagement et le manque de communication entre elles.



6 Aire de passage provisoire des gens du voyage, route de Northon à St Martin de Seignanx




Rappel du contexte de ce projet d'aire provisoire :

Devant l'impossibilité technico-économique (complexité et coût du franchissement du talweg limitant Ondres et Saint-Martin-de-Seignanx) 
actuelle de réaliser l'aire de grand passage (imposée par le Schéma Départemental d'Accueil et d'Habitat des Gens du Voyage élaboré
conjointement par l'État le Conseil Départemental des Landes) prévue au P.L.U. de
la Commune de Saint-Martin-de-Seignanx, lieu-dit
Lahitte, le Conseil Municipal de la Commune de Saint-Martin-de-Seignanx a demandé à la Communauté de Communes du Seignanx
(compétente pour réaliser et gérer les aires des gens du voyage), lors de sa séance du 17 novembre 2014, d'étudier la création d'une aire
provisoire. Lors de sa réunion du 25 janvier 2016, le Conseil Municipal de la Commune de Saint-Martin-de-Seignanx a donné, à l'unanimité,
son accord à la CdeC pour finaliser les études de création puis réaliser une aire provisoire lieu-dit "Berraoute" au fond de la future zone
d'activités de l'Hermitage.

Données techniques et de fonctionnement :

Emplacement : Au niveau de l'ancienne ferme Berraoute, route de Northon.Accès : par une route  non goudronnée, d'une largeur de 6 mètres pour permettre le croisement des véhicules. 
Cette route sera aménagée le long des propriétés de M. Nicot et de M. Etchepare, côté Sud.

Fonctionnement : L'aire sera entourée d'un merlon. Une voie interne en forme de boucle sera aménagée pour faciliter le déplacement

des caravanes. Le terrain sera uniquement "enherbé".


Elle sera ouverte d'Avril à fin Septembre. Une barrière rétractable en fermera l'accès en dehors de ces périodes. Les groupes devront se rapprocher du service logement de la CdC , Madame Aubert, pour réserver la période de stationnement et indiquer le nombre de caravanes prévues. Pour information, la durée habituelle de stationnement des groupes sur une aire de Grand Passage est d'environ 15 jours. Le pasteur du groupe est chargé de récolter les fonds pour régler le forfait établi à la semaine par caravane (au titre de la consommation d'eau et d'électricité). Une réunion publique sera organisée dès l'achèvement des études de faisabilité pour expliquer les tenants et les aboutissants du projet aux riverains et plus largement à la population.

Arrivée d'eau :
Le débit d'eau va être augmenté par la mise en place d'une canalisation de 15 cm de diamètre à partir de la RD26. Les propriétés au nord du futur point d'accès de l'aire seront branchées à cette nouvelle canalisation. L'extension du réseau d'eau vers le sud s'effectuera quand les entreprises candidates auront acté définitivement leur souhait d'acquérir des terrains pour s'installer.

Arrivée d'électricité :
Le réseau électrique va aussi être renforcé (étude de la nécessité d'un nouveau transformateur en cours) mais ne sera pas enterré dans un premier temps. Il permettra une augmentation de puissance pour les constructions existantes.

Eaux usées :
Une fosse toutes eaux (et non des douches et WC) sera installée et vidangée en tant que de besoin. Il s'agit de la préconisation sanitaire en vigueur pour les aires de grand passage.

7 – Accréditation Environnementale :
Patrick Bléno ( Tarnos), continue de réunir les pièces à fournir pour cette accréditation. Le dossier devrait être prêt avant notre AG.8 – OndresUn groupe de travail est en train de se constituer autour des projets qui touchent plus directement la zone des futures Allées Shopping, de la ZAC des Trois Fontaines. Merci de nous contacter pour participer à ceux-ci.

9- Adhésions 2016


Vous trouverez en pièce jointe votre bulletin d'adhésion pour 2016. Merci de nous le retourner au plus tôt avec votre paiement.

Date de notre prochaine AG : Samedi 11 Juin à 11h00

Lieu : Propriété L'Hermitage - 4487 route Océane, St Martin de Seignanx

Participation repas : 15 €

création de site internet avec : www.quomodo.com