INDEPENDANTE DE CHENÔVE
Coachs: Yaëlle, Chloé, Nathalie, Mélanie                  
 3 groupes loisirs et 5 groupes compétiteurs

 Groupes conpetitieurs             Groupes loisirs
- Lundi:       18h00 20h00          - Mercredi:  14h00 15h30
 -Mardi:       18h00 20h00          -Jeudi:       18h00 19h30
 -Mercredi:   15h15  17h15            -Vendredi:  17h00 18h30
 -Jeudi:       18h00 20h00
 -Vendredi:  18h15  20h15

Trampoline


Le Trampoline est une discipline exclusivement acrobatique. Il peut se réaliser en individuel ou en synchronisé. Les athlètes doivent enchaîner dix éléments sans répéter deux fois la même acrobatie, ni effectuer une chandelle intermédiaire entre deux éléments.
A chaque élément, l'enjeu est de multiplier et diversifier les rotations du corps dans l'espace (vrilles et saltos). Les experts évoluent à une hauteur supérieure à 7 mètres du sol. Lors d'une compétition, chaque trampoliniste a deux passages de qualification : un mouvement libre à exigences (L 1) puis un mouvement libre L2.Au niveau international, les meilleurs masculins réalisent environ 23 rotations de type " salto " combinées à environ 16 rotations de type " vrille ".
 
Source FFGym

Matériel

Le trampoline moderne est proche du modèle inventé par George Nissen dans les années 30. Ce sont surtout ses dimensions qui ont évolué.
 Le trampoline actuel s'élève à 1m15 du sol. Il possède un cadre métallique de 5m x 3m soutenu par des pieds. Sur ce cadre, 120 ressorts tendent une toile tressée de bandes de nylon qui mesure quatre mètres de long sur deux mètres de large. Des « pads », tapis semi-rigides, recouvrent les ressorts. A chaque extrémité, des matelas de protection, posés sur des « banquettes » à hauteur du cadre, complètent le dispositif de sécurité.
 
Source FFGym

Le Trampoline en 10 points

 Ces points de règlement sont valables pour les championnats internationaux ainsi que pour les compétitions en France en catégorie National Senior.
 Des variantes existent pour les catégories plus jeunes et les autres filières de compétition.
1) Lors d'une compétition de Trampoline, en individuel comme en synchronisé, les gymnastes ont deux passages de qualification : un programme libre L1 (ou libre à exigences) et un programme libre L2. Les 8 meilleurs à l'issue des qualifications sont sélectionnés en finale. Les scores sont remis à zéro. Pour la finale, les gymnastes ont un nouveau programme libre à réaliser.
2) Tout programme, qu'il soit libre ou imposé, comporte dix éléments.
3) Lors du libre à exigence, c'est l'exécution qui est évaluée. Le gymnaste doit réaliser dix sauts comportant au moins 270° de rotation transversale. Seuls deux de ces sauts sont comptabilisés en difficulté. Ces derniers ne peuvent être répétés dans le libre 2. Le gymnaste doit respecter l'ordre inscrit sur la carte de compétition. En cas de non-respect, il y a 0.2 de pénalité à l'exécution.
4) Lors du libre 2, le gymnaste doit réaliser 10 éléments différents. S'il répète un élément du programme ou un élément déjà réalisé dans le libre 1, la difficulté de cet élément n'est pas prise en compte. Il peut en revanche exécuter une même acrobatie dans des positions de corps différentes (ex : salto groupé, carpé, tendu).
5) Le libre de finale n'a pas d'exigence spécifique, mis à part la réalisation de 10 sauts différents.
6) Il ne doit pas y avoir de chandelles intermédiaires entre les différentes acrobaties de l'enchaînement, sous peine d'interruption du mouvement. Il peut en revanche y avoir des sauts sans salto (exemple : saut écart, groupé, carpé,...) mais ceux-ci ne sont pas cotés en difficulté.
7) Les positions de réception dans la toile sont les suivantes : assis, dos, ventre, debout sur les deux pieds. En cas de contact autre, il y a interruption du programme.
8) Si le gymnaste chute, touche une partie du trampoline autre que la toile ou sort du trampoline, il y a interruption de l'exercice.
9) Il y a 8 juges pour l'épreuve individuelle : 5 à l'exécution (les 3 notes médianes comptent), 2 à la difficulté et un juge arbitre. En ce qui concerne l'épreuve synchronisée, il y a 11 juges : 1 juge arbitre, 1 juge arbitre assistant, 4 juges à l'exécution, 2 juges à la difficulté et 3 juges à la synchronisation. Depuis 2011 un nouveau critère de notation est entrée en vigueur sur la scène internationale, le temps de vol ou TOF (Time Of Flight). Désormais une machine mesure la poussée des trampolinistes. Elle ne prend en compte que le temps de suspension et non le temps passé dans la toile. Cela permet de réduire au maximum les inégalités qui pourraient être dues aux différences de morphologie entre les gymnastes. Le TOF est une donnée brute qui s’ajoute aux trois notes médianes d’exécution du compétiteur et à son total de difficulté. Ainsi, si le gymnaste réalise 17 secondes de temps de vol, il se voit attribuer 17 points, s’il réalise 15 secondes, il marque 15 points.
10) Lors de l'épreuve synchronisée, les gymnastes doivent réaliser le même élément au même moment et dans la même direction. Ils n'ont pas l'obligation de vriller du même côté.

Source FFGym