LA ROUTE C'EST LA VIE
L AVENTURE EN COMBI T3 ( notre Tortue)
Adresse
Téléphone


CEUX QUI PARTENT ONT TOUJOURS RAISON.
ILS SE JETTENT DANS L'INCONU DEFIENT L'OUBLI.
 
 
 
 
 
 
Vendredi 17 mai 2019 départ de Rostock (allemagne) pour Trelleborg (suede) 7H de traversée, temps tres maussade, pluie.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
A la descente du bateau nous avons pris la direction l 'Est de la scanie . Ystad une petite ville au bord de la mer baltique
Samedi  la visite d'Ystar et un arrêt dans cette petite chapel du centre ville, une chorale donnait un récital, j'ai pu entendre cette chanson au titre de( I WILL FOLLOW HIM) interprétè par Whoopy Golberg dans Sister Act(mon film culte) nous voici partis à la découverte d'Alex Stenar à Kaseberga où nous trouvons un étrange et poétique ensemble de 59 pierres plantées à la verticale (comme pour dessiner un bateau viking) et qui servaient de lieu de culte ou de momuments funéraires, datant entre le 6em et 11em siecle après J C. 
Dimanche 19 
A l'aube nous étions réveillés par les meuglements de vaches ou nous avons passée la nuit près d'une réserve naturelle ,que nous avons pu découvrir, nous sommes partis à la visite de Kalmar et de son histoire.
Ce soir nous avons trouvé sur l'ile d'Oland un petit village de pêcheur pour poser notre combi.
 
 
 
Les cris des mouettes sont venus achever mon sommeil à 6h30 ce matin, grand soleil (qui chauffe bien) . Après les pluies torrentielles d'hier en fin de soirée , ce soleil est le bien venu. Ce petit port de pêche se situe à Blasinge Hamn
 
Aujourd'hui nous continuons notre visite sur l'ile. Une pensée à Simon et Juliette car nous avons vue une sité fortifiée du 4em siecle. Grace à l'aide des gens du villages et d'archeologues qui ont reconstitué l'ensemble, ceci au milieu d'une lande étrangement désertique.
Nous avons passé beaucoup de temps dans un parc naturel protégé, à l'extreme pointe sud de l'ile, un superbe panorama à rester bouche bée. De nombreuses espèces d'oiseaux: huppe,pluvier d'or,mouette, pie de mer, grebe etc..... Balade dans les landes, sans but precis: Odeurs des marées,symphonie de chants d'oiseaux, sans oublier le phare qui ce jour était fermé pour une grimpette au sommet.
 
 
 
Après avoir observè le couché de soleil et une nuit au calme à Grännä, nous prenons la route pour Göteborg, cette region nous fait tourner la tête entre les nombreux lacs et magnifiques forêts qui bordent les routes que nous empruntons.
ce soir notre tortue décide de nous arrêter près d'un magnifique lac à Tämta, avant Göteborg, avec une immense plage de sable. L'un des plus beaux endroits depuis notre arriveé en Suede.
 
 
 
Ce jeudi tout compte fait nous avons laissé Göteborg, pour le village de Mastran , coupé en 2 par un istme.
Encore une magnifique journée sous le soleil et le vent, nous avons randonné sur l'ile , dominée par la forteresse de Carlsten, autrefois cette ile était réputée pour ses pêches aux harengs . Entouré de nombreux ilots rocheux.
 
Eh oui , vous voyez bien , est cela à 1m d'Anny
 
Ce matin notre tortue a decidé de nous embarquer sur la route 168 pour Skärhamn .Soudain j'aperçois la première boulangerie (Bageri)suédoise depuis notre arrivée. Biensur une visite s'impose, pas déçu le Patrick, une boulangère toute sympathique, qui me raconte l'histoire de cette boutique, née en 1877.
Skärhamn un port qui semble juste sortir d'un tableau, puis la journée continue à Klädesholmen, pittoresque et labyrinthique village de pêcheurs, situé sur une presqu'ile avec des maisons à balcon de dentelle.

 
 
Le soleil est présent ce matin, sur cette route 169 Nörsung, joli petit fjord qui baigne le village. Grande balade sur les pontons de bois accollés à même la roche.
Möllosund une visite méritée tout simplement. Stocken village de pêcheurs dont les maisons sur pilotis font son charme.
Nous avons pris à Ellios le ferry pour l'ile de Fläton, traversée cette ile avec de belle maisons logées dans la forêt de pins,  puis repris un autre ferry pour la côte de Fiskebäskill
Fiskebäcksill, village aux maisons blanches et jaunes et de rosiers vêtus sur les façades, ses ruelles pavées relient le petit port. Si j'ai bien compris, c'est l'un des plus jolis petits villages de Suède.
Ce dimanche 26 mai est une journée de promenade, tout d'abord à Grundsund, super village me dit Anny, nous grimpons sur les rochers afin d'admirer le village d'en haut, puis une petite rando autour de cette presqu'ile. Notre tortue nous emmène à Rägärdsviks tout petit village de pêcheurs, pas une âme qui vive, apres une belle balade, Anny se laisse tenter par une eau à 15 degres (annonce par un papy suedois avec qui j'ai sympathise), malgré le soleil et une température de 20 degrés dehors, pour ma part je n'y ai trempe que l'orteil.
J'ai eu un gros gros coup de coeur pour ce village et nous décidons d'y dormir. 
 
Sous la pluie nous quittons Rägärdsviks par la route 161 pour reprendre la 162 direction Lysekil, apres sa visite qui nous a pas charmee , nous partons sur la 171 , 174 pour la route côtiere, d'abord, Kungshamn, Hunnebostrand, Bovallstrand, Hamburgsund qui sont des villages calmes ( pour ne pas dire morts).
 
Après une nuit dans un sous bois, visite de Fjällbacka qui demande a y passer du temps. Nous faisons une petite rando sur le Vetterbergsleden (70m de haut), afin d'admirer le panorama. Retour dans le village, ou nous nous arrêtons devant le buste d'Ingrid Bergmann qui y venait en vacances. Village sympathique. Grebbestand je trouve le plus vivante de tous les villages visités, il est vraie les paysages ne manquent pas de charme: petit fjord, plusieurs rochers trempés dans la mer tels des dos de baleines. 
 
 
 
 
Sèchoir à harengs
 
 
Aujourd'hui mercredi 29 nous allons visiter un site de gravures rupestes à Tanumshede , cet endroit permet de découvrir la plus forte concentration au monde de pétroglyphes, ces gravures de l'âge de bronze sont très bien conservées. Celles-ci sont gravées sur une dalle de granite incliné de 30 degrés, atteint 7m de haut sur 21m de long, l'une des gravures les plus remarquable est celle dite ( des jeunes mariés). Bien sur ils en existent d'autres telles que: animaux, guerriers, bateaux etc.. Durant  cet après midi ,j'ai appris beaucoup sur l'époque de l'âge de bronze.
En fin de journée notre tortue a trouvé à Krägenäs un bel endroit pour la nuit. Parking près d'une très belle baie avec quelques moutons à nos pieds.
 
 
 
 
Ce matin je me suis fait une grasse mat, avant de prendre le bâteau à Strömstad pour les îles Koster. C'est la premiére fois que je vois autant de monde depuis notre arrivée dans ce pays, Toutes ces personnes attendent l'arrivée du bateau. Cette île est inaccessible aux véhicules, seuls les randonneurs et les cyclistes sont admis. Au bout de 45 min de navigation à serpenter entre les recifs et les îlots rocheux, nous accostons  à Västra Bryggan  (koster nord) ou nous descendons. Une premiére randonnée de 2heures sur cette toute petite île, puis un bac pour aller du côte sud à Längegärde et nous prenons au sud ouest pour Ekenäs. Durant notre rando, une traversée dans une forêt de pins assez sombre avant de retrouver la côte. La notre ami Patrick a eu de la chance de ne pas se faire mordre part un serpent de couleur gris foncé me dit Anny, c'est elle même qui m'a alerté pour éviter de marcher sur ce reptile. Malgré cela nous avons passer une bonne journée sur cette île ensoleillée.
 
Voilà plusieurs jours que nous avons quitté la côte du Bohuslän. Nous faisons une halte par la suède centrale Karlstad sans attrait particulier, place centrale, jolies maisons sur les berges.Nous laissons le combi près du lac Vänern à Grums et nous allons faire une rando (trouvé durant la balade un tapis de myrtille).
Ce 2 juin nous prenons cette route 63 très chère aux Bikers. J'aurais aimé prendre une photo de notre tortue avec leurs Harleys Davidson, (ce sera pour une prochaine fois). Sur cette route 63 qui nous mène à Falun, j'enviais les bas côtes sur lesquels poussaient des splendides lupins de toutes couleurs ( Eh dire, moi le jardinier non du dimanche, j'ai du mal à les faire pousser dans mon jardin). En début de soirée nous trouvons un coin ou s'arrêter, le lac Stängtjäin à 4 km de Falun, un endroit calme et paisible. Nous sommes restés 3 nuits au bord de ce lac ( baignades, plusieurs randos ou j'ai appris qu'un arbre coupé 3 à 5 sont replantés, je comprends pourquoi la suéde à elle seule possède la moitié des forêts européenes ( 18%)).
Visite des mines de cuivres du 13 siècles de Falun Gruvan, très impressionnant d'imaginer les conditions de travail à cette époque (lampe torche, marteau, burin etc...En 1780 il y avait 1200 ouvriers qui y travaillaient. Nous sommes descendus à 70m de profondeur ( 400 marches). 
 
 
 
 
Ce 6 juin nous allons voir à Lugnet, un petit village à proximité de Falun les tremplins de saut à ski, très impressionnant. Puis nous prenons la direction de Tälberg, village très mignon avec toutes les maisons peintes en rouge au bord du lac de Siljan. Nous faisons le tour du lac pour rejoindre Mora, puis arrêt au musée naturel de Siljansmäs , pas déçu de cette visite (Juliette et Simon auraient aimé).
Un petit tour sur la presqu'île de Sollerön avant d'arriver à Mora, petite ville sympathique, (un petit Genève avec son jet d'eau sur le lac)
Nous voilà repartis sur la route E45 pour la Laponie suèdoise. Une visite à Ostersund, petite ville avec son port de plaisance, ses ruelles pavées et ses maisons en bois entourées de clôtures blanches. Cette petite ville reçoit des épreuves de ski en biathlon .Nous passons la nuit sur l'île de Frössön, après un bon bain d'eau froide dans le lac Storsjön. Le matin avant de partir une bonne marche sur l'île. Toujours sur la E45 nous traversons la ville de Strömsund sous l'orage et grêle. Après quelques km un Elan traversé devant la tortue qu'Anny conduisait. Pas de chance notre Doudou somnolait (pas de photo).
Suite à une bonne nuit à Vilhelmine (E45) Arjeplog nous attend.
Ce millier de kms que nous venons effectuer, nous a fait decouvrir une forêt très dence et entrecoupée de lacs magnifiques
Durant ce parcours, nous avons fait de nombreuses marches, baignades (pour Anny), traversé des villages, visité des îlots de forêts habités.
Ce qui m'a frappé sur cette traversée E45 très peu de véhicules, voir même être seul sur des dizaines de kms.
Arrivé à Arjeplog village suèdois bâti sur les îlots du lac Hornavan, méritait une petite halte:  visite de chapelets de huttes Samies sur l'îlot de Sheppsholmen Östra. Nous profitons du soleil , de la plage de sable ( baignade, bronzage) et décidons de passer la nuit sous un couché de soleil de 23h. Depuis 3 jours il n'y a pas de vraie nuit, notre Patrick debout voit le soleil à 3 heurs du mat ( je suis impressionné).
Nous retrouvons la E45, aprés une variante sur la 95 ou nous avons rencontré de belle bêtes, des rennes qui cassaient la croûte au bord de route, sans se soucier de notre présence. Une fois à Arvisdjaur nous décidons de rester un jour ou deux pour se reposer de ces milliers km parcourus. Cette petite ville (ici il dise  le pays sami). Cette bourgade est étendue, entouré de petits lacs. De ce côtè de laponie tout est dédié à l'hiver ( traîneau à chiens, ski, moto neige etc....) Nous avons passé du temps dans ce petit village sami : groupes de maisons en bois. Deux types de maisons: les gahties en rondin de bois en forme de tipi servaient d'habitation et des simples maisonnettes de rondins, servaient de magasin. Musé installé dans une ancienne maison d'un prêtre, qui voulait convertir le peuple sami à la religion chrétienne.
 
 
 
Ce 14 juin nous avons quitté Arvidsjaur aprés 2 jours de repos, pour un détour au chute d'eau de 82 métres sur 5 km à Storforsen, le détour en valait la peine, une marche sur 3 km sur les rochers, au milieu de petites sources et cascades, site magnifique trés arboré. Puis retour sur notre E45 jusqu'à Jokkmokk, mais avant celà arrêt obligatoire sur la ligne du CERCLE POLAIRE. 
Cette petite bourgade paisible aux maisons colorées , juste un lieu de passage pour quelques courses et visite de son musèe.
 
 
Gällivare, cette ville minière a été créée au début du 10e siècle pour sa mine de fer. L' attrait de celle-ci est sa station de ski l'hiver. Sa colline du Dundret-Topppstugan, où seule une petite végétation rase se permet de pousser. Nous y avons passé la journée pour une randonnée de 5 heures, son sommet offre un point de vue  à 360 degrés sur les environs. Nous décidons d'y rester afin  d'admirer le soleil de minuit juste magnifique.
Derniére étape avant de trouver la Norvége, un arrèt par Jukkasjärvi bordé de forêts et belles petites maisons suédoises et son lac. Ce petit village chaque hiver reçoit des artistes pour y construirent un incroyable hôtel de glace. Visite de la plus vieille église de Laponie, son clocher-porche, construit à côté de celle-ci. servait à entreposer les morts durant l'hiver, car imposible de les enterrer en cette saison. Petit repas suédois, hamburger de renne pour madame et ombre chevalier pour monsieur.
Petit détour par Kiruna ville minière qui a déplacè son centre ville pour continuer son exploitation. 

Au belle Dame E45, je vous remercie de m'avoir permis de vous courtiser sur ces milliers de kms. De longues et interminables lignes droites m'assoupissaient parfois.
Accrochés à vos côtés ces nombreux lacs aux couleurs changeantes, vert, bleu clair et foncé, m'ont permis de reposer ma vieille carapace. 
Embellissant vos côtés ces étendues de forêts aux allures magestieuses ( sapins, pins, bouleaux , frêne et autres) aux senteurs boisées , donne un éclat à votre beauté, ainsi que revêtue de granit gris clair, noir voir même rouge orangé.
Aujourd'hui Dame E45, je vous quitte, merci de m'avoir accompagné à cette frontière Norvégienne

               LA  TORTUE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


CEUX QUI PARTENT ONT TOUJOURS RAISON.
ILS SE JETTENT DANS L'INCONU DEFIENT L'OUBLI.