Jogging des coévrons

PORTRAIT DU SITE DE JOGGING LOISIRS DES COEVRONS

Michel Laurent, le gardien du Bois du Tay

Pour commencer l’année 2018, notre portrait nous emmène pour une balade au Bois du Tay, qu’il arpente de long en large depuis son enfance passée à Hambers ou dans son bois.
Ce coureur connaît par cœur le Bois du Tay et il ne s’y est jamais perdu, lui !!!
Vous voulez faire plaisir à ce joggeur, il faut lui proposer de courir dans son Bois du Tay.
Ce gardien du Bois du Tay, toujours de bonne humeur, toujours prêt à rendre service et à demander des nouvelles ,vous l’avez tous reconnu : il s’agit de Michel Laurent.
Ses compagnons de foulées Marie-Noëlle Bedouet et Michel Chauvin vont nous décrire Michel afin de mieux le connaître.

Quel est son âge ? Michel est né le 27 octobre 1948 et aura donc 70 ans cette année.

Quel ( s) sport (s) a t-il pratiqués et pratique -t-il encore? Michel a joué au foot au stade municipal d’Hambers qui est devenu le club du Montaigu que Michel fréquente tous les dimanches après-midis pour encourager l’équipe. Après le foot, il s’est mis au jogging et a très vite intégré le jogging des Coëvrons.

Quelles sont ses principales courses? C’est un adepte des cross corpos, des semis marathons, des courses comme Alençon Médavy , la montée des Coëvrons et des trails. Michel participe à toutes les sorties du jogging, que ce soit au Couesnon ou à Jerzual ou à Saumur-Champigny.

Combien de fois s'entraine t-il dans la semaine et où? Michel s’entraine le dimanche avec les copains du jogging et le jeudi à partir de 17h quand il fait jour avec ses compagnons de foulées pour sillonner les sentiers du Bois du Tay.

Quel sportif est-il? Quelle que soit la météo, il court : la pluie et la neige ne l’effraient pas même après une soirée du jogging .Il est très bien organisé .Il est tout le temps à l’heure. Il est fidèle dans ses entrainements avec Michel Chauvin, Marie –Noëlle Bedouet et il y a quelque temps avec Michel Pelouin.Aussi bien organisé pour les courses à pied que pour les courses alimentaires avec son épouse, Michel retrouve dans les magasins les copains du jogging où il reparle de courses. Même blessé, il vient encourager les joggeurs et les pêcheurs du Gué de Selle.

Quelques anecdotes? Michel se prend «  de bonnes gamelles » car Michel adore les chutes. Il aime tomber dans l’eau ou dans la rivière comme au trail des fous pour être plus proche des poissons qu’il aime pêcher. Dans les principales gamelles, il est revenu le genou en sang du défi louvernéen où Michel s’est pris une borne de sécurité jaune fluo. Plus près de nous, un dimanche en s’entrainant près du Gué de Selle, partis à dix, seul un joggeur a voulu « brouter » l’herbe en se prenant une tige de fer : son nom Michel Laurent.

Quelles sont ses autres passions? Aller bricoler chez ses filles où il excelle avec un travail de super qualité. Il aime jouer à la belote .Il fait du bois et jardine.