L'énergie la plus utilisée est l'énergie nucléaire ( en France près de 76 % de notre énergie vient du nucléaire ).

Cette solution permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre mais pose également le problème sur les déchets radioactifs.

Le secteur économiquede l'énergie en France comprend la production locale (52,7 %) et l’importation (47,3 %) d’énergies primaires, leur transformation en énergies secondaires et le transport et la distribution d'énergie jusqu'au consommateur final. Le secteur énergétique représente 1,7 % du PIB en 2012.

La consommation d'énergie primaire se répartit en 49,3 % de combustibles fossiles (30,3 % de produits pétroliers, 14,8 % de gaz naturel, 4,2 % de charbon), 41,5 % d'électricité primaire non renouvelable (nucléaire + production pompage - solde exportateur électricité), 8,8 % d'énergies renouvelables (3,9 % bois, 1,9 % hydraulique, 1 % agrocarburants, 0,4 % déchets urbains, 0,5 % éolien, 1 % divers) et 0,4 % de déchets urbains non renouvelables.

L'électricité produite provient pour 75,8 % du nucléaire, pour 14,6 % de sources d’énergie renouvelables (surtout production hydroélectrique : 11,2 %) et pour 9,6 % de centrales thermiques fossiles. La France se place au 2e rang mondial des producteurs d'énergie nucléaire après les États-Unis, et au 1er rang pour la part du nucléaire dans la production d'électricité.

Le secteur de l'énergie français a été ouvert à la concurrence progressivement de 1999 à 2007, à l'initiative de l’Union européenne. Le statut de deux des acteurs principaux, GDF Suez et Électricité de France, a ainsi évolué au cours des années 2000. Les principaux autres acteurs du secteur de l'énergie en France sont Total, ENI, E.ON et Poweo Direct Énergie.


 

consommation-totale-francaise-energie-finale-2010_texte.png
ce site a été créé sur www.quomodo.com