Janvier 2015

Lettre mensuelle – Janvier 2015



Bonjour à tous



A nouvelle année, nouvelles résolutions; un petit édito introduira désormais notre lettre mensuelle. Nous voulons faire de cet espace un lieu de discussion et d'échange. N'hésitez pas à nous envoyer vos contributions (10 lignes maximum), à réagir sur notre boîte mail lesriverainsduseignanx@gmail.com. Voici celui de janvier:


Face aux événements dramatiques que nous venons de vivre, notre France a répondu par un immense élan de solidarité et de communion citoyenne. Citée à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 «Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.» La liberté d’opinion et d’expression, au travers de ces massacres, était attaquée. Et c’est avec raison que nous avons répondu clairement «Nous ne céderons pas». Mais, toute liberté ou tout droit implique nécessairement, pour s'exercer complètement, un devoir de tolérance. Au sens moral, la tolérance est la vertu qui porte à respecter ce que l'on n'accepterait pas spontanément, par exemple lorsque cela va à l'encontre de ses propres convictions. C’est avec cet esprit de conciliation, mais avec conviction, que nous participons aux grands projets qui engagent l’avenir du Seignanx.




1– LGV : Nos vœux à Alain Rousset:

C'est sous une pluie battante et dans le froid, qu'une centaine d'entre nous ont attendu Alain Rousset devant la Cité de l'Océan à Biarritz le vendredi 16. Le CADE avait prévu de lui remettre une copie du rapport de la Cour des Comptes dont le titre

«LA GRANDE VITESSE FERROVIAIRE : un modèle porté au-delà de sa pertinence» résume bien le contenu de celui-ci et notre position.


Contre toute attente, Alain Rousset (les fois précédentes il trouvait des portes dérobées pour nous éviter) est venu à notre rencontre et le document lui a été remis en main propre. Une petite victoire qui nous a bien réchauffé le cœur et qui s'est trouvée renforcée par l'invitation faite au CADE, par son cabinet, à se réunir le 19 février prochain.


Un grand merci aux 5 membres des Riverains du Seignanx présents ce jour là. Nous ne devons pas nous démobiliser car, si lors des enquêtes publiques de décembre dernier, 92% des contributions exprimées l'ont été contre les LGV au Sud de Bordeaux, seule notre persévérance nous permettra de faire annuler ce projet démesuré (6300ha impactés), ruineux (+ de 26M€/km) et inutile ( 8% de voyageurs LGV et un gain de temps dérisoire entre Bordeaux et Hendaye).



2- RD 181 (Tarnos) :

Nous serons reçus en mairie de Tarnos, avec le Conseil Général, le 26 janvier prochain. Nos demandes : une prise en compte du caractère de plus en plus urbain de cette voie, de sa dangerosité et la mise à l’étude de zones de quartiers, seule possibilité d'essayer de faire ralentir la vitesse.



3- Zone Artisanale de Souspesse :

La 1ère réunion du Comité de Pilotage s’est tenue la semaine dernière. Trois des six entreprises étaient présentes.


Le contexte et les ambitions de la Charte Environnementale (document joint lors des ventes des lots) ont été longuement évoqués sans que l'on puisse, par un pointage direct sur cette même charte, vérifier ce qui a été réalisé ou non à ce jour.

La Charte est très précise quant aux objectifs de chantier à nuisance réduite, de mise en place d'énergies renouvelables, etc...

S'il est certain que les entreprises ont répondu aux cahiers des charges concernant les bâtiments à faible consommation d'énergie, il aurait été intéressant de savoir ce qui a été fait par rapport aux exigences spécifiques de la zone de Souspesse et les ambitions du Syndicat mixte.


Nous allons demander à ce que les 2 autres réunions prévues en 2015 fassent un point exact. Les entreprises, quant à elles, se sont plaintes du manque de visibilité et donc de la dangerosité du «tourne-à-gauche» beaucoup trop court qui interdit aux poids lourds de manœuvrer en toute sécurité.



4- A63:

Une réunion s’est tenue le 8 janvier dernier, elle s’est révélée très positive au regard des souhaits de l’Association en matière de protection phonique sur les zones de Ondres et Saint Martin de Seignanx, les ASF étant allés au-delà de leurs obligations légales. L’association de Benesse-Maremme n’a pas obtenu les mêmes niveaux de protection et nous continuerons à les soutenir dans leurs demandes.


Notre attention se tourne désormais vers l'adéquation des bassins de rétention face aux dangers de pollution et d'exutoire trop rapide des eaux de ruissellement, la prise en compte des dommages aux maisons jouxtant l'A63 lors des travaux à venir, notre participation au comité de suivi du chantier.




5- Aménagement d'une voie verte le long de la RD74 (Adour côté 40, de Tarnos à St Marie de Gosse) :

Les Riverains faisant partie du Comité de Pilotage, nous avons pu constater en toute première main que les incohérences et difficultés de ce projet continuent à s'accumuler.


En voici les points principaux:


- Début des travaux : Février 2015 pour environ 6 mois. Pour bénéficier des subventions Européennes, il est nécessaire que les travaux soient terminés avant l’été prochain! Dans le meilleur des cas fin août.


- Procédures réglementaires appliquées : Arrêté du Préfet, déclarant l’opération d’Utilité Publique, établi le 30.10.2014 et affiché en mairie.


- Objet de cette vélo route : Amélioration de la sécurité de la RD74 (par limitation de vitesse), création de déplacements doux (vélo route voie verte), réalisation d’une partie de l’Eurovéloroute N°3, réappropriation par les usagers des berges de l’Adour Maritime Landaise (rive droite). Nous notons qu’il n'est plus question de mise en valeur des Barthes de l’Adour.


- Financement : 3.7M€ (Europe 830 K€, Etat 554 K€, CG40 1.6 M€ etc), répartis en deux lots : Lot 1 : Voirie réseaux divers – Entreprise Colas Sud Ouest/SAS Sobamat & Lot 2 : Aménagement paysager-mobilier – SARL SEE Guichard BTPS (Notification des marchés, 24 novembre 2014)


- Résultat de l'Enquête publique : (avis favorable du Commissaire Enquêteur le 01.08.14)


- Demande de faire les travaux de la digue avant les travaux de la vélo route


- Déplacer les ouvrages ralentisseurs (ceux-ci semblent désormais supprimés)


- Organisation d'une concertation entre les intéressés (communes) pour installer les parkings et entretenir les voies vertes.


Aucune des demandes et/ou propositions faites au cours de l’Enquête publique par les Riverains n’a été retenue!



- Travaux sur la digue :

Remise à niveau à 3.20 m, du Bec du Gave jusqu’à Bayonne (Institution Adour). En 2014, 500K€ ont été investis dans les travaux (ponctuels et d’urgence de février à juillet 2014, plus lourds de juillet à octobre). En 2015, 270 K€ sont prévus pour continuer ces travaux.

Les travaux sont prévus deuxième semestre 2015, après les fortes marées de printemps (≥ 110 avec max 119 le 23 mars à 17h24)


De 2016 à 2018 : le désengagement progressif de l’Institution Adour de l’entretien des digues, celui-ci revenant aux communes concernées, voire à l’intercommunalité, est un très gros sujet de préoccupation, la pérennité de l’entretien des digues étant remise en question. Mr le Maire en est pleinement conscient et évoque fréquemment ce sujet en réunion publique.


Une visite sur les lieux a été organisée le 23.10.2014 afin de résoudre au cas par cas l’incidence de l’emprise élargie de la digue après rénovation, sur l’emprise du projet de Voie Verte.

Dans certains endroits, le pied de la digue (rehaussée et élargie), pour laisser un minimum de place à la piste cyclable, sera décaissé au maximum de 40 cm (en largeur). Dans ce cas-là, des madriers seront fixés horizontalement au sol, au besoin empilés (2 à 3) les uns sur les autres, afin de maintenir la résistance du pied de digue.

Ces travaux ne seront décidés qu’avec l’accord de l’Institution Adour.


Sur un secteur de route St Martin à St Barthélémy 6.6 kms : s’il n’y a pas d’espace suffisant entre le pied de digue et la RD74 pour faire passer une piste cyclable, alors on repassera sur le mode espace partagé. Nous ne savons pas sur quelle longueur, combien de fois et avec quel marquage.


- Foncier : 130 parcelles de terrain seront acquises auprès d’une cinquantaine de propriétaires. Soit environ 1 ha d’emprise supplémentaire sur un trajet total de 11.3 km. Documents d’arpentage établis par la Société Bigourdan pour chaque propriétaire. Les négociations sont menées par le Service du Patrimoine et Études Grands travaux Neufs (EGTN) du CG40. Les acquisitions foncières sont réalisées sur les Communes de Tarnos et SMSx, en cours sur les communes de St Barthélemy et St Laurent de Gosse. Nous ne savons pas combien de propriétaires ont réellement signé et quelles seraient les conséquences de retard d'acquisition sur l'avancée des travaux.


- Réseaux : les travaux seront menés en concertation avec les entreprises et les concessionnaires concernés : reprise des adductions d’eau – consultations des entreprises en cours par le SIAEP et SIBVA & déport ponctuel des réseaux aériens (Télécommunication, électricité) selon nécessité d’implantation du projet



- Aménagement de la vélo route voie verte : Les éléments du programme ont été modifiés, en raison du coût du marché, comme suit:


- Séparation de la vélo route voie verte (VVV) et RD74 : un chasse roue (bordure de 15 cm max) réglementaire et un espace vert, de largeur plus ou moins variable (en fonction de la largeur totale de l’ouvrage RD 74 + VVV) seront installés. Si l’ensemble est trop étroit, il n’y aura ni espace vert ni chasse roue, on circulera en mode espace partagé.


- Les revêtements (enrobé bitumineux à chaud) de la RD74 seront uniformément noirs quel que soit le type de route (espace partagé ou voie normale). La route sera surélevée par rapport à sa hauteur actuelle (couche supplémentaire) et légèrement en pente en travers de la digue vers les Barthes (écoulement pluvial accéléré). La VVV aura un revêtement tout aussi noir (grave émulsion calcaire), mais avec un reflet différent (plus gris). Une signalétique complémentaire devra donc être prévue.


En conclusion, il apparaît que la nécessité financière faisant loi, ce projet de vélo route voie verte est passablement modifié par rapport au projet d’origine:


- L’ensemble VVV/séparation/RD74 sera plus étroit au point de supprimer, par endroit, la notion de voie verte.


- La couleur uniforme de la RD74 qu’elle soit en mode partagé ou en voie simple annule le concept et l’intérêt de la voie partagée


- L’étroitesse de la RD74 (max 4.50 m) est un facteur de réduction de vitesse, la circulation essentiellement pendulaire du trafic n’en atténue-t-elle pas l’efficacité, on peut se poser la question ?

La proximité immédiate de la VVV, voire son intégration ponctuelle, n’est-elle pas un facteur de risque supplémentaire?

Très peu de contrôles de vitesse sont envisagés, compte tenu de la difficulté d’intercepter les voitures, sinon à proximité des parkings! (Information gendarmerie présente à la réunion)


Nous pensons que l’abandon des notions de secteurs partagés, la multiplication de ces mêmes secteurs communs RD 74 et VVV, sans marquage distinctif autre que des panneaux supplémentaires, va augmenter la difficulté à évoluer sur cette vélo route voie verte et à augmenter la dangerosité de cet aménagement pourtant prévu pour les promeneurs, les poussettes, les joggers, etc.…



6- Renouvellement des adhésions :

Nous vous rappelons que seule notre cohésion nous a permis d'obtenir une meilleure écoute auprès de nos élus au cours des 4 dernières années.

Il est important, non seulement que vous renouveliez votre adhésion, mais aussi que vous vous impliquiez pour que la charge de travail ne reste pas uniquement sur les épaules du bureau et du CA.


Si vous venez assister à quelques unes de nos réunions mensuelles, nous sommes certains que vous constaterez par vous même que vous êtes en mesure de participer, à votre niveau et selon vos disponibilités, à l'action des Riverains.



Prochaine réunion mercredi 11 février 18h30

Salle Gaston Larrieu (à côté de la bibliothèque) à St Martin de Seignanx


N'hésitez pas à nous rejoindre

ce site a été créé sur www.quomodo.com