La pratique

Techniques offensives

Cette boxe utilise plusieurs techniques de poing qui peuvent toucher : à la face ; sur le côté de la tête (mais pas àl'arrièreet au corps (de face ou de côté).

Coups de poing usuels

  • Direct : coup de poing directIl est de forme pistonnéefouettée ou balancée-jetéeIl existe des nuancesAinsile jabest un direct à petite course donné avec le poing avant qui sert à tenir à distance l'adversaire alors que le lead est undirect à grande course et très lourd donné avec le poing arrière.
  • Direct court : coup de poing dans laxe exécuté sur le bas du buste adverse le pouce en haut et à mi-distanceContrairement à luppercut utilisant la poussée des jambes et laction de lépauleil sexécute avec une activité plusprononcée du coude.
  • Crochet : coup de poing circulaire (crocheté). Il existe d'autres formes de coups circulaires : le swing (appeléégalement stick-punchet le half-swing.
  • Uppercut : coup de poing remontantIl est classé dans la catégorie des coups circulairesce qui nest pas toujours lecas.

Techniques moins pratiquées

  • Overhand : coup de poing descendant (plongeant).
  • Le cross-counter se présente comme un contre qui croise le bras adversePour celal'arme la plus souvent utiliséeest le direct ou le overhand.

Techniques mixtes et hybrides

  • Bolo-punch : coup de poing circulaire exécuté à 45° et envoyé de bas en hautCest une technique dite mixte à mi-chemin entre l'uppercut et le crochet.
  • Semi-crochet : coup mixte à mi-chemin entre un crochet et un direct.
  • Semi-uppercut : coup mixte à mi-chemin entre un uppercut et un direct et qui atteint le plus souvent le buste adverseIl ressemble à un direct court remontant.
  • Shift-punch : coup créé par Bob Fitzsimmons (qui inventa aussi un bon nombre d'enchaînements en 1880), ce couptient du crochet et de l'uppercutIl vise le creux épigastrique.

Défense

La défense est un ensemble de comportements destinés à faire échec à loffensive adverseCela comprend lesblocagesles déviationsles esquives et les déplacements.

On distingue plusieurs objectifs de défense :

  • La simple mise en sécurité de ses propres cibles (défense dite passive : couverture neutreblocage neutre ...) ;
  • La réalisation dactions destinées à utiliser lactivité adverse à son avantage (défense active). Le blocage déviant et laparade chassée réalisés dans le but de déséquilibrer ainsi que le blocage absorbant et lesquive permettent auboxeur d'engager des ripostes ;
  • La mise en difficulté de réalisations offensives adverses (par le raccourcissement ou laugmentation de la distanceleverrouillage des armes adversesle déstabilisation à base de techniques de menacede leurre ...).

Ces deux derniers objectifs nécessitent des qualités dinitiativedanticipation et dà-proposPour dépasser un clichéqui dit « la meilleure défensec'est l'attaque », on dira : le but à atteindre est dêtre capable de défendre et de contre-attaquer dans toutes les positions avec le moindre risque.

On distingue par ailleurs trois catégories de défense :

  • la défense dite « classique » ayant pour but dannihiler laction adverse (ex: « couverture », parade bloquéeparadeopposition...)
  • la défense dite « active » favorisant lutilisation de laction adverse (ex: absorption de choccoup darrêtdégagement)
  • et la neutralisation ou activité danticipation ayant pour but dempêcher le déclenchement de loffensive adverse.

Exemples de défense

  • Dégagement : action défensive consistant à quitter une zone géographique à risque ou un corps-à-corps afin déviterune activité adverse dangereuseLe changement de place est destiné à se dépêtrer dune situation de fixationprovoquée par ladversaire (soit un corps-à-corpsun accrochageun emprisonnement dans un coin ou sur les cordes...). Le plus souventle dégagement est réalisé avec un pas de côté combiné à une action de brasCette habiletéappartient à un ensemble appelé « techniques dévasion » (échappéedélivranceglissement ...).
  • Dérobement : c'est soustraire une cible visée par ladversaire ou effectuer un déplacement pour éviter dêtre touché(notion de fuite).
  • Désaxage : cest un décentrage du buste hors de laxe direct daffrontement sans déplacement des appuisOn parlele plus souvent de désaxage obliqueCette activité est nécessaire pour éviter dêtre touché lors dune offensive oulors dune contre-offensive.
  • Déviation de l'arme adverse : appelée aussi parade déviante ou parade chasséeil s'agit dune action défensivedestinée à détourner larme adverse de sa trajectoireElle présente lavantage de créer une ouverture dans ladéfense adverse voire de provoquer un déséquilibre corporelCette action n'est pas à confondre avec le battementqui est similaire mais à but offensifIl existe différents modes de déviation : avec le gantlavant-bras et mêmelépaule.
  • Décalage : placement du corps hors de laxe offensif adverse par déplacement dun ou de deux appuisMais ceterme na pas une assise conceptuelle fermeCertains auteurs le définissent comme le placement dun seul appui endehors du couloir daffrontementOn parle de « décalage intérieur » lorsque le déplacement seffectue dans lesecteur daction adverse et de « décalage extérieur » lorsque le déplacement seffectue en dehors du secteur dactionadverse.

Lattitudela garde et le style utilisé

Lattitude désigne deux notions principalesD'abordla façon de se tenir en situation d'opposition (façon dêtrepositionnéde se tenirde sorienterdêtre protégé ou en gardeet d'autre partla façon de se comporter en terme decomportement d'opposition (style utiliséstratégie globale employée...).

On recense différentes attitudes de combat en boxe : garde de trois-quarts facegarde de profilgarde en « crouch », garde bassegarde le poids sur jambe avantgarde le poids sur jambe arrièregarde en appuis très écartésQuelquefoisla position du corps peut indiquer les intentions dun combattant à légard de son adversaireAinsiuneattitude de profil peut être le signe dun travail desquivede riposte du bras avant ainsi que de contre.