Jogging des coévrons

Alain Boisaubert, un fidèle de l’association

Le premier portrait de l’année 2020 est un coureur qui est discret mais qui aime bien l’humour. Ses entrainements à courir le dimanche matin au Gué de Selle et ses efforts au renforcement musculaire le mercredi soir avec le jogging des Coëvrons ont été récompensés. En effet Alain, notre portrait s’est illustré lors du trail de la 53 km en duo avec Stéphanie Deschamps : ils terminent 2èmes en duo. Content de lui, Alain précisait à l’arrivée : « si on avait su qu’on était 2èmes on aurait peut être pu accrocher la 1ère place »  mais rien n’indiquait sur les dossards que les équipes étaient mixtes. Nathalie son épouse est notre complice pour mieux connaître Alain.
Quelle est sa date de naissance ? Alain est né le 29 mai 1963.
Quels sports a-t-il pratiqués et pratique –t-il encore ? Il a joué à Jublains au football. Il a fait du tennis de table à Evron. Il court depuis longtemps et ne rate pas le renforcement musculaire le mercredi (même pas pour un apéro avec des amis commente Nathalie).
Depuis quand est –il au jogging des Coëvrons ? Je ne sais pas précise Nathalie, mais après une recherche dans les archives de l’association, Alain a adhéré en 2006 c’est donc un fidèle de l’association.
 Quelles sont ses principales courses ? Il a souvent fait la montée des Coëvrons, a couru Alençon Médavy , a participé à la course Saumur Champigny et a fait le marathon de Paris pour ses 50 ans. On n’oublie pas la galère où Alain a retrouvé ses chemins d’enfance de Jublains et le trail des 53 km en duo où « j’aurai aimé l’encourager regrette Nathalie ».
Quel sportif est –il ? Il est très organisé . La montre, les habits et les chaussures sont prêts au moins la veille de la course
Partage t-il sa passion de la course à pied avec sa famille ? aucun enfant ni moi ne courons indique Nathalie.
Quelles sont ses autres passions ? Il aime bien marcher. Il jardine un peu. Il apprécie les voyages avec ses copains d’enfance.