Jogging des coévrons
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

un premier marathon

Angélique Rousseau, notre nounou d’enfer
 
Pour le portrait du mois d’Octobre nous allons présenter notre nounou d’enfer car elle fait toujours attention aux autres. C’est aussi une nounou d’enfer mais c’est un véritable ange pour s’occuper des enfants. Ses parents  en la prénommant Angélique lui ont tracé son chemin pour être un super ange pour sa famille et pour son entourage car elle est toujours à l’écoute et on peut toujours compter sur elle quand ça ne va pas bien. Elle est d’enfer quand même quand on veut parler de sa volonté pour mener et réussir son projet.
Son dernier projet : courir son premier marathon aux écluses le 24 septembre. Le jogging des Coëvrons la félicite pour avoir bouclé son premier marathon avec son coéquipier Didier.
Avec la complicité de Didier Quillet et d’Anne –Marie Fombertasse, nous allons mieux  connaître Angélique.
 
Quand est –elle née ? Elle est née le 27 juillet 1974.
 
Quels sports a-t-elle pratiqués ou pratique t-elle ?
Elle a pratiqué jeune l’athlétisme à Évron en compagnie de Roland Martineau, ensuite elle a fait de la natation au club d’Evron jusqu'à un niveau régional : une naïade comme ange. Il y a 10 ans comme précise Didier qu'elle a repris le bad  (badminton) où Didier a fait sa  connaissance. Suite à un pari, ils se sont mis  à courir pour faire la montée des  Coëvrons. Elle fait de la course à pied et a intégré l’association du jogging
 
Quelles sont ses principales courses ? La montée des Coëvrons, le semi-marathon de Laval, celui de Cancale St Malo, des trails et les corpos et la cerise sur le gâteau, son premier marathon cette année.
 
Quels sont ses modèles ?
Roland Martineau et son oncle Loïc Fombertasse qu'elle appelle " ma poule".
Sa tante Michelle, Anne Marie et sa soeur font partie de son environnement de tous les jours.
 
Quel est son caractère ? Elle est très volontaire et engagée dans ce qu'elle fait  et elle ne lâche rien. Le cœur sur la main et une oreille toujours très attentive précise Anne Marie. Angélique est une femme très prévoyante. Quand elle part pour une course elle emmène 2 ou 3 sacs dont un avec des victuailles
(avec bananes et thermos de café) pour manger : c’est un vrai magasin !
A propos de sac, on va commencer à se demander si la manie des sacs n’est pas une affaire de famille car après Loïc le tonton avec son petit sac à nylon c’est Angélique, la nièce qui se promène avec ses sacs…
 
 Quelques anecdotes ?
On peut qualifier Angélique de  madame GPS, au même rang que Thierry notre GPS hi hi, au point que lors de notre premier rendez vous "entrainement", nous  ne nous sommes pas trouvés et nous sommes rentrés chacun chez soi, pas mal pour une première sortie pour débuter le jogging ,0 km au compteur. Depuis le compteur a explosé et Angélique court maintenant régulièrement.
 
Quelles sont ses autres passions ?   Les enfants, les balades, le jardinage ,le bricolage et surtout sa famille.
 
Un p’tit mot, Didier ?
 Je suis très heureux d’avoir rencontré une personne aussi passionnée par le sport, 9 ans que l’on court ensemble, 9 ans de plaisir. Toujours souriante surtout
avec une ou deux bières après une course (peut être pas dans son sac !!).
Vous voulez de l’animation dans le bus du retour, appeler Lili, la DJ bus.
Sans elle, je n’aurai jamais fait autant de km  et surtout pas un marathon
Merci à toi