Correction de l'exercice sur l'énergie cinétique (ici)

Un monocoque de 7 tonnes participe à une régate. 
Lors de la dernière ligne droite avant l'arrivée, sa vitesse est de 45km.h-1, soit 12,5 m.s-1 en moyenne. 
(dans cet exercice * signifie au carrée) 
Calculer son energie cinétique en utilisant la formule ci-dessus, en sachant que sa vitesse ne varie pas.
L'énergie cinétique est égale à :
Ec = 1/2mv*
Ec = 1/2 x 7000 x 12.5*
Ec = 546875 Joule
L'énergie cinétique est de 546875 J
si celle-ci augmente, que fait son énergie cinétique ?
Si sa vitesse augmente, alors l'énergie cinétique augmente aussi. 
La poussée vélique est elle toujours égale à l'énergie cinétique ?
Non, elle n'est pas toujours égale a l'énergie cinétique.
Si non, pourquoi ? 
Elle n'est pas toujours égale car il y a les frottements de l'eau et de l'air. En effets, ces frottements ralentissent légèrement le bateau, aboutissant ainsi à une différence. Elle peut être minimisé selon la forme de la coques, ou encore du poids de celle-ci. 

Pour retourner à l'exercice taper (ici)

En conclusion...

En conclusion, nous pouvons dire que la voile est un sport complexe qui ne cesse de ce développer, et ce, concernant les matériaux utilisés, les techniques de réalisations ou même concernant le public qui se fait de plus en plus intéressé.


Avec la mondialisation, la pratique de la voile a fait un bon en avant. Les voiliers servant pour la marchandise se sont petit à petit transformer en paquebot et n’ont donc pas besoin de voile.

La plus vieille régate est apparue en 1851 soit dès le début de la révolution industrielle. Cette régate a permis depuis sa création de chercher de nouvelle technique pour battre ses concurrents.


            Les améliorations ont d’abord été faites avec les matériaux : des voiliers en bois avec des voiles en coton nous sommes arrivés aux voiliers en carbone avec des voiles en fibres synthétiques qui ont bien évidement beaucoup plus résistante. La découverte des fibres synthétiques, plus légères, a permis à beaucoup de marin de battre des records. Les régates aujourd’hui ont déjà un niveau très élevé mais toutes les personnes concernées font tout leur possible pour encore pousser les résultats.


            Les femmes qui sont de plus en plus nombreuses à pratiquer la voile ont conduis à la création de nouveau bateau, plus adapter à leur « taille ».


Enfin, Eric Tabarly est un grand personnage de la navigation. Après avoir imaginé puis construit ses propres voiliers (les Pen Duick), il a apporté un renouveau à la voile par diverses techniques permettant à un voilier d’avancer toujours plus vite.

           

           Tous ces géants des mers sont très long à construire et leur construction coûte, certes, très cher mais en plus de cela, tous les matériaux utilisés sont par la suite jeté… Le problème que se posent maintenant les ingénieurs et les constructeurs navals est du au développement durable et à la pollution…

TPEimage5.jpeg
americas-cup-oracle-racing-catamaran.jpg
Poloalbum-Mod_70-Gitana_XV.JPG
ce site a été créé sur www.quomodo.com