Février 2014

 

Lettre mensuelle février 2014

 

 

Bonjour à tous,

 

De nouveau, un mois particulièrement chargé en dossiers touchant l'ensemble de notre Seignanx ; Inondationdans les Barthes, DUP pour la ZAC des 3 Fontaines à Ondres, élargissements de l'A63 et de la route de Northon, PIG concernant la LGV, remarques et questions suite au dépôts des boîtes citoyennes, de nombreux rendez-vous, de nombreux courriers. Voici le point :

 

 

Inondations dans les Barthes.

 

Nous avons assisté à la réunion du 05/02 entre le Conseil Général, les maires de St Barthélémy, St Laurent de Gosse, St Martin de Sx, et les gens des Barthes. Les maires avaient œuvré toute la nuit pour aider les inondés.

 

L’origine du débordement et de l’inondation conséquente est due au manque d’entretien des digues qui a provoqué leur affaissement. L’Etat doit faire un recensement des digues orphelines (350kms de digues orphelines – digues n'appartenant à personne- dans les Landes). Il a été décidé que dorénavant l’Institution Adour sera en charge de l’entretien de ces digues. Dans un premier temps 300 000€ ont été débloqués pour pallier les urgences car début mars sont attendues des grandes marées.

 

Ensuite en 2014, 1 million d’euros sera consacré à des travaux de réparation pendant l’année, suivi par un plan d’entretien échelonné sur 10 ans qui prévoit de renforcer et remettre au niveau les digues. Pour plus d'information sur l'Institution Adour et sa zone géographique (64 – 40 – 65 – 32), voici le lien : www.institution-adour.fr/institution-adour.fr/

 

A signaler ;

Un décalage a été constaté entre ce qui était communiqué par les maires et les réponses de la Préfecture quant à l’application des alertes. Les maires ont émis l’idée que les 3 millions € nécessaire au projet vélo route soient plutôt investis dans la réparation et la consolidation des digues.

Les forts coefficients des marées à venir (+ de 112) font craindre de nouveaux débordements dans les jours à venir.

 

 

DUP ZAC des Trois Fontaines :

 

Sans vraiment de grande surprise, le commissaire enquêteur a donné un avis favorable à cette DUP qui est maintenant en signature à la Préfecture. Aucune de nos remarques concernant la concentration des nouveaux habitants sur une même zone, les problèmes de circulation sur la RD26, les écoulements des eaux vers la Palibe ou la protection des zones boisées n'a été véritablement entendue. Nous préparons un nouveau courrier et avons demandé un rendez à la mairie de Ondres pour que tous ces problèmes ne soient pas balayés sous le tapis de la nécessité d’accueillir les 16000 personnes prévues par le SCOT dans l’ensemble du Seignanx.

 

 

Circulation sur la D26

 

Une évaluation de la situation actuelle sur la D26 montre que selon l’endroit où on s’y engage les panneaux d’interdiction aux poids lourds mentionnent 6 T ou 19 T ou rien du tout…une demande d’homogénéisation va être faite par courrier à l’Unité Territoriale de Soustons et au CG. En raison de l’accès à Souspesse par la D26, nous attirerons l'attention du Conseil Général sur l'attention toute particulière à porter aux autorisations de circulation aux camions.

 

Un courrier est en cours de préparation concernant non seulement ce problème, mais aussi les problèmes liés à la vitesse et à la sécurisation de tout le RD26.

 

 

Parcs d’activités

 

Souspesse : Les 4 entreprises qui ont déposées leur permis de construire se sont rendu compte que la taxe d'aménagement prélevée par la mairie s’élève à 5% du prix d’achat, alors qu'elle n'est que de 1 % sur la zone des Allées Shopping. Une modification de ce taux doit être vue lors du prochain Conseil Municipal de St Martin de Seignanx.

Au total, 8 entreprises seraient sur le point d'acheter du terrain. La démolition des bâtiments à l’ouest de Souspesse doit démarrer en avril 2014. La SATEL est maintenant propriétaire et doit procéder au désamiantage des bâtiments.

 

Route de Northon : L’aménagement de cette route avance et nous avons pu récupérer les plans. Nous avons rendez-vous à la Communauté de Communes pour demander des éclaircissements sur certains points soulevés par les riverains de la route qui ont été invités à voir les plans.

 

Allées Shopping : Nous attendons toujours de savoir si le Tribunal Administratif de Bordeaux, qui a été saisi en appel par l'aménageur Sodec, va confirmer la décision d'annulation de la promesse de vente des terrains faite par le Tribunal Administratif de Pau.

 

Jonction routière RD85 - Zone artisanale d'Ambroise : Nous avons été reçus par M. Mailharrancin le 7 février dernier à la Communauté de Communes concernant les travaux d'aménagement du barreau RD85/route de Northon. Celui-ci sera réalisé avant l'été 2014 pour un coût d'environ 300k€. Il est pris en charge par la CdeC et le Conseil Général. Les compensations boisées ( 1 hectare à ce jour environ) seront additionnées à celles qui seront nécessaires lorsque le reste de la parcelle ( environ 3 hectares de chaque côté du barreau) seront elles aussi défrichées.

 

A noter : Une compensation boisée est prévue suite au défrichement de la parcelle des transport Lataste. Celle-ci sera réalisée à l'automne 2014 sur un terrain appartenant à la communauté de communes dans la zone de la future ZAC de Nothon.

 

 

Boîtes à idées citoyennes

 

24 boîtes avaient été déposées chez plusieurs commerçants et praticiens du Seignanx, que nous remercions de l'accueil qu'ils ont fait à notre démarche.

 

Le dépouillement montre que la problématique des déplacements est la priorité absolue, avec 30 % des commentaires sur ce thème ; Bus du Conseil Général plus fréquents, bus à la demande, navettes plages, covoiturage, utilisation de l'A63 comme rocade.

 

Les aménagements urbains, avec 17 % des questions ; en particulier des trottoirs, la réduction de la vitesse, les pistes piétonnes et cyclables sécurisées font partie des deuxièmes sujets les plus souvent abordés, avec l'entretien des bas-côtés.

 

Les loisirs et équipements sportifs ont suscité 16 % des remarques. Elles touchent essentiellement au manque d'aires de jeux pour les petits, de l'inadéquation des terrains de foot et d'une demande forte pour un skate-park.

 

Une urbanisation perçue à « marche forcée » et qui ne tient pas assez compte des problèmes d'écoulement des eaux, de protection des zones naturelles vient ensuite avec 14 % des commentaires.

 

Les problématiques spécifiques aux Barthes sont aussi apparues avec un peu moins de 8 % sur les thèmes de consolidation des digues et de mise en valeur de toute cette zone.

 

Les problématiques de budget, de nécessaires économies, de plus de transparence ont aussi été abordés, avec une demande forte d’ouverture de débats publics concernant les grands projets structurants.

 

Le retard en terme de connexion au débit et les implications en terme d'attractivité du Seignanx pour l'emploi sont revenus plusieurs fois.

 

Entermes de service public, des problématiques de propreté des rues et des routes, d'horaires d'ouvertures de certaines mairies et postes ont été signalées. Le problème des chiens errants aussi.

 

Nous préparons une lettre ouvertes aux candidats aux élections municipales. Cette lettre reprendra l'essentiel des remarques, questions et suggestions que nous avons pu récolter.

 

 

Élections municipales & Conseils Municipaux

 

Nous essayons d'assister au plus de réunions publiques possible afin de participer activement à ceux-ci. Pour l'instant, nous avons assisté à une réunion de la liste de Mme Dardy, deux de la liste de M. Causse, une de M. Guilloteau.

Il n'y a pas eu, à notre connaissance de réunions publiques dans les petites communes du Seignanx.

Le courrier du CADE concernant la position des listes sur la problématique de la LGV a été distribué. Si au Pays Basque, les positions commencent à être connues, ce n'est pas le cas dans le Seignanx, car nous n'avons – à ce jour – reçu aucune réponse.

Nous continuons à assister aux derniers conseils municipaux.

 

 

L G V :

 

Le GPSO est confirmé en deux phases avec 3 enquêtes publiques en 2014 

En octobre 2013, le ministre des Transports a défini le schéma de réalisation du GPSO selon deux phases : 
  - la première phase constituée des lignes nouvelles Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax et les aménagements ferroviaires au Sud de Bordeaux et au Nord de Toulouse, avec l’objectif d’une mise en service jusqu’à Toulouse en 2024 et jusqu’à Dax en 2027 ; 
 - la seconde phase constituée de la ligne nouvelle entre Dax et la frontière franco-espagnole, avec l’objectif d’une mise en service en 2032.

 

Cette décision permet à RFF d’entreprendre les étapes préalables à la phase d’enquête d’utilité publique pour la première phase.  Sur la base des avis reçus, RFF finalise les dossiers d’enquête publique pour des enquêtes publiques prévues en 2014 sur les trois opérations.

 

Des arrêtés préfectoraux de projet d’intérêt général (PIG)* permettront de préserver les emprises foncières nécessaires à la réalisation du projet. Un projet déclaré « Projet d’Intérêt Général (PIG) » par arrêté préfectoral permet que soient introduits dans les documents d’urbanisme les emplacements réservés et les dispositions utiles à la réalisation du dit projet après accomplissement de la procédure requise.

 

A ce jour, des listes candidates du Seignanx, le CADE a reçu la réponse suivante :

 

Liste Tarnos pour tous (M A Delavenne) : Commentaires : Une LGV ne fera pas gagner de temps (ou si peu) par rapport à la ligne existante remise aux normes, aux standards modernes. Le coût exorbitant au KM construit et les saccages environnementaux que cette construction impose ne se justifient pas au regard du peu de temps gagné (quelques minutes). De plus, les investissements énormes imposés aux collectivités locales et régionales se feront inévitablement au détriment d’autres investissements plus urgents (collèges, lycées, infrastructures sociales etc…).

 

 

L'élargissement de l' A63 :

 

Nous nous sommes réunis avec l’association Benesse Maremme Environnement pour coordonner nos actions et positions. Suite à cette réunion, nous avons demandé aux ASF le détail de la DUP en cours. Ils nous ont envoyé toutes les données prises en compte ( eau, air, nuisances sonores, tracé exact . ….....)

 

Nous avons obtenu 2 rendez-vous ;

- avec la mairie d’Ondres le 18/02 ; Ce rendez-vous nous a permis de faire un premier point avec M. Guilloteau sur certains aspects de la DUP sur lesquels nous allons demander des informations complémentaires aux ASF.

- avec les ASF le 27/02 à 17h : Nous ferons le point avec eux sur les éléments de leur DUP pour lesquels nous souhaitons plus d'informations et/ou de garanties.



Comptes Rendus Réunions :

 

Réunion fauchage avec l’UTD de Soustons : 4 cantons sont concernés : le Seignanx, Tyrosse, Soustons et Peyrehorade. L'entretien des RD est sous la responsabilité du Conseil Général qui en est propriétaire. Le fauchage par contre, est partagé entre eux (pour les zones hors agglomération) et les communes (dès les entrées en zones urbaines matérialisés par les panneaux d’agglomération). Par ailleurs, les communautés de communes prennent en charge la gestion de voiries dites communautaires ( Route de Northon par exemple).

 

Le Conseil Général organise son fauchage en 3 phases  sur les 465 kilomètres de route départementale.

  • fin mars, début avril : phase de sécurité (fauchage uniquement de l’accotement)

  • phase d’été : l’accotement est refait, ainsi que la descente jusqu’au fil d’eau du fossé.

  • Phase d’hiver : d’octobre à fin février.

L’accotement est refait 3 fois par an. Le fauchage est fait 2 fois partout entre avril et juillet.

 

Les équipements sont les suivants :

Tracteurs : 6 tracteurs sur l'ensemble du secteur + 2 de plus par secteur.

Été : 1moto faucheuse et une épareuse. - Hiver : 1 rotofaucheuse et 2 épareuses.

 

Les contraintes techniques et légales sont les suivantes :

- Le fauchage doit s’adapter au type d’herbe qui est différent entre Peyrehorade, Seignanx et Soustons Tyrosse. (L’herbe étant plus grasse sur Seignanx/Tyrosse.).

- Les produits désherbants ne sont pas autorisés, même autour des panneaux de PTT, EDF : donc difficultés pour obtenir une fauche correcte : on utilise alors du désherbant thermique (eau chaude).

- La coupe doit être plus haute et non plus rase.

- Il existe 11 zones zoologiques différentes sur le canton. Un travail est fait sur la protection de certaines plantes et l’éradication de plantes invasives.

 

Le Conseil Général travaille sur l’amélioration du fauchage qui passe par l’acquisition de matériel plus performant (tracteurs en nombre, et en qualité pour adapter la hauteur de fauchage en fonction de la qualité de l’herbe).

 

A l'issue de cette réunion, ils nous ont invité à leur signaler tout problème de fauchage que nous pourrions constater, et en particulier aux abords des arrêts de bus ou de croisements avec visibilité réduite. Nous avons pu constater qu''ils sont immédiatement intervenus à l'intersection de la RD26 et de la route de Northon. Nous les en remercions.

 

 

Derniers courriers envoyés :

 

Sitcom : Suite à notre courrier demandant un tri renforcé des végétaux verts afin d'éliminer à la source les nombreux déchets plastiques qu’on retrouve par la suite dans le compost des champs, le Sitcom nous a répondu que le tri est bien fait et que l'information aux usagers est bien mise en évidence. N'ayant trouvé qu'un seul petit panneau peu didactique, nous leur avons renvoyé un courrier en demandant de mettre en place d'autres panneaux.

 

Mairie de Tarnos : Concernant le bus à la demande, il nous a été répondu qu’ils attendent la mise en place des nouvelles lignes Chronoplus… En fait ils ne répondent pas directement à la question posée et on se heurte, une fois de plus, à la lenteur des décisions administratives et à celle de la mise en place des stratégies d'aménagement des territoires.

 

UTD de Soustons : (Concernant le fauchage des bas-côtés hors zones urbaines) : Nous avons eu un rendez-vous avec M. Kazmierczak et M. Lafitte le vendredi 14 février. Voir le compte rendu ci-dessus.

 

Mairies de Tarnos et de St Martin de Seignanx : Concernant les déchets le long de la route de Northon et notamment à la jonction avec la RD817, en raison du stationnement de camions dont les chauffeurs routiers utilisent les bas-côtés comme poubelles. Nous attendons la réponse des mairies.

 

Bonne semaine à tous



ce site a été créé sur www.quomodo.com