Logo MCB - 1
Les Moucheurs des Coteaux Bordelais
Pour la pratique d'un mode de pêche éco-responsable

Morphologie d'un invertébré aquatique

 
Vous trouverez dans cette rubrique quelques éléments et définitions concernant la morphologie d'un invertébré aquatique.
 
Pour ceux qui s'interessent aux macro-invertébrés benthiques et qui souhaitent mieux les appréhender, il semble intéressant de s'approprier ces quelques définitions qui sont utilisées dans la littérature entomologique et permettent de préciser et de localiser des caractéristiques  utiles à l'identification des espèces rencontrées.
 
 
 

Morphologie générale

Morphologie générale
 
 
 
Une larve d'invertébré est constituée de 4 parties distinctes :
  • La tête c
  • Le thorax c
  • L'abdomen 
  • Les Filaments caudaux 
 
 

éléments Morphologiques

éléments Morphologiques
Détail des éléments anatomiques constituant chaque partie :
  • La tête comporte les Antennes, les Yeux et notamment le Vertex.
  • Le thorax composé, en partant de la tête, du Pronotum sur lequel s'articulent la première paire de pattes, du Mésonotum avec la seconde paire de pattes puis du Métanotum avec la troisième paire de pattes et les fourreaux alaires.
  • L'abdomen composé de 10 segments appelés Tergites sur lesquels sont fixées les Branchies Trachéennes. Les derniers tergites, appelés Tergites Abdominaux sont particulièrement identifiés et présentent souvent des éléments identificateurs de l'espèce.
  • Les Filaments caudaux composés de 2 Cerques et souvent, en fonction de l'espèce, d'un troisième filament central appelé Paracerque. 
 

MORPHOLOGIE DES BRANCHIES TRACHÉENNES

MORPHOLOGIE DES BRANCHIES TRACHÉENNES
Les formes et la morphologie des branchies trachéennes sont très variées, souvent spécifiques à chaque espèce et constituent également un élément important dans les critères d'identification.
 

Morphologie des pattes

Morphologie des pattes
 
 
Ces éléments présentent souvent des caractéristiques permettant l'identification de l'espèce, telles que :
  • Présence de cils
  • Présence de tâches caractéristiques
  • Pigmentation
  • Nombre et forme des griffes tarsales
  • Etc....
 
 

Exemple d'identification d'une larve de Baetis rhodani

Exemple d'identification d'une larve de Baetis rhodani
Afin de s'approprier ces termes, voici un exemple d'identification d'une larve de Baétis Rhodani par notre très sympathique spécialiste français Bruno Righetti (Sup Agro Florac) :

"D'abord préciser que la larve de Baetidae a trois cerques (contrairement à l'adulte qui n'en a que deux). Le genre Baetis est notamment caractérisé par un cerque central nettement plus court que les deux autres.
Pour reconnaitre l'espèce B. Rhodani sans microscope il y a deux choses à regarder.
Le dessin du pronotum est très caractéristique : une sorte de tache sombre polygonale de forme assez constante avec deux taches claires comme sur la photo.
Le dessin des tergites aussi est très caractéristique : notamment les deux taches claires symétriques qui vont s'élargissant dans la partie postéro externe du tergite.
A noter que pour les Baetis en général, les larves sont plutôt plus faciles à identifier que les imagos. Bon mais pour être franc des fois (souvent !) on ne fait pas l'économie d'un montage des pièces buccales au microscope... Alors quand c'est identifiable sous la loupe comme ça faut en profiter !:D"