25350 MANDEURE
/
0381353645
LES RANDONNEURS DE MANDEURE
Le plaisir de marcher ensemble

jeudi 1 septembre

1er septembre,
24 personnes
se retrouvent à Goumois, pour une marche de 24 km avec 900 m de dénivelé. Température idéale.
Après la traversée du Pont on prend à droite sur la route, puis sur un sentier le long du Doubs.
Passage auprès d'un campement d'adolescents, dont certains ont dormi à la belle étoile.
Direction le Theusseret et montée à Noirmont. Visite de la Chapelle. On arrive ensuite à la Clinique (Centre Jurassien de Réadaptation de Suisse).
Accès aux Sommêtres, avec un très beau panorama.
Arrêt en face des Muriaux pour le pique-nique. Traversée de Saignelégier.
Plusieurs belvédères dont celui du Château Cuny. Ensuite Vautenaire et détour aux Chutes du Bief.
Très belle randonnée, où l'on grappillent des mûres tout au long du parcours. On croise plusieurs randonneurs, cyclistes, coureurs
Merci à Jean-Claude G. pour cette marche, et, pour les gâteaux, boissons et autres, proposés en fin de parcours.

10 au 17 septembre séjour au mercantour

Du 10 au 17 septembre, séjour dans le Mercantour, à Saint-Etienne-de-Tinée :
44 personnes
.
Hébergement au Rabuons, en plein centre du village montagnard, à 1140 m d'altitude.
Après un voyage, effectué pour certains, en minibus (3), installation et pot d'accueil.

Dimanche 11, matin : montée à Panitelle par le circuit du Piechart, pour 40 personnes, 600 m de dénivelé.
Après-midi, en raison de la météo, le groupe de 38 personnes se disloque en 3 groupes pour finir la randonnée.
Le soir, jeux de société avec Didier.

Lundi 12,départ de Bousieyas, Commune de Saint Dalmas le Selvage, pour les 2 groupes.

Randonnées face aux sources et de la plus haute route d'Europe. Une magnifique marche panoramique. Plusieurs ambiances se succèdent : du frais mélézin aux pelouses alpines pâturées par les brebis jusqu'aux crêtes sauvages.

Groupe A guidé par Adrien : Cime de l'Alpe  avec 10 personnes. 600 m de dénivelé.

Groupe B guidé par Philippe : 30 personnes.Crête de la Blanche via le Col de la Colombière 2237 m et le Col de Colombard 2539 m. 800 m de dénivelé et 14 km de distance.

Sur la fin du parcours les marcheurs se rejoignent et continuent sur 2 sentiers pour revenir aux véhicules.

En soirée, film sur le Gypaète barbu, autres oiseaux et rapaces, présenté par Adrien.

Mardi 13, départ de l'ancien camp militaire des Fourches à 2261 m d'altitude. Descente dans le cirque du Salso Moreno et ses pelouses alpines entre les barres rocheuses vers les lacs. Quelques passages aériens à la descente suivis d'un bon sentier de lacets.

Groupe A avec Philippe : 21 personnes pour 650 m de dénivelé.

Groupe B avec Adrien : avec 18 personnes pour 700 m de dénivelé et 13,5 km de distance avec une petite variante par le Mont des Fourches en attendant le groupe A.
Pique-nique en commun au Lac Morgon.
Visite du site, où se trouvait un casernement des Diables Bleus, abandonné en 1976. Rénovation en cours de certains bâtiments.

Pluie pendant le retour.

Le soir, karaoké avec Didier.

Mercredi 14, circuit en véhicules, pour découvrir de très jolis villages et des sites remarquables.

Après Guillaumes, le parcours passe au Pont de la mariée.

Ensuite Entrevaux, cité médiévale, érigée en place forte par Vauban sous le règne de Louis XIV.

Touêt sur Var. A 50 km de Nice, situé entre les gorges du Cians, dans la vallée de la Roudoule, Touët est un village médiéval singulier, littéralement collé contre une falaise ...
Les Gorges du Daluis ont été creusées par le Var dans des roches de couleur rouge lie de vin appelées pélites et datant du Permien.

Rigaud petit village perché au dessus des gorges du Cians : petites rues pavées, bordées de fleurs.

Les Gorges de Cians serpentent à travers des roches peu communes de couleur ocre.

Roubion avec ses portes peintes, par Imelda Bassanello, une artiste italienne qui séjourne un mois dans le village. Accroché à la falaise, tel un nid d'aigle, ceint de remparts construits au Moyen Age le village de Roubion est charmant.

Groupe B : Marche au Lac de Rabuons, avec 14 personnes, guidée par Jean-Claude G. Bilan 1600 m de dénivelé et 18,5 km de distance.
Un jeune a chuté, le groupe prévient les secours et attend l'hélicoptère. Retour tardif pour certains (3 personnes). Jean-Claude M prend en main la grosse partie du groupe pour le retour à cause d'une météo délicate.

Le soir jeux de société.

Jeudi 15,le groupe B débute la marche avant Isola 2000, avec David et 20 personnes. Départ depuis l'Oratoire de Ste Anne puis montée en direction du Pas de Ste Anne, descente vers le sanctuaire de Ste Anne via le Lac Ste Anne et retour par le Col de Saboule, les lacs Lausfer. 1200 m de dénivelé et 16 km de distance.

Le groupe A franchit la frontière italienne au Col de Lombarde à 2350 m. Descente sur une route étroite pour venir un peu plus haut que le sanctuaire de Ste Anne. Marche qui amène aux Lacs Lausfer en passant Col du Saboulé 2460 m et Col Lausfer 2430 m. 550 m de dénivelé.

Au retour visite du Sanctuaire à Cueno. Haut lieu de plus haut de l'Italie avec processions et notamment le 15 août.

Le soir visite guidée du Village avec Didier.

Vendredi 16, changement de programme proposé par Adrien pour le groupe A, en raison de la pluie.

Marche au dessus de Dalmas. avec 18 personnes. Rencontre d'un garde national qui parle de son travail. Intéressant. Neige dans le dessus. Sur le plateau, on décide de retourner. Beau paysage. 400 m de dénivelé.
Le pique-nique est sorti au Rabuons.
L'après-midi, 13 personnes partent avec Adrien, sa compagne et leur chien. Marche au dessus d'Isola sur le sentier du canal de la châtaigneraie et du canal du vertige. Panneaux pédagogiques intéressants. 100 m de dénivelé.

Le groupe B va aux Lacs de Vens. Montée par un temps pourri et neige à 2500 m. Les 18 personnes se restaurent au refuge et prennent une soupe et un dessert. 1000 m de dénivelé et 17 km de distance.

Le soir danses avec Didier.

Tout au long des randonnées, on a pu observer un grand nombre de marmottes, bouquetins,
chamois, mouflons, rapaces et notamment le gypaète.

Merci à Claude qui nous a permis de passer un bon séjour dans une région magnifique.

Un grand merci aux conducteurs des minibus et aux accompagnateurs.

22 septembre à " croix "

22 septembre, randonnée entre Sundgau et Contreforts du Jura.
24 personnes
se rassemblent au pied du Château d'Eau de Croix, par une journée ensoleillée.
Marche pour atteindre les pas du diable 562 m.
La légende :
Dans le village voisin de Villars-le-Sec, on raconte que le diable, irrité par les miracles de l’Evêque Saint-Dizier, tenta de le défier. Il bondit de rocher en rocher à sa rencontre.
Mais par miracle, encore, l’un des rochers se ramollit au contact de ses pas chauffés par les flammes de l’enfer, le retenant prisonnier. Saint-Dizier s’en éloigna en y laissant simplement une petite empreinte de sandale…
On passe vers la Chapelle, construite en 1860, en remerciement pour avoir été épargné d'une épidémie de choléra (vers 1858-1859), puis le lavoir du Val de Saint-Dizier.
Parcours de 11 km avec 210 m de dénivelé, en grande partie en forêt.
Merci à Eric pour cette marche, pour les gâteaux et boissons.

Jeudi 8 septembre

Jeudi 8 septembre, rendez-vous place des Tilleuls à Blamont :
26 personnes.
Départ en passant le long de la Maison de Retraite, et, prendre le chemin de droite qui mène aux Vaugonderis. En suivant le chemin de gauche on arrive à Le Contour qui conduit à Villars-les-Blamont.
Traversée de la route pour continuer dans le Bois Courbot. On descend sur Les Grands Champs pour venir à Pierrefontaine-les-Blamont. Passage devant la fontaine fleurie, et, montée pour rejoindre le sentier de départ.
Parcours de 10 km et 340 m de dénivelé, en grande partie en forêt, sous le soleil.
Merci à Christine qui nous accueille sur sa terrasse, et, offre pâtisseries et boissons. Un merci aux dames qui ont donné des pâtisseries : Nicole, Martine, Danielle, Martine...

dimanche 25 septembre à glÈre

Rendez-vous à Glère, le 25 septembre pour une marche, par un jour d'automne, entre Suisse et France. Un peu de brouillard le matin.
10 personnes
partent dans les prés, le long du Doubs. On voit un chevreuil puis des canards qui prennent leur envol.
A partir de Bremoncourt, montée jusqu'à Monvoie puis au Col de Montvoie (898 m). Vue sur Porrentruy.
Pique-nique au soleil. Un randonneur nous rejoint pour la marche de l'après-midi.
On emprunte le sentier des bornes sur la crête. Le sentier débouche dans des prairies avec une belle vue sur le Chasseral et autres sommets.
Descente sur Montancy où l'on rejoint l'ancienne route sur une longue distance.
Circuit de 18,600 km avec 561 m de dénivelé.
Merci à Elisabeth pour cette belle marche, les gâteaux et boissons.

jeudi 29 septembre ' le petit lomont'

Le 29 septembre :
27 personnes
. Départ de la Rue de la Gare à Pont-de-Roide, pour une randonnée qui passe par les Essarts pour monter au Petit-Lomont. Belvédère sur la Vallée du Doubs.
On continue en montant sur le sentier du Tour du Pays de Montbéliard.
Descente sur Neuchâtel-Urtière, sur un sentier où des coupes de bois ont été faites. De nombreux branchages jonchent le sol.
Route jusqu'à Vermondans. Une dame chute (blessure au genou et au poignet).
Marche de 11 km avec 261 m de dénivelé. Température très agréable.
Merci à Alain pour cette marche et à Dominique pour ses pâtisseries et boissons.