mai 2016

Lettre mensuelle Mai 2016

Édito :

Le 12 mai dernier, M. Lespade, Maire de Tarnos et Conseiller Départemental du Seignanx, a organisé une réunion publique sur le thème  :


«  Incertitude sur l’avenir de nos transports en commun ».


Convaincus que les transports en commun, actuellement organisés par le Syndicat des Transports de l'Agglomération Côte Basque-Adour (STACBA), concernent tout autant, et à court terme, l’ensemble du Seignanx. nous avons assisté à cette réunion.


Le Conseil de l'ACBA (Agglomération Bayonne Biarritz, Anglet) au cours de sa séance du 13 avril 2016 dont le sujet principal était ce projet d’Agglomération Pays Basque à 158 communes, a bien rappelé que l’une des six priorités stratégiques qui forment le socle du projet « d’Agglomération Nouvelle » était la priorité de la mobilité et des déplacements pour une agglomération fluide et maillée. De même il a évoqué « la nécessité de maintenir une cohérence spatiale des Établissements Publics de Coopération Intercommunal (EPCI) au regard notamment du périmètre des Unités urbaines, des bassin de vie et des Schémas de Cohérence Territoriale (SCOT) ». Nombreuses encore sont les interrogations qui restaient à ce jour, désaccords sur la gouvernance (les villes représentent 42 % de la population avec seulement 20 % des droits de vote communautaires), sur le périmètre d’exercice des compétences, sur le modèle de développement de cet immense territoire, etc.


Il est évident que Tarnos, pardon le Seignanx, qui fait partie du bassin de vie en question, sera d’une manière ou d’une autre, impacté par les décisions prochaines des 158 communes de la nouvelle Agglomération Pays Basque.

Est-ce pour autant que l’on doit présenter cette nouvelle organisation comme un danger pour Tarnos, comme une agression extérieure qui doit nécessiter la mobilisation active et guerrière (« montrez-nous l’ennemi ! », phrase entendue dans l’assistance) l’appel aux manifestations et aux défilés publiques pour défendre les lignes de bus, l’accès au travail, aux déplacements etc ? Nous ne le pensons pas. Les questions en cours du Conseil Communautaire de l’ACBA, la démocratie participative, le débat, la concertation, toute cette réflexion doit être étendue à tout le Seignanx, c’est ensemble que nous devons agir.




1- Vie de l'association


Excellente nouvelle ! Notre noyau dur se renforce.

Nous allons pouvoir continuer à traiter les dossiers dans de bonnes conditions ; en apprenant, en nous formant au fur et à mesure, en nous aidant les uns les autres, en nous partageant le travail.

J'espère que vous serez encore plus nombreux dans les mois à venir à nous apporter un peu de votre aide, de votre participation.

N'hésitez pas à inviter vos amis, vos voisins à assister à notre AG, à partager le repas convivial qui suivra pour ainsi mieux nous connaître et apporter leur soutien à notre action citoyenne.



2- ZAC de Souspesse, de la Route de Northon et Allées Shopping


Comité de Suivi de la Charte Environnementale de Souspesse : Nous avons été très déçus du contenu de la dernière réunion le 12 mai dernier : aucune entreprise présente, aucun représentant du Syndicat Mixte, des éléments de la Charte qui pourraient être déjà en application mais qui restent sur papier….


Le CPIE continue à très bien faire son travail. Mais qui connaît la Charte Environnementale ? Les efforts réalisés ? On nous a présenté un Totem d'entrée de zone qui ne donne aucune information sur la Charte alors que c'est un excellent support pour attirer l'attention sur ce qui est mis en place dans la zone.


Un courrier a été envoyé au Syndicat Mixte pour lui demander de revoir sa copie. Nous attendons leur retour.


Les travaux sur la route de Northon ont commencé. L'objectif de positionnement du futur rond-point sur la D26 engendre un déplacement vers l'Est de la future route, avec des travaux de terrassement très impressionnants.



3- LINKY


Nous avons assisté à 2 réunions à Biarritz.

La 1ère organisée par la mairie a permis aux représentants de ERDF d'exprimer leur point de vue, de présenter leur projet. Ils n'ont pas convaincu la salle (environ 300 personnes), en particulier sur les points suivants :

- L'intérêt pour les utilisateurs de faire des économies alors que les relevés sont disponibles avec 24h de retard et qu'ils n'affichent pas les montants en Euros.

- Que l'intérêt « caché » de ERDF n'est pas de devenir un fournisseur/vendeur de données privées alors même qu''ils admettent que : L’installation des compteurs communicants bénéficiera à l’ensemble de la filière électrique. Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l’énergie: fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups… » (Cf : http://www.erdf.fr/sites/default/files/DP_Signature-Convention_ERDF-ADEME .pdf , page 6).

- Qu'il s'agit d'un compteur écologique au service de la transition énergétique et des territoires », alors que rien n'est dit sur le gaspillage (mise au rebut) de 80 millions de compteurs actuels (35 d’électricité, 35 d’eau et 11 de gaz) qui ont une durée de vie allant jusqu’à 60 ans. 

- Qu'il n'y aura pas d' impact sur la facture du client, alors que  le programme va coûter de 7 à 10,5 milliard d'Euros et que les abonnés à Direct Energie et ENGIE, premiers fournisseurs à proposer des offres liées au compteur LINKY, ont déjà constaté sur leur facture une augmentation du prix de leur abonnement (Source UFC que Choisir).

- que la question des ondes des ondes et du Courant Porteur en Ligne (CPL) n'est pas résolue, et que l'Agence Nationale de la Sécurité et de la Santé (ANSES) est en train de faire des études dont les résultats ne seront connus qu'en juillet prochain.

- que des incendies se déclenchent car les fils électriques – par lesquels circulent le CPL – ne sont pas blindés.

- que les infos nous concernant vont être transmise d'un 'concentrateur' par wifi à leurs centres de contrôles sans que l'on ait la garantie que ces données ne pourront pas être piratées, que les transformateurs sont la plupart du temps proches d’habitations, voire collés à elles. Les habitants, donc les enfants, vont être soumis à ces émissions de téléphonie mobile.

La 2ème réunion, organisée par l'association Biarritz Antenne, était plus poignante, avec des témoignages directs de personnes s'étant vu imposer le LINKY alors qu'elles le refusaient et les efforts de mobilisation des habitants de Biarritz (ville test).


C'est maintenant qu'il faut agir. Pour aller plus loin :


http://www.santepublique-editions.fr/


http://refus.linky.gazpar.free.fr/ , site créé par Monsieur Stéphane Lhomme, conseiller municipal à Saint-Macaire (33), une des premières commune ayant rejeté les compteurs communicants

www.sudouest.fr/ ,article du 22/03/2016 « Biarritz : le compteur Linky sur la sellette »


Site l’OMS :www.who.int/peh-emf/about/WhatisEMF/fr/index1.html (CEM Champs électromagnétiques)




6-Amélioration de la sécurité routière – RD181 Tarnos & RD26 St Martin de Seignanx


Nous attendons toujours la réponse de Monsieur Éric BAUMIER chef de la division de Soustons (DDTM Sud Landes).

A notre demande, un fauchage intermédiaire a été effectué sur les abords de la D26 au niveau des jonctions et sorties de maisons. L'herbe, à plus de 1m de hauteur, rendait la circulation dangereuse.



7-LGV


C'est avec le plus grand regret, l'incompréhension la plus complète que nous vous faisons part de la décision du gouvernement de signer la DUP pour les tronçons LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse.


Cette signature intervient malgré :


               - tous les  rapports officiels défavorables à la construction de nouvelles LGV 

               - la décision extrêmement argumentée des commissaires enquêteurs qui avaient donné un avis défavorable 

               - les difficultés de paiement de l'actuel chantier Tours Bordeaux

               - l'aveuglement et la négation complète des changements en cours dans notre société : co- voiturage, bus SNCF, etc...


Elle est la preuve de l'effroyable vanité des grands élus qui s’assoient sur la démocratie.


Nous comptons sur votre réaction demain vendredi à la soirée prévue à partir de 19h 30 au cinéma l'Atalante à Bayonne autour du film "L'intérêt général et moi".




8-Scories de l'Atlantique


Il semblerait que l'activité ait cessé sur le site. Nous sommes toujours en attente du compte rendu de la DREAL ainsi que de la copie d'Arrêté Préfectoral concernant l'arrêt des activités sur le site.



10- Adhésions 2016


Vous trouverez en pièce jointe votre bulletin d'adhésion pour 2016 ainsi que votre invitation pour le repas qui suivra.

Pour tous ceux qui ne nous ont pas encore confirmé leur présence au repas, merci de le faire pour le 1er Juin au plus tard.


Date de notre prochaine AG : Samedi 11 Juin à 11h00

Lieu : Propriété L'Hermitage

4487 route Océane, St Martin de Seignanx

Participation repas : 15 €

Inscrivez-vous sans tarder, bulletin inscription ci-joint



création de site internet avec : www.quomodo.com