Apologues: version normande.

Pouor quemenchi:
Dauns ches écrits-lo, ch'est rapport es bâetes que no veit les ohis des houmes. 
Y'érait byin de dequei signifiaer; y'érait paé assaez qu'eune vie duraunt pouor les dénounchi.
Y'a seument quiquesohis dauns ches fablles-lo.
Je soumes byin acabassaés que les bouonhoumes ouïssent paé tréjous la véritaé. 
Ejouissous doun à trouaer nous ohis en guettaunt les syins des bâetes, ch'est byin quemode de dire qu'o sount innochentes!

cliquez pour lecture gratuite