On a tous des yeux pour regarder.
Des yeux pour voir, oui, nous en possédons tous. Mais des tripes pour agir, voire simplement réagir et accepter enfin de regarder, c’est une autre histoire.
 
Angélique, Laurence et Ludine, chacune à sa façon se bat pour un monde meilleur, qui n’existe peut-être pas. Un monde, où l’ambition ne serait pas le l’objectif principal des actions humaines, un monde où un suicide ne serait pas l’ultime recours à être entendue.
 
L’intégrité humaine est au cœur de ce récit. Un érotisme sensuel et un procès brutal ponctuent l’indélicatesse des égocentristes.

cliquez pour lecture gratuite

 ici 
commander