Avec l’eau et le bois, le vent a été une des premières ressources naturelles à avoir été utilisée pour faciliter la vie de l’homme.
 
En maîtrisant la force du vent, l’homme a pu naviguer et découvrir de nouvelles terres ou encore moudre les grains avec des moulins à vent.
 

 
Aujourd’hui, l’énergie éolienne permet de produire de l’électricité.
 

 

Comment faire de l’électricité avec du vent ?

On utilise un aérogénérateur, plus communément appelé « éolienne ».

 

 

Son fonctionnement est simple et s’inspire de la technologie des moulins à vent.

 

 

La machine se compose de 3 pales (en général) portées par un rotor et installées au sommet d’un mât vertical. Cet ensemble est fixé par une nacelle qui abrite un générateur. Un moteur électrique permet d’orienter la partie supérieure afin qu’elle soit toujours face au vent.


Les pales permettent de transformer l’énergie cinétique (énergie que possède un corps du fait de son mouvement) du vent en énergie mécanique.
Le vent fait tourner les pales entre 10 et 25 tours par minute. La vitesse de rotation des pales est fonction de la taille de celles-ci. Plus les pales seront grandes, moins elles tourneront rapidement.
Le générateur transforme l’énergie mécanique en énergie électrique. La plupart des générateurs ont besoin de tourner à grande vitesse (de 1 000 à 2 000 tours par minute) pour produire de l’électricité. Ainsi, le multiplicateur a pour rôle d’accélérer le mouvement lent des pales.


schema-eolienne.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com