Décembre 2015

Édito :

Avec ses 41,54 %, l'abstention est la super gagnante des élections régionales.

Si ce résultat peut-être vu comme le symbole du 'déclin de la performance démocratique de l'élection' (Pierre Rozan-Vallon), de nouvelles boutures de 'performances démocratiques' pointent : circulation de l'information et mise en ligne de documents officiels sur internet, plus de concertation, etc...


Ce mois ci, plusieurs interpellations et actions de nos adhérents, nous donnent l'espoir que nous pouvons tous contribuer à la croissance de ces boutures :


- Compteur Linky et sa dangerosité électromagnétique potentielle signalée par l'une de nos adhérentes: Controverse sur laquelle nous vous donnerons plus d'informations en 2016

- Réunion de quartier sur un projet immobilier à Grand-Jean ( St Martin de Seignanx) à laquelle a assisté une grande majorité de riverains et qui a donné lieu à un questionnement précis à la mairie

- Enquête publique sur Le Laminoir ( Tarnos) : voir notre contribution sur le site.


Soyez actifs : Les sujets qui nous concernent ne manquent pas pour peu que l’on soit attentif à notre entourage, qu’il soit local, régional ou national.




1- RD 181 réunion en Mairie de Tarnos & Enquête Publique Laminoirs

Le Tarnosiens sont de nouveau touchés par un grand projet industriel. Nous sommes intervenus sur le dossier de la DUP des Laminoirs et avons émis des réserves - et proposé des solutions - quant aux problèmes de nuisances sonores lors du déchargement des ferrailles et de pollution par les poussières. Notre intervention a suscité l'intérêt de France Bleu Gascogne qui nous a interviewés en tant que 'représentants'.

Nous avons aussi envoyé un courrier à Celsa Francen, avec copies aux maires de Tarnos, Boucau et Anglet (Voir courriers sur le site).

Poursuivant nos discussions avec la mairie de Tarnos concernant l'amélioration des conditions de sécurité sur la RD181, nous avons eu une nouvelle réunion avec M. le Maire. Le radar pédagogique sera réinstallé. Nous espérons qu'il contribuera à faire baisser la vitesse.



2- RD 74

Le 26 novembre dernier - coefficient de marée 104 et temps superbe - l’alerte risque submersion est déclenchée par Madame le Préfet des Landes.

S'il n’y eut aucun débordement par-dessus la digue, ce fut plutôt l’inondation en pied de digue, avec passage de l’eau un peu partout et surtout avec plus ou moins de force (40 "fuites" visibles).

N’en déplaise aux convaincus du contraire, cet épisode conforte nos inquiétudes quant à la rénovation de cette digue et son avenir. Le travail de collecte des photos et des témoignages, réalisés par l'APBBL, est là pour témoigner.


La problématique de la circulation automobile - nombreux accrochages et autres sorties de route – n'est pas rassurante non plus. Les agriculteurs se plaignent des chasse-roues dont les angles droits abîment leurs roues.


Vivement les aménagements de la route de Puntet en véritable véloroute et les chemins ruraux des Barthes de l’Adour Maritime en véritables voies vertes. Seul moyen de valorisation, donc de protection, de ces milieux particuliers. Rappelons que la commune de Saint Martin de Seignanx souhaite exercer son droit de préférence sur la parcelle N° D423 (Bois et Forêts) estimant que les enjeux environnementaux sont importants dans toute la zone des Barthes et que la commune travaille à la possibilité, dans le cadre du PLUI, de créer une ZPENS (Zone de Préemption des Espaces Naturels Sensibles) – Délibération N° 215/102 du 9 novembre 2015.


De l’eau à notre moulin, exactement ce que nous souhaitons.




3- Saint Martin de Seignanx : Skate Park, circulation et enquêtes de satisfaction

Skate park : Celui-ci sera construit avec des matériaux modernes, moins bruyants pour le voisinage. Les horaires d’accès devraient être limités à la journée, fermés de nuit.


Circulation : Nous continuons à demander :

- qu'’à tout projet immobilier, soit associée une étude des déplacements.(exemple quartier Bellevue)

- la reprise par la mairie des chemins et sentiers communaux abandonnés ou squattés par les particuliers


Enquêtes de Satisfaction : Nous vous invitons à participer (date butoir le 22/01/2016) aux 2 enquêtes de satisfaction relatives au bus des fêtes et à la navette plage. Les questionnaires sont disponibles sur le site de la Mairie ou sur papier en Mairie.



4- ASF, A63

Vendredi 18 décembre, reprise des réunions de travail avec la Direction des travaux d’élargissement. Objectif pour le 1er semestre 2016, étude des bassins de rétention, leur intégration environnementale, étude des procédures de maintenance et des situations dégradées (sinistre). Demande de participation au suivi du chantier d’implantation des bassins de rétention.



5- LGV

HONTEUX : Le Gouvernement a signé la déclaration d'Utilité Publique pour les Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Laluque et ce, malgré la décision défavorable des commissaires enquêteurs.

D'ores et déjà les associations préparent les ripostes et des recours contre la DUP vont être engagés.

Le CADE se joint à cette action et a récolté 9 000€. Les Riverains ont contribué 200€.


Pour rappel : Positions des candidats aux régionales : Contre : 6 - Pour : 2 - Langue de bois : 1

(Voir site du CADE pour le détail des réponses et notre site pour les courriers du CADE).


Étude de cas LGV Tour-Bordeaux : Démonstration d'un scandale financier


Le Décret n° 2011-761 du 28 juin 2011, approuve le contrat de «Concession de la ligne ferroviaire nouvelle à grande vitesse Sud-Europe Atlantique (LGV SEA) entre Tours et Bordeaux » et stipule, en renvoi, que « Les annexes sont consultables, sous réserve du respect des secrets protégés par la loi en ce qui concerne certaines pièces, au siège de Réseau ferré de France, 92, avenue de France, 75013 Paris ». La consultation de ces annexes permet de constater que la dette de LISEA est garantie à hauteur de 80 % par le Gouvernement. C'est donc nous, contribuables, qui paieront si la ligne n'est pas rentable. Et ……tout porte à croire qu'elle ne le sera pas.


Pour rappel ; des 58 Collectivités territoriales appelées à financer, 34 ont accepté mais on compte des défections majeures :

● Poitou-Charentes (100M€ « avancés » par l’Etat)

● CG Landes

● CG Dordogne

Début 2015, 10 collectivités seulement étaient à jour des versements

● CG des PA ne verse plus (sept 2013) et a versé 30,9M€ sur 89M€

● ACBA a versé 9,3M€ sur 22,6M€


Début 2015, il manque 795M€ de subventions des collectivités et devront se substituer aux collectivités défaillantes soit :

● les collectivités (dette de la future région Aquitaine 773M€)

● SNCF Réseau (dette de 42Md€)

● l’État (dette 2086Md€)



Prochaine réunion Bureau/CA le mercredi 13 Janvier 19h30

Salle Gaston Larrieu – St Martin de Seignanx

ce site a été créé sur www.quomodo.com