Fondation de la Commission et premières actions - 21 juillet 2012

Réunion de fondation de la Commission des Barthes

le 21 juillet 2012



Voici le compte rendu de notre première réunion qui s'est tenue à Saint Barthélemy, après la visite guidée des Barthes, organisée à l'intention des représentants du Bureau de l'Association "Les Riverains du Seignanx", notre association de tutelle, en quelques sortes (17 personnes au total).


Pour faire bref, les responsables de l'association, à laquelle nous nous sommes liés en 2011, ont souhaité mieux connaître le milieu, un peu particulier, dans lequel vivent les Barthais. En début de journée, un glossaire des termes, utilisés dans les Barthes et, souvent, toujours en usage, avait été distribué. Pour répondre à la limitation du nombre de passagers pouvant embarquer sur le bateau de Pierre-Yves de Marignan, nous avons constitué deux groupes qui, successivement, ont navigué sur l'Adour puis parcouru les Barthes, soit à pied, soit en voiture.


L'une de nos préoccupations étant la préservation des bâtiments anciens, nous avons pu visiter, de l'extérieur, plusieurs maisons situées sur les communes de Saint Martin de Seignanx, de Saint Laurent de Gosse, ou encore, de Saint Barthélemy. Le fonctionnement d'une guitère (voir glossaire) a pu, aussi, être expliqué.


La visite s'est achevée par un pique-nique chez Christian et Béatrix de Chassy, sur la colline de Saint Barthélemy et sous un soleil superbe. L'ambiance qui régnait sur le Tuquet (voir glossaire) a été joyeuse et conviviale.





A 16 h 30, à Saint Barthélemy, s'ouvrait notre réunion fondatrice de la Commission des Barthes. 

   

Etaient présents (par ordre alphabétique):

- Christian de Chassy (Saint Barthélemy)

- Romain Demaegdt (Saint Martin de Seignanx)

- Hervé Dubail (Saint Barthélemy)

- France Goupil (Saint Barthélemy)

- Pierre-Yves de Marignan (Urt et Saint Barthélemy)

- Christine de Marignan (Saint Barthélemy)

- Bernard Mirabaud (Saint Martin de Seignanx)

           - Pierre Frédéric Novion (Saint Martin de Seignanx)

           - Eric Richter (Saint Laurent de Gosse)


             Membres excusés :

- Jean Marie Claverie (Sainte Marie de Gosse)

- Bruno Delamalle (Saint Laurent de Gosse)


        Observateurs et intervenants :

- Bernard Causse (Barthes de Saint Martin de Seignanx & acteur majeur de la vie associative)

- Arnaud des Chesnes (Saint Martin de Seignanx & vice-président des Riverains)


Les membres, présents et volontaires pour participer aux divers collèges composant notre Commission des Barthes, se sont présentés et ont animé les échanges de points de vue sur divers sujets tels que :


- rappel des raisons de notre affiliation aux Riverains du Seignanx. Arnaud des Chesnes nous a fait un exposé très constructif sur le sujet.

  • l'habitat et les drastiques restrictions dans le cadre du PPRI. Bernard Mirabaud et Eric Richter ont apporté leur contribution.


  • les projets d'installation de caravanes des "gens du voyage" dans les Barthes. Bernard Causse et Hervé Dubail nous ont donné des précisions sur ce sujet. Jean-Marie Claverie a produit un document juridique qui est diffusé, en annexe. B.Causse nous indique que Eric Moller (?) possède l'un des terrains prévus pour ce campement par le collectif de Bayonne. Julien Diart (?) serait en train de créer, à cet effet, une association de défense des riverains des Barthes.  


  • l'aménagement, en "vélo-route" (ou voie partagée) de la dep. 74, a fait l'objet de remarques diverses. A. des Chesnes va nous adresser copie d'un dossier d'avant-projet. Bernard Causse possède des informations fort utiles. Ce projet doit faire l'objet d'une étude lancée, cette année. Son financement serait programmé.


  • quelques avis sur la ligne LGV.


Ces échanges faits, nous avons tenté de structurer les divers collèges composant notre Commission des Barthes.


En voici les résultats:



Collège n° I: (Adour, digues, système de drainage, tous usages de l'eau, PPRI)

Bruno Delamalle (non résident & vice-président ASA des Barthes)

Romain Demaegdt (résident)

Pierre-Frédéric Novion (résident)

Eric Richter (non résident)


Collège n° II: (Protection et mise en valeur des bâtiments anciens et des jardins)

Eric Richter (non-résident)

En attente d'un n° 2 résident


Collège n° III: (Routes, Tourisme Dep 74 LGV, gens du voyage)

France Goupil (résidente)

Christine de Marignan (résidente)

Bernard Mirabaud (non résident)

Pierre-Yves de Marignan (résident)


Collège n° IV: (Patrimoine naturel et traditions)

Christian de Chassy (résident)

Hervé Dubail (semi résident)

Romain Demaegdt (résident)


Collège n° V: (Assistance juridique)

Jean-Marie Claverie (résident)





Au total, nous rassemblons 11 membres actifs. Merci à eux. Nous allons, à partir de ce solide noyau, nous renforcer encore, dans les jours qui viennent. Ceux d'entre vous qui connaissent d'éventuels bonnes volontés, si possible sympathiques et efficaces, sont priés de le faire savoir. Selon les indications d'E. Richter nous avons pris voix avec.


Pourquoi 5 Collèges? N'est-ce pas trop? Non car les sujets à traiter exigent du temps, des démarches spécifiques et la recherche de documentation assez compliquée. Cette spécialisation n'exclue nullement la collaboration entre les Collèges, d'autant que les textes de base et les autorités de tutelle sont souvent les mêmes.


En pièces jointes: - liste des membres de la Commission avec leurs adresses

- document juridique de J.M. Claverie

- petit vocabulaire du Barthais

- copie d'un projet de lettre à l'EDF





Projet de règlement intérieur de la Commission

des Barthes et de ses 5 Collèges 21/07/12



C'est l'une des Commissions du bureau de Riverains du Seignanx. Elle est apolitique comme l'est "Riverains du Seignanx". Elle est au service, très majoritairement, des habitants des Barthes de l'Adour rive droite. Son influence géographique s'étend sur les Barthes des communes suivantes: Saint Martin de Seignanx, Saint Barthélemy, Saint Laurent de Gosse, Sainte Marie de Gosse. Elle est composée des Collèges suivants:

  • Collège n° 1 dit " l'Adour": il a en charge la digue, les rives, le système de drainage des eaux et la protection contre les inondations. Il entretien des relations étroites avec l'ASA des Barthes de Saint Martin de Seignanx et celle de Sainte Marie de Gosse. Il est notre consultant pour l'interprétation et l'application du règlement du PPRI (Plan de Protection contre les Risques d'Inondation).

 

  • Collège n° 2 dit " le tourisme": il a en charge les projets touchant à l'aménagement touristique (vélo-route) de la départementale 74 et celui lancé par RDF "Réseau Ferré de France". Il pourra faire ses propres propositions pour une mise en valeur paisible du tourisme dans les Barthes. Ce Comité doit aussi s'informer de tout équipement public pouvant mettre en péril l'esthétique de nos paysages: par exemple les transformateurs installés par l'EDF le long de la route 74, route qui se veut touristique.


  • Collège n° 3 dit "le patrimoine immobilier": il a en charge de réaliser un catalogue des maisons anciennes des Barthes, de relever les ouvrages dignes d'intérêt, de faire des propositions de protection et de mise en valeur de ce patrimoine. Lors des révisions des POS, des PLU ou même des PPRI, il s'efforcera de faire des propositions raisonnables, constructives et juridiquement justifiées.


- Collège n° 4 dit " le patrimoine naturel": il a en charge un répertoire de la faune et la flore caractéristique des Barthes. Il conservera des contacts fréquents avec les agriculteurs, les chasseurs, les associations protectrices de l'environnement et les mairies. L'application de la réglementation Natura 2000 sera de son ressort.

  

- Collège n° 5 dit "le juridique": il sera l'outil législatif de la Commission des Barthes. Il pourra répondre, directement, à des questions posées par le Bureau de Riverains du Seignanx. Ainsi, et sauf s'il en décidait autrement, ce Collège ne pourrait être consulté que par l'intermédiaire de la Commission des Barthes ou du Bureau de "Riverains du Seignanx"; ceci afin d'éviter les abus et filtrer le demandes.


Nota: avec l'expérience, ces Collèges pourront se voir remaniés, ou tout au moins voir leurs missions redistribuées.


La Commission "des Barthes" se réunira 1 fois tous les 2 mois, sauf en cas d'urgence. En revanche les responsables de Collèges pourront librement établir leur propre calendrier et se réunir autant de fois qu'il leur paraîtra nécessaire, mais au moins 6 fois par an. Rien n'empêchera l'organisation de réunions de Commission et de Collèges le même jour et successivement. 


Les Collèges auront pour obligation de rédiger au moins 1 compte-rendu par semestre. De plus ils prépareront une synthèse de leurs travaux qui sera présentée à l'Assemblée Générale annuelle de "Riverains du Seignanx".






Projet de courrier à ERDF (collège n°2)



le 20 juillet 2012

"RIVERAINS du SEIGNANX"

A: ERDF Service Technique

Avenue de la Butte aux Cailles

64 Anglet


Objet: réseau électrique des Barthes (dép. 74)

et les transformateurs


Madame, Monsieur le Directeur,



la Commission des Barthes est une des branches techniques de l'Association "Les Riverains du Seignanx". Nous avons, entre autre, pour mission la conservation de nos paysages et la sécurité dans nos Barthes. Nous sommes une association dûment reconnue sous statut de la loi de 1901.


Nous avons reçu des remarques soit de résidents proches de la route n° 74, longeant l'Adour, soit d'utilisateurs de cette même départementale. Ils ne comprennent pas pourquoi, alors que vos services ont entrepris de retirer les poteaux des lignes d'alimentation moyenne tension,.les nouveaux transformateurs ne sont pas tous protégés du regard par de la végétation appropriée. Merci pour le retrait des lignes et l'amélioration esthétique qui en résulte. Mais ces transformateurs sont trop présents, voir encombrants et, à de rares exceptions, sans un voile de végétation. Franchement ils sont très inesthétique. La forme et la couleur de ces appareils ressemblent beaucoup à du matériel militaire, ce qui ne les rend pas, pour autant, propres à se fondre dans le paysage.


Nous vous rappelons, si cela vous avait échappé, que les Barthes sont devenues inconstructibles et que ce qui nous reste sont nos paysages. De plus la route D.74 à une vocation touristique et un projet d'aménagement en vélo-route a été voté par la Communauté de Communes. Le retrait des poteaux en béton est certes une bonne chose, que nous saluons, mais nous avons des doutes sur l'attrait touristique de vos transformateurs qui ne peuvent échapper aux regards les plus distraits. Comme nous pouvons imaginer que vos appareils correspondent à des dotations en provenance de votre maison mère, vous ne pouviez, très certainement pas, en concevoir de plus discrets. Mais ne pouvez-vous faire un effort pour les camoufler par de la végétation ou autre ouvrage léger permettant de les effacer autant que possible? C'est ce que nous vous demandons.


Nous vous remercions par avance de l'attention que vous voudrez bien porter au présent courrier et des dispositions que vous pourrez prendre dans ce sens et vous prions d'agréer l'expression de notre considération.



La présidente des Riverains du Seignanx


ce site a été créé sur www.quomodo.com