LES FEMININES DU PAYS DE BREST

un match dantesque

Un match tant attendu, une qualification "in extremis" et beaucoup de fierté et d'espoir.  
"Tout est possible, il suffit d'y croire".  

On est pas aux phases finales, d'accord, mais ce 15/04 restera dans nos mémoires.  

Grosse journée pour les FPDB, phases finales grand ouest à VII, match de barrage à XV.  En cette fin de saison ou les blessures se font de plus en plus nombreuses, il va falloir solliciter des corps un peu fatigués par la saison passée. Mais Jérôme sait être persuasif, et les 2 équipes sont alignées !  Représentantes du blanc et noir sur tous les fronts, les rugbywomens de la pointe finistère auront tout donné !  

Sainte-Geneviève, les anciennes les connaissent. Ou les connaissait, plutôt. L'équipe à bien changé, mais chez nous aussi d'ailleurs ! Elles étaient 2ème de leur poule derrière une autre équipe bien connue, Jouè-les-tours. Nous étions 4ème... Pas favorites au départ,les FPDB se lancent à corps perdus dans un match qui sera, à mon avis, le plus beau de ces dernières saisons !  

En face, les rouges et noires de la région parisienne sont en place, appliquées, elles déroulent leur jeu mais on finalement plus de mal que ce qu'elles devaient penser à percer la défense Finistérienne. 
Elles réussiront malgré tout à franchir la ligne d'embut tant convoitée après avoir pilonné le pack Breton avec des mauls tournants et des rucks répétés.  FPDB 0 - 5 SGDB 

Les équipes se livrent bataille mais personne ne cède... la tension monte côté noires et rouges, mais l'ensemble du staff FPDB fait en sorte que nos ptites Blanches et noires gardent la tête froide, et ça marche! Diminuées à 14 contre 15, elles encaisseront cependant un second essai juste avant la mi-temps. FPDB 0 - 12 SGDB
Rien n'est perdu, tout le monde le sait, et même si SGDB s'est déplacé plus en nombre, les FPDB dominent et tiennent la marée!  
Bonne surprise, les joueuses parties pour le plateau à VII sont venues donner de la voix pour le XV, magnifique moment de cohésion qui remettra les Blanches et Noires dans le match. Désormais elles ne sont plus "que" 19 joueuses, mais bien 28 !! 

En retour de 2nde mi-temps, les Blanches et noires reculent et se retrouvent en mauvaise posture, mais une interception de passe d'Aurélie Talarmin, qui arrive à transmettre à Marine Payan qui entame une remontée de terrain de près de 80m avec le soutien d'Enola Barboux, permet à Marine d'applatir dans l'embut parisen et d'ouvir le score pour les FPDB! FPDB 5 - 12 SGDB

Les esprits s'echauffent de nouveau, la défense est en place des 2 côtés, mais c'est après un joli travail des avants puis des centres qui reussissent à ouvrir des espaces dans la défense parisienne que Marine Payan arrive à prendre un intervalle entre les centres et l'aile adverse, et à faire une course de 60m, suivie d'Aurélie Talarmin, Enola Barboux et Océane Cloquell.  Le soutien est là au cas où mais il lui reste des cannes et Marine ira applatir son 2ème essai du match qu'elle transformera. FPDB 12 - 12 SGDB.  

La pression monte, l'envie de gagner aussi, de part et d'autre. Et SGDB multiplie les temps de jeu sans laisser aux ptites Blanches et Noires la possibilité de mettre les mains sur le ballon. On est dans les arrêts de jeu, les équipes ne lâchent rien.  Aculées sur leur ligne d'embut, nos FPDB finiront par défaillir à la 93ème minute de jeu, en ayant tout donné. FPDB 12 - 17 SGDB

Elles n'ont pas à rougir, ce match était magnifique et elles méritaient de le gagner !  
Revanche à prendre l'année prochaine !!! 

Repos et divertissements maintenant !