Résumé de la journée du mardi 25 mai

Nous sommes au complet pour cette première randonnée en Suisse normande. Une belle journée est annoncée et le parcours est prometteur. Nous partons de Laize la Ville et nous dirigeons directement vers la forêt. Le début du chemin est agréable, le moral est au beau fixe... Après une demi-heure, nous voici sur une route, baignée de soleil, et là je commence à regretter mon choix d'itinéraire. Mais non, car vingt minutes après, nous nous enfonçons à nouveau en forêt, et là tout devient agréable. Les odeurs, les oiseaux, la lumière. Nous suivons le GR, mais le tracé a été légèrement modifié et ma carte non remise à jour. Nous nous retrouvons à traverser un champ, passer sous des barbelés. Le chemin redescend vers une voie ferrée désaffectée qui passe sur un très joli pont. Nous décidons de nous arrêter un peu plus loin pour la pause repas, au bord de l'Orne. Agréable moment de détente.
Nous repartons après une petite sieste, direction une sympathique côte qui nous fait surplomber la vallée de l'Orne. Les fameuses vaches normandes nous regardent passer avec un air dubitatif. La fin de la rando se déroule tranquillement, à travers champs et petits villages. Une demi-heure avant d'arriver aux voitures, nous nous faisons surprendre par un grain qui ne dure que peu de temps, comme sa définition l'indique d'ailleurs !
Retour au gite pour une bonne douche, un apéro au cidre puis un petit repas. En fin de soirée, petit jeu de société puis dodo bien mérité.

Steven
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
Résumé de la journée du mercredi 26 mai

Une nuit de récupération, un bon petit déjeuner et nous repartons pour une rando de 14 kms, avec un peu plus de dénivelé. La météo est nettement moins au beau fixe que la veille et la température a considérablement baissé. Pas grave. Au départ d’Esson, nous empruntons rapidement un très joli sentier qui nous mène tout droit vers... une Nationale. La petite portion de route longée, nous prenons un raidillon, les bâtons de marche font leur sortie. En fin de grimpette, très beau spectacle que cette vallée de l'Orne à nouveau, ces gros nuages noirs menaçant et tous ces vallons qui se succèdent devant nos yeux. Franchement très joli !
Pour notre pause pique nique, nous ne prenons pas la peine de nous dévêtir car il fait frisquet. Nous mangeons en compagnie d'un chien qui s'est lié d'amitié pour nous et nos sandwichs. La sieste est brève et nous repartons, histoire de remonter en température. Une petite erreur de lecture de carte nous fait parcourir 300 mètres de plus... On a vu pire :) ! Bizarrement, malgré le ciel menaçant, il ne pleuvra pas de toute la journée. Cela aura au moins l'avantage de nous permettre de faire de jolies photos ! Nous nous tolérons une longue pause, très agréable, 2 kms avant l'arrivée.
Nous rentrons au bercail et cette fois pour une douche bien chaude ! Puis dernière soirée avec Christelle, Christian et Dany car ils nous quittent dès le lendemain matin.

Steven
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
Résumé de la journée du jeudi 27 mai

Après une nuit de sommeil agitée en ce qui me concerne à cause des traces de mon cocktail "antibiotiques-cidre" pris la veille au soir, nous partons pour notre première journée à 4. Dans un état un peu second et encore fiévreux, je suis, tant bien que mal, Steven et Emmanuel qui marchent d'un bon pas. Maryse ne lâche plus ses bâtons et garde le rythme.
Nous traversons de magnifiques champs de fleurs, vaches, chevaux, koalas, girafes.... ouh là ça y est je délire ! ;-))
Une pause pique-nique s'impose devant une prairie où 2 magnifiques chevaux à "5 pattes" font le spectacle. (Si, si, là c'est vrai !) Tout ça n'empêche pas certains de faire une sieste un peu sonore. Il parait qu'on a marché l'après-midi aussi entre vaux et veaux. Mais je ne sais pas où. J'avais mis le pilotage automatique. Je me souviens d'une bonne soirée de jeux à mimer des expressions ou faire deviner des mots... Ça doit être ce qu'on appelle le " trou normand "

Nathalie
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
Résumé de la journée du vendredi 28 mai

C'est une journée de repos ou disons sans marche .
Les pagaies remplacent les chaussures, et le gilet de sauvetage le sac à dos : c'est une matinée canoë sur l' Orne .
Nathalie, malade depuis quelques jours, ne trouve pas raisonnable de nous suivre dans notre aventure nautique.
Maryse préfère nous observer du rivage.
Après quelques conseils rapides nous sommes à l'eau. Quelques dizaines de mètres plus tard, la première "chute d'eau". Steven est au "moteur", Emmanuel à la manœuvre. L'eau est très froide, Steven à l'avant est baptisé rapidement. Emmanuel à l'arrière n'a que ses chaussures trempées.
Il reste encore 5 obstacles de ce genre à franchir et un barrage à éviter à pied. Un caillebotis est prévu pour le franchir.
A ce barrage nous échangeons de place, Steven à l'arrière, Emmanuel à l'avant.
Nous nous permettons plusieurs pauses, laissant dériver l'embarcation.
Le canot se transforme en baignoire à chaque passage de chutes. Le soleil resplendissant ne peut malgré tout nous réchauffer.
Maryse et Nathalie nous suivent le long de l' Orne, les flashs crépitent à notre passage.
En accostant près d' elle, Nathalie repère une espèce rare : un poireau aquatique remonte le courant...
Il s' agissait sans doute d' un ragondin transportant des herbes.
Trois quart d'heure plus tard, nous accostons au point d' arrivée.
Steven en profite pour emmener successivement Maryse et Nathalie sur ce fier navire.

Nous rentrons au golf de Clécy pour une douche très chaude suivie d' un repas et d' une sieste réparatrice.
Nous prenons ensuite le cap de Courseulles - sur - Mer pour profiter de l 'air marin.
Après une promenade sur la plage, nous décidons de jouer au mini-golf.
Maryse a un peu de difficulté au départ mais saura vite se rattraper. Nous lui montrons comment s' y prendre avec sa "canne". Cela se retournera contre nous car elle effectuera de brillants "putts".
La pression monte, Emmanuel effectue 11 coups au 05ème trou... Nathalie, sentant la victoire lui échapper maraboute ses adversaires, c'est indigne ! Steven régulier, remporte la partie, même si le parcours n'était pas lisse !

La journée s' achèvera devant un bon repas de fruits de mer et de tripes à la mode de Caen.

Emmanuel
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer
Résumé de la journée du dimanche 30 mai

Dimanche, jour du départ.
Décision commune prise, plutôt que de partir le matin, nous décalons le retour en fin de soirée. Il reste encore de nombreuses choses à faire. Tout d'abord un tour de marché s'impose... Maryse a prévu sa liste de courses depuis le 1er jour. Quelle déception ! Au total il y a 3 vendeurs et pas du Made in Normandy. Heureusement le récoltant du coin est là et nous pouvons acheter quelques boissons alcoolisées à base de pommes. Tant pis pour les œufs frais, la crème fraiche et le camembert.
Tout ceci ne nous décourage pas et les filles en tête nous décidons de faire une dernière promenade non programmée du coté de la Roche d'Oêtre. Nous parcourons 9 kms de chemins balisés traversant de jolis petits villages. Nous optons pour une pause pique-nique dans un superbe petit jardin privé malheureusement sous les nuages. Le dernière salade concoctée par le grand chef cuistot du gîte est vite avalée ( ça manquait un peu de mayonnaise, non ? )
Au retour Emmanuel et Steven prennent un itinéraire plus long de 2 kms et avec Maryse nous continuons sur le premier chemin. Nous finissons tous à 118 m de hauteur en haut de la Roche d'Oêtre, les pieds dans le vide avec une superbe vue panoramique.
Après ce bon bol d'air frais, nous reprenons la voiture et mettons cap sur Paris.
Encore une belle journée !

Nathalie
Votre nom
*
Votre adresse mail
ne sera ni affichée sur le site ni transmise à quiconque
Votre site web
Votre commentaire
*
* Champ obligatoire
envoyer

© 2010 LA FOULEE DOUCE

La Foulée Douce 2019