Les Moucheurs des Coteaux Bordelais
Pour la pratique d'un mode de pêche éco-responsable

ADOPTER UN COMPORTEMENT RESPONSABLE face à un constat d'atteinte du milieu

Au bord d’une rivière, d’un plan d’eau, vous êtes témoin d’une pollution, de travaux illégaux ou d’un phénomène inhabituel causant une atteinte du milieu ou la mortalité de la faune aquatique. Ne restez plus spectateurs ! Vous devez signaler le problème aux structures compétentes
 
 

Identifier les bonnes pratiques

 
 
Comment fournir des éléments recevables aux autorités
Afin que l’incident puisse être correctement pris en compte par les autorités et traité efficacement , il est indispensable d’en apporter des preuves formelles recevables et plus particulièrement :
  • Toutes les photos qui vous semblent utiles pour décrire au mieux le phénomène (plusieurs animaux morts, coloration de l’eau, lieux de rejets ou origine de la perturbation)
  • Tous les échantillons que vous êtes en mesure de collecter (poissons morts, échantillons d’eau sans bulles d’air) sont à conserver précieusement en prenant le soin de mentionner l’heure , la date et le lieu exact de prélèvement (indication par rapport à un ouvrage d’art par exemple)
  • Si vous êtes accompagné lors du constat collectez des témoignages par écrit avec photocopie des pièces d’identité de vos témoins, ceci apportera du crédit à votre constatation
  • Prenez soin de ne pas vous mettre en danger (évitez tout contact direct avec la peau par exemple, en cas de pollution)
 
 
 
Qui contacter en cas de problème ?
D’une manière générale, vous devez toujours vous référer à la police de l’eau (services liés à la préfecture et à la Direction Départementale du Territoire de votre département )
Informez les instances autoritaires telles que la gendarmerie ou l’Office National des Milieux Aquatiques (Les coordonnées sont disponibles sur Internet et dans les annuaires)
La commune concernée doit aussi être contactée sans oublier les responsables des associations de pêche ou la Fédération Départementale de pêche
 
Eléments clefs pour détecter une atteinte du milieu
Outre les atteintes brutales de type pollution qui impactent immédiatement le milieu et sont naturellement détectable sans investigation spécifique, les dégradations progressives et lentes, plus difficiles à mettre en évidence, peuvent également survenir plus insidieusement
Observer attentivement l'environnement (couleur de l'eau, densité et activité des populations piscicoles, des insectes, des invertébrés, etc...). Les poissons et les insectes aquatiques sont d'excellents bio indicateurs de la qualité du milieu et toutes mortalités, disparitions, raréfactions d'espèces ou modifications de comportement peuvent mettre en évidence une atteinte plus sournoise et généralement durable du milieu qu'il est essentiel de détecter et de signaler rapidement
 
 
Exemple de bonne pratique en cas d'invasion d'une espèce indésirable ou nuisible
Vous connaissez le lieu depuis plusieurs années et vous constatez l'apparition d'une espèce que vous n'avez jamais observée sur ce lieu :
  • Essayez de déterminer l'espèce (animale ou végétale) avec le maximum de précisions, si possible prélevez un échantillon de végétal et/ou prendre des photographies précises de spécimens représentatifs.
  • N'oubliez pas de localiser précisémment et de dater votre observation
  • Faites part de ces éléments à la Fédération de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques de votre département ou autres structures de gestion et protection des cours d'eau le plus rapidement possible. Ces structures pourront agir en conséquence