Jogging des coévrons
Marie- No : une mamy dynamique
Alors qu’on fête en mars les mamys, le jogging des Coëvrons a décidé de faire le portrait de Marie- Noëlle Bedouet dit Marie-No, une mamy dynamique de 9 petits enfants qui aura 58 ans en décembre.
Depuis quand cours-tu ? je cours depuis l’âge de 36 ans. Depuis 7-8 ans je me suis inscrite au jogging des Coëvrons pour courir en groupe.
Avec qui cours-tu ? Je cours beaucoup au bois du Tay avec Michel Laurent et parfois avec Pascal Foucault. Je m’entraîne le dimanche avec le jogging des Coëvrons à partir du Gué de Selle. Michel Laurent précise qu’elle courait avec lui mais depuis deux ans elle va plus vite et court toujours avec un autre Michel : Michel Chauvin.
Quelles sont les courses auxquelles tu participes ? je fais les cross corpo ( quand elle n’oublie pas son short avoue Michel Laurent qui a été obligé de lui prêter un short noir de football, tenue qui a été photographiée par Christophe Lelièvre), Alençon Médavy( c’est une grande habituée comme dit Michel Laurent), des semi –marathons de Laval( il y a 2 ans comme précise Michel Laurent elle était asphyxiée aux 10èmes kilomètres mais ensemble on a réussi à finir cette épreuve) et celui de Cancale Saint Malo .
Je cours aussi à Saumur-Champigny et à Meslay (où en 2011 elle a fini assise à côté d’un arbre, malade avec une gastro comme indique Jean-Pierre Bezannier qui l’a aidée à boucler ce semi-marathon meslinois).
Elle ne fait pas la montée des Coëvrons ajoute Michel Laurent car elle fait sa grande randonnée en marchant avec le brevet rando de Laval de 50 kms .
Marie-Noëlle a aussi fait des trails comme celui de Pégase, celui des fous et de la vallée de Couesnon et le défi de Jerzual.
Marie-Noëlle en 2006 a fait le marathon des écluses et envisage pour ses 60 ans de faire seule le marathon du Mont Saint Michel, comme le confie Michel Chauvin. Depuis 4 ans ajoute-t-il nous faisons le marathon duo du Mont Saint Michel où on alterne d’une année sur l’autre la ligne d’arrivée et la ligne de départ avec un résultat avoisinant les 4 heures. Nous partons la veille tous les trois, Marie-Noëlle,Rémie et moi et nous allons au camping où on rejoint les frères Lelièvre avec qui on partage les repas d’avant et d’après course.
Pourquoi peut –on dire que Marie-No est une mamy dynamique ?
C’est une grande sportive : elle fait du gliding avec la gym le lundi, du renforcement musculaire avec la gym le jeudi, de la marche nordique le samedi matin, elle s’entraine à courir avec le jogging le dimanche matin (c’est sa sortie dominicale)ou seule le samedi. Depuis 5-6 ans, signale Guylaine Boussard elle passe ses vacances à faire de la rando soit en Corse, au Mont Blanc ou au Mercantour.
Une dernière anecdote avec Marie-No ? Marie-Noëlle n’a pas froid aux yeux pour courir. Je me rappelle, se souvient Michel Laurent, c’était le 5 février 2012, le cross corpo de Gorron avait été annulé à cause de la neige . Le samedi soir, on était au repas du jogging des Coëvrons et Marie-No,Jean-Pierre Bezannier, Michel Pelouin et moi avons décidé de courir le lendemain malgré la neige : on est partis d’Evron et on est allés au Gué de Selle faire le tour et on est rentrés sur Evron : on a bien récupéré de la soirée et on a pris l’air…frais.


Merci à Marie-Noëlle, Guylaine Boussard, Michel Laurent et Michel Chauvin, complices pour rédiger ce portrait.