jabe-multisports

100 miles du sud de la france

Dernière compétition de la saison pour Fabrice. Après une saison bien chargée Fabrice s'attaque à la distance reine de l'ultra trail, le 100 miles. Pour les non initiés 100 miles c'est 165 km, une petite balade en quelque sorte. Et ça se fait à pied bien sûr ! Ajoutons qu'il y a, en général, pas mal de dénivelé.
Pour l'occasion Fabrice à jeté son dévolu sur les 100 miles du sud de France. Un départ de Font Romeu et une arrivée à Argeles sur mer. Un total de 165 km, 8000 m de D+ et 10000 m de D-.
Cette épreuve c'est à la fois une envie profonde, un amour des lieux mais aussi une vengeance sur la distance après son échec de 2012 sur la diagonale des fous (une épreuve équivalente mythique sur l'île de La Réunion). Pourvu que la vengeance ne soit pas une mauvaise raison et n'ai pas pris le dessus sur les autres raisons.
Premiere épreuve, la préparation. Elle se fera en partie dans les chemins escarpés espagnols, en partie sur les 25 bosses à Fontainebleau et en partie sur les chemins escarpés de Seine et marne (et oui on à nos cols et nos chemins de oufs à grimper avec parfois jusqu'à 50 m de D+). Je le sais cela vous impressionne ! Bon heureusement il y a aussi le Paléofit qui prépare bien.
En triathlète averti la dernière séance longue de Fabrice aura été le half Ironman de Bois le roi avec une 19ème place.
Deuxième épreuve, regagner en solitaire Font Romeu pour le départ. Un voyage en train jusqu'à Argeles, une nuit à l'hôtel à Argeles, une baignade en mer, un voyage en bus jusqu'à Font Romeu, une balade de 4-5 km avec le sac à dos bien chargé pour regagner un nouvel hôtel et une dernière nuit à Font Romeu.
Vendredi matin, départ de la course à 10h. Mais avant, n'oublions pas le petit déj seul dans la chambre. Et oui le restau de l'hôtel n'est pas ouvert suffisamment tôt.
Terminal des sports de Pyrénées 200 pour le départ. Le ciel est d'un bleu limpide, chouette on va se régaler. Il fait froid, normal à cette altitude. Petit déjeuner tous ensemble. Ils seront 220 au départ.
10h, coup de feu. C'est parti. Il part tranquille. Cela va être long. Un peu de monde au départ mais les choses se décantent vite. Des beaux chemins pas trop techniques au départ. Ce qu'il faut pour Fabrice, peu habitué à la montagne qu'il est. Les fôrets sont magnifiques. On passe dans le fort de Mont Louis. Puis on attaque l'autre versant. Les premières montées sont difficiles surtout parce qu'il faut trouver le bon rythme. Finalement le rythme vient. Les heures s'enchainent sans soucis. On se retrouve dans de superbes endroits. Des bénévoles et des militaires assurent les ravitaillements. Ils sont au top. Les paysages sont magnifiques mais il faut penser à lever la tête et à regarder. Ça serait vraiment dommage de ne pas le faire.
La première base de vie approche. C'est à Vernet les bains que Fabrice doit retrouver pour la première fois de la journée Xavier, qui l'aidera aux ravitaillements, Margot et Aubin. Mais les voila qui arrivent en courant. Ils sont au top et ils sont là un peu plus tôt que prévu et même un ravitaillement plus tot. Ça fait vraiment plaisir de les voir. "Bon allez on se retrouve à Vernet".
18h30 arrivée à Vernet les bains après 53 km et 2500 m de D+. Arrivée au tour de la 30eme place. Xavier est au taquet. Il manage Fabrice du mieux possible. Fabrice est au top de sa forme. Il mange, il boit, change de chaussettes et enfile sa frontale pour partir à l'assaut de la montée vers Cortalets; 1250 m de D+ d'un coup sur une dizaine de km.
Deuxième portion. On entre dans le vif du sujet. Les montées, les descentes se font plus techniques, trop pour Fabrice. Mais quel bonheur quand même. Arrivée à Cortalets dans la nuit. 2300m. le vent se lève; la nuit est tombée. Le froid a fait son apparition. Le parcours est toujours aussi technique mais en plus Fabrice est bien seul dans la nuit. Plusieurs heures en solitaire. C'est surprenant mais c'est agréable aussi. Même pas peur. C'est l'expérience du trail. Un monde à part. Les kilomètres s'enchainent, les ravitaillements aussi. Chouette, on voit Perpignan et ses lumières au loin. Quelle vue !
Vers 3h, arrivée à la deuxième base de vie. Xavier est toujours là au top de son activité pour aider Fabrice. 30mn passées à la base de vie. L'occasion de discuter un peu avec les compagnons de course (Mathieu et Mathieu). Puis il repart dans la nuit pour s'attaquer encore à une belle bosse très technique. Ca commence à être dur surtout dans la nuit. En fait le soleil se lève juste avant le sommet. Le vent est toujours présent et sur la crête il se fait bien sentir.  Retour en Espagne pour une descente en chemin et piste, ça fait du bien mais les jambes commencent à être bien dures.
Une petite hypoglycémie mais il continue à avancer vers le Perthus où Xavier et les enfants sont encore là prêt à courir avec Fabrice jusqu'à la base de vie. Arrêt à la base de vie. Il mange un peu,  recharge le sac de boisson et en profite pour enlever le superflu. Fabrice se couche espérant dormir 20 mn mais impossible de dormir, il repart donc rapidement, direction l'Espagne et la chaleur est bien présente. Xavier, Margot et Aubin accompagnent Fabrice durant une bonne demi heure. Puis retour à la course (enfin plutôt la marche maintenant).
Il attaque la dernière partie qui sera bien longue, puis arrive jusqu'à la dernière descente "La Vall" qui est réellement difficile 900 m de D-. Les jambes subissent encore une fois de plus. Elles donnent ce qu'elles peuvent. Heureusement les bâtons sont là pour amortir et équilibrer. Dorénavant, impossible de courir pour Fabrice.
Finalement il sort de la montagne pour regagner la piste puis la route jusqu'à l'arrivée. 3-4 km à marcher mais c'est bon on tient le coup.
Arrivée après 36h05 (bon Fabrice avait annoncé moins de 36h on en est pas loin !). Décidément, c'est un format de course unique. On apprend beaucoup sur soi. On se donne jusqu'au bout.
Un énorme merci à Xavier, Margot et Aubin qui ont été au top durant toute la course. Efficacité, sourire
Maintenant place au repos.
 
 
 
 

dernier de la saison

En ce début de mois de Septembre Fabrice a pris rendez-vous pour le half de Bois le Roi malheureusement seul puisque Christophe n'a pas pu l'accompagner ni aucun autre membre de Jabe. Qu'à cela ne tienne on y va quand même !
Rendez vous donc à la base de loisir de Bois le Roi. Rendez-vous avec le froid (16°C dans l'eau et bien moins dans l'air). Rendez-vous avec la pluie.
Rendez-vous que Fabrice a même failli louper s'étant complètement embrouillé dans les horaires il est arrivé seulement 10 mn avant la fermeture du parc à vélos.
Ouf, ça passe quand même mais à l'arrache. Derniers instants de préparation au plus serré, le temps de rigoler un peu avec les copains et le départ est donné pour deux boucles avec une sortie à l'australienne.
Natation correcte pour enchainer avec une transition…. en mode tracteur : dans la boue et au ralenti. Il pleuviote mais c'est parti pour le vélo. Un peu froid au départ mais on se réchauffe. Un parcours vélo avec des portions agréables et des portions un peu moins et parfois un peu risquées. Finalement un temps à vélo correct avec une moyenne à 33km/h pour 80km.
Deuxième transition un peu plus rapide ce coup-ci et c'est parti pour trois boucles pied. Le parcours est très agréable dans les bois mais pas facile avec beaucoup de boue (normal vu ce qu'il tombe) et des virages serrés. Fabrice maintient sa vitesse tout au long du parcours en étant régulier sur les trois boucles avec une vitesse de 13km/h pour un peu plus de 18km.
A l'arrivée une 19 ème place pour un chrono de 4h29.
Fabrice fini sa saison de triathlon de belle manière.
En espérant que les copains le rejoindront en nombre l'année prochaine sur les triathlons.
 
Challenge JABE :
1er Fabrice - 32pts (3 courses)
2ème Christophe - 18pts (2 courses)
3ème Franck - 9pts (1 course)
4ème Benoit - 0pt (0 course)
5ème Olivier - 0pt (0 course)
6ème Jérémy - 0pt (0 course)
 
 
 

il n'y a qu'un roi...

Il n'y a qu'un roi, et c'est sans partage qu'il étend son royaume. De retour de ce grand week-end du côté de nos cousins germains, le constat est sans appel, Fabrice est en très grande forme. Certes, la barre des 10h n'est pas tombée, mais vu les conditions météo, 32° sur la course à pieds, et le chrono des autres athlètes, la performance est bien présente. 
Nous voilà donc partis à trois athlètes de l'équipe JABE, Christophe, fabrice et Franck,  se promener du côté de Francfort. De prime abord, cette ville n'a pas beaucoup d'atraits touristiques, d'autant plus que pour la premiere fois nous nous déplaçons avec notre staff technique, qui n'a rien de technique d'ailleurs, c'est tout juste s'il connait l'ordre des disciplines en triathlon... C'est donc avec femme et enfant que nous passerons les 5 jours sur place. Chacun fait l'effort de suivre l'autre dans son univers, aller chercher les dossards, déposer les sacs de transition, visiter des chateaux ou encore monter en haut de la cathédrale... L'entente est néanmoins cordiale. 
Mais bon ce qui nous interesse, c'est la course. voici un petit résumé de notre périple.
 
Puisqu'il faut ralier la base de loisirs située à 15kms de l'hotel, le reveil se fait à 4h... dur, dur. Nous, nous retrouvons à l'accueil de l'hotel pour un petit déjeuner improvisé, puis direction le bus. Agréable surprise, il n'y a pas d'attente, cela nous laissera un peu plus de temps dans le parc à vélos pour préparer notre matériel. Après avoir vérifié que tout est en ordre, nous nous rendons à la plage, et là c'est le drame... Christophe se rend compte qu'il a oublié ses lunettes de natation à l'hotel, vous vous souvenez, celui qui est à 15kms... Après avoir couru à droite et à gauche pour tenter de trouver une âme charitable, il se rend à l'évidence, tout le monde a besoin de ses lunettes aujourd'hui. C'est donc sans elles qu'il va faire la natation. Malgré tout il ne s'en sort pas si mal avec un temps de 1h14, bien loin quand même de celui de Fabrice 1h04, et Franck 1h10.
Après une portion de plat pour retrouver la ville de Francfort, nous commençons à trouver quelques bosses. La première se passe petit plateau et nous prenons bien soin de ne pas nous cramer tout de suite. S'en suivent des portions de plat puis des petites côtes, pour enfin arriver sur la deuxième vraie difficulté, la montée de Heartbreak hill, où nous attendent une ribambelle de supporters, tous aussi bruyants les uns que les autres, façon tour de France... un regal. La fin de la première boucle n'est qu'une descente de 7kms sur la ville. Les muscles commencent à être tendus, les crampes se manifestent pour certains, mais il faut y retourner, c'est parti pour un deuxième tour. Celui-ci sera un peu plus lent, à cause de la fatigue bien sùr, mais également à cause de la chaleur, nous sommes en fin de matinée et ça commence à bien chauffer. Je vous passe les détails, mais en gros, les lignes droites sont plus longues qu'au premier tour et les côtes sont plus raides. Nous parvenons finalement à rejoindre le parc à vélo, en 5h07 pour Fabrice, 5h22 pour Christophe et 5h54 pour Franck. C'est bon, il ne reste plus qu'un marathon...
Les trois amis partent sur un bon rythme, celui qui devait nous permettre de descendre sous les 10h, malheureusement ça ne durera pas. Sur ce parcours plat, le long du Main (fleuve qui traverse Francfort), avec deux montées de pont à chaque tour, c'est Fabrice qui s'en sort le mieux 3h49. Malgré les encouragements de nos supporters venu pour l'occasion, Christophe et Franck sombrent un peu plus à chaques tours. L'un à cause des crampes, l'autre pour des raisons digestifs... Ils courront respectivement en 4h06 et en 5h29. L'arrivée est magnifique, enfin la délivrance après un calvaire de 10h07 pour Fabrice, 10h50 pour Christophe et 12h49 pour Franck. Fabrice empoche au passage les trois points bonus pour avoir fait les meilleurs temps dans chaques disciplines.
En conclusion, une organisation parfaite, une ambiance de folie, des supporters au top...
Bravo à nos partenaires de club, Laurent Marié, Laurent Bouhet, Davis Gobert et Laurent Delvallez, tous finisher.

 
Challenge JABE :
1er Fabrice - 26pts (2 courses)
2ème Christophe - 18pts (2 courses)
3ème Franck - 9pts (1 course)
4ème Benoit - 0pt (0 course)
5ème Olivier - 0pt (0 course)
6ème Jérémy - 0pt (0 course)

 
 

aquaman, l'homme poisson...

swim run de Jablines
 
La saison se poursuit…
Au début du mois de Mai, le triathlon de Lacanau avait lancé la saison pour Christophe et Fabrice avec des bonnes performances bien que réalisées sans affutage.
La saison se poursuit une semaine plus tard pour Fabrice (vous avez bien lu, une unique semaine plus tard; il sort de ses habitudes) par un nouvel exercice : un swim-run presque à la maison puisque Jablines accueille son premier Swim run.
Pour ceux qui ne le savaient pas le swim run consiste à enchainer course à pied typée trail et natation en milieu naturel en effectuant de multiples transitions. Et pour rendre cela plus amusant, on gère son matériel. On court donc en combinaison néoprène avec le bonnet de natation et les lunettes de natation sur la tête, les plaquettes aux mains et le pull buoy à la cuisse tandis que l’on nage avec les chaussures de course aux pieds. C’est le bazar mais c’est le truc en plus qui rend la course encore plus excitante. Ajoutons que cela se court souvent en équipe de deux. Pour l'occasion Mickael, qui s'est entrainé avec Fabrice tout l'hiver, a complété le binôme. 
Par un beau soleil de mi-Mai les voici donc parti pour cette épreuve de 27 km de long (4 km de natation au total répartis en tronçons de 250 à 570 m et 23 km à pied au total en tronçons de 1 à 5km). La course part très vite devant, impossible de suivre un tel rythme très longtemps mais ils s'accrochent. Premier plongeon dans l'eau (à 13°C) et on oublie de mettre le pull buoy, on s'arrête, on se rééquipe comme il faut et c'est parti.
Il faudra quelques transitions pour réussir à automatiser les actions pour les transitions. Le soleil chauffe bien sur ce parcours légèrement vallonné et assez sauvage. Quand on court en combinaison néoprène sous le soleil, les passages à l'eau sont agréables et bienvenus malgré les 13°C. On verrait presque de l'évaporation quand ils se jettent à l'eau après une portion de course de 5 km de long.
Les efforts en natation et course à pied s'enchainent. La fatigue de  la semaine d'avant limite Fabrice à pied mais Mickael le motive bien. Si Fabrice donne le rythme en natation c'est bien Mickael qui imprime le tempo à pied. Et le plus important, la bonne humeur reste prédominante. On trouve même le temps de discuter (pas trop quand même).
Finalement, ils arrivent 10eme équipe avec un temps de 3h19.
 
Voila une bonne expérience à renouveler.
 
Aquathlon de Meaux
Après avoir expérimenté le Swim run à Jablines, Fabrice a fait une autre première. Parlons plutôt d'une double première puisqu'il a participé à son premier aquathlon qui était en même temps le premier aquathlon de Meaux. Si le swim run alterne de multiples tronçons de natation et de course à pied, l'aquathlon enchaine une natation plus longue et une course pied en une seule transition. Pour l'occasion des distances annoncées étaient de 2 km en natation et 10  km à pied.
Par un soleil radieux et dans une eau à 24°C (combinaison donc interdite), Fabrice s'est lancé sur cette épreuve bien plus rapide que ce dont il a l'habitude. Pour l'occasion il est accompagné d'un autre partenaire d'entrainement en la personne de Joël.
C'est parti pour 2 km de natation en deux boucles avec une sortie à l'australienne (100 m de course entre les deux boucles). Les premiers partent très vite, impossible de s'accrocher. Tant pis, il nagera seul du début à le fin.  1800 m et 31 mn plus tard il sort de l'eau et débute la course à pied. Le paysage est très agréable mais le parcours sur lequel est couru l'épreuve rend la course difficiles. En effet, on alterne sentiers, passages sablonneux, quelques cailloux, des petits talus et de l'herbe. Rien de bien méchant mais ça marque quand même. Fabrice réussira à maintenir l'allure lors des quatre boucles de 2.5 km sans se faire rattraper par Joël qui pourtant le talonnait.
Et finalement à l'arrivée, avec un temps cumulé de 1h13mn  le voici 17ème au scratch et 3ème vétéran homme pour un premier podium.
Maintenant place à la phase terminale pour l'Ironman de Francfort début Juillet.
 
 

de retour aux affaires

Cette longue période hivernale est maintenant terminée. Il est enfin temps de retrouver l'ambiance des parcs à vélo. Le 06 Mai, c'est à Lacanau qu'a débuté la saison triathlètique pour Christophe et Fabrice. En marge de la préparation pour l'IM de Francfort, ils ont décidé de jauger leurs sensations sur ce triathlon L. Cette déstination à été retenu pour son profil, assez proche de celui de Francfort, c'est à dire rapide. Un peu aussi pour le climat d'ailleur, y'en a marre de se geler le c... 
La natation se déroule dans l'etang de Lacanau, une seule boucle de 1,9kms, a priori plate, mais lorsque l'on voit le temps de Christophe, on peut se poser la question... Fabrice sort de l'eau en 33'29 (transition comprise), soit 4' de mieux que Christophe qui sort en 37'27. Bon, en fait rien de très surprenant, sachant que Fabrice a bien tavaillé cette discipline lors des entrainements, il peut être heureux que son investissement paye.
Les voilà donc partis sur le parcours vélo, qui malgré un retour face au vent, est très rapide, donc très plat, ou l'inverse... Bref, Fabrice boucle les 83kms en 2h16 et Christophe en 2h21... Allez, prends encore 5min... Heureusement qu'il y a la course à pied pour refaire une partie de son retard sur Fabrice... Les 21kms se déroulent en partie le long du lac, sur chemins sabloneux et le reste sur piste goudronnée. Christophe court en 1h42 et Fabrice en 1h44. Les deux amis se retrouvent sur la ligne d'arrivée avec un temps total de 4h34'10 pour Fab et 4h40'43 pour Chris.
Cette course de préparation donne le ton et certains enseignements. Très heureux d'avoir passé un bon week-end entre amis, nous avons rejoint quelques partenaires de club, tous finisher, bravo à eux. Grand merci à Particia de nous avoir hébergé.
 
Challenge JABE :
1er Fabrice - 8pts (1 course)
2ème Christophe - 6pts (1 course)
3ème Benoit - 0pt (0 course)
4ème Franck - 0pt (0 course)
5ème Olivier - 0pt (0 course)
6ème Jérémy - 0pt (0 course)