Les enjeux des jeux dangereux

des romans courtois au romans et films d'aujourd'hui

Les romans courtois

Le roman est un récit, en langue romane où dominent des aventures fabuleuses et galantes. Dès la fin du 11ème siècle. Dans le roman courtois, les exploits chevaleresques ont pour but de plaire à la Dame de cœur et de faire valoir les qualités individuelles du héros. Comme dans le conte des Chevaliers de la Table Ronde ou Galehaut (seigneur des iles lointaines) lui-même voulu connaitre ce chevalier noir dont la vaillance lui avait volé victoire ou quand Lancelot fut déséspéré car, par sa faute, la Reine Guenièvre - qu'il aimait si follement - s'était vu repousser du chateau qu'il venait de conquérir. L'adjectif «courtois», renvoie au contexte aristocratique du récit. Le parfait héros courtois est partagé entre l'aventure et l'amour. Le merveilleux chrétien et le surnaturel occupent une grande place dans le récit et en sont les éléments permanents. La nature et certains personnages sont décrits en détail. La vie matérielle y est présente aussi: la description des châteaux, des tenues, des tournois, des cérémonies, représente une nouveauté par rapport au récit épique. Dans le conte des Chevaliers de la table Ronde, Perceval et Lancelot du Lac qui sont deux chevaliers vaillants à la recherche d'aventures et près à mourir pour servir des dames ou pour faire partie de la cour du roi Arthur sont pourtant tous deux très différents, l'un, Perceval est pauvre et gagne des armes au fur et à mesure quand il quitte sa mère pour la grande aventure et l'autre, Lancelot fut adopté par une fée qui l'a toujours gâté mais il s'ennuyait et a donc décider de partir également à l'aventure mais toujours couvé par la fée et déjà muni de tout ce dont un puissant chevalier a besoin avant même d’être adoubé. Pour dire que peu importe quel chevalier et d’où il vient, ils ont tous soif d'aventure, de conquêtes et de succès. Au cours de la deuxième moitié du 12ème siècle, les auteurs les plus renommés sont : Béroul, Thomas d'Angleterre, Chrétien de Troyes. Les romans de Chrétien de Troyes sont aussi très connus à l'époque. Surtout Yvain ou le chevalier au lionou encore Lancelot ou le Chevalier de la charrette mais aussi Perceval ou le conte du Graal. Les romans courtois définissent les chevaliers comme des héros.
 
L'évolution des jeux dangereux se ressent elle dans les oeuvres actuelles?
 
Aujourd'hui, cet état d'esprit est toujours présent. Les jeux dangereux sont surtout pratiqués par des adolescents qui  se cherchent, ils veulent repousser les limites mais surtout faire bonne impression devant les autres, être catégorisé comme brave et courageux. On veux être populaire et surcoté. Pour cela certains adolescents n'y voient qu'un moyen, défier la vie, et contrairement à ce qu'on pourrait penser, il y a d’innombrables façons de se mettre en danger. On ne le fait jamais seul dans sa chambre. On le fait devant ses amis, devant le sexe opposé ou encore on poste sur les réseau sociaux des vidéos ou images de ce flirt avec le danger en espérant impressionner. Le livre No Pasaran n'est pas un roman courtois, c'est un roman fantastique de Christian Lehmann, trois amis Eric, Thierry et Andreas, sont en voyage scolaire à Londres. Ils échappent à la surveillance du groupe et, en marchant dans cette ville, trouvent une petite boutique de jeux vidéo inédits en Europe. Au moment de payer, un vieux vendeur, Barnabé Clercle, remarque un insigne Nazi que porte Andreas sur son blouson. C'est alors qu'après quelques questions concernant la provenance de cet insigne, le vendeur londonien va leur donner une boite contenant une disquette d'ordinateur. Nos trois héros vont constater que le jeu que contient cette disquette n'est pas normal. Les trois amis vont devenir dépendant voir obsédés par le jeu. En commançant a jouer par curiosité, ils se rendent vite compte qu'il est très dangereux, ils se font comme aspirer par le jeux mais ne peuvent arreter malgré les nombreux avertissements de leurs amis"N'y joue pas. Surtout n'y joue pas. Tu m'as compris?" mais ils veulent montrer qu'ils peuvent gagner ce jeux peu importe le danger.
Il y a également le film Nerve, tout est basé sur un jeu en ligne sur mobile qui propose deux options : être  « voyeur » et donner des défis aux « joueurs » qui eux, gagnent de l'argent en fonction de leur popularités sur le jeu par rapport aux défis réalisés. Vee une adolescente new-yorkaise de nature réservée s'inscrit en tant que joueuse pour prouver à ses amis qu'elle n'est pas seulement une jeune fille normal qui ne prend aucun risque. Son premier défi est de faire un baiser de 5 secondes à un inconnu dans le café indiqué par les voyeurs, elle va donc rencontrer Lan, le jeune homme qu'elle a embrassé qui sans le savoir est un autre joueur, elle remporte donc 100$. Les voyeurs souhaites voir Vee et Lan réaliser les prochains défis ensemble, ils font donc équipe tous les deux et leurs popularités va énormément augmenter ce qui va les amener en final. Mais plus le jeu avance, plus les défis sont dangereux à la demande des voyeurs. Leurs dernier défi donné par les voyeurs était de se tuer ou Lan restera prisonnier du jeu jusqu'à ce qu'il gagne le prochain, Vee et sa mère seront dépouiller de tout leurs argent et Vee restera prisonnière également du jeu, contrainte a rejouer et réaliser des défis toujours plus dangereux.