Le week-end de spéléo interclubs

Vendredi soir on est arrivé à Montrond-le-Château, on a décidé des cavités qu’on voulait faire puis nous sommes allés au lit.

Le samedi on a fait les Cavottes, où nous nous sommes entraînés à monter, descendre, passer des fractios et nous avons fait également des conversions.

Le dimanche nous avons fait Ouzène jusqu’au fond, nous avons trouvé des os avec Florian dans les grandes salles du fond. Peu de temps après mon père a pris une grenouille dans sa main et elle lui a fait pipi dessus. Le soir nous avons joué à colin-maillard avec notre nouveau venu Florian.

Lundi on a fait la Baume des Crêtes, il y avait plein de belle neige en surface et dans la salle des Suisses il y avait des sculptures en argile. Florian a trouvé une mâchoire avec des dents.

Ce fût un très beau et bon week-end de spéléo, qui s’est terminé le mardi par la route du retour et le lavage des cordes chez Bruno.

Olivier PEPEK





Le vendredi soir on est arrivé, on a mangé, on a regardé les trous qu’on fera après, on est allé au lit.

Samedi on a fait les Cavottes, on a fait des fractios et des conversions, on est allé au réseau sud pour faire un P20. On est rentré et on est allé au lit.

Dimanche on a fait Ouzène, le soir on a joué avec Florian, après on a mangé et on est allé au lit.

Lundi on a fait la Baume des Crêtes, il y avait de la neige, on a vu des dessins en argile, on en a faits aussi…

Mardi on est rentré, les grands ont lavé les cordes chez Bruno, on a mangé à la maison. Vivement la prochaine sortie.

 Eléanor PEPEK





Stage SUAPS, ouppss transformé Interclubs

 

Comme tous les ans à la même époque, Bruno se charge de faire le point avec le SUAPS pour organiser un stage spéléo. Cette année la partie financière universitaire a été acceptée mais le manque de stagiaires s’est fait ressentir, 3 stagiaires partants seulement ! Pour au final n’en rester qu’un… d’où la modification de stage SUAPS en sortie Interclubs.

Du coup direction le Doubs et Montrond-le-Château pour un week-end pour certains et prolongé de 2 jours pour d’autres. Pour cet interclubs il y aura 3 clubs représentés de 2 départements (SCM, USAN, GSLG). Cela représente un groupe de 13 spéléos, répartis comme suit :

Bruno / Cécile / Delphine / Jérôme / Régis / Sylvain pour le club de Metz (SCM)

Edith / Eléanor / Olivier / Ophélie / Philippe pour le club du Graoully (GSLG)

Sabine pour le club de Nancy (USAN)

Florian Stagiaire (assurance fédérale)

Vendredi soir arrivées par petits groupes; chacun s’alimente par ses propres moyens; nous décidons d’un programme pour les cavités du week-end. La soirée sera animée par l’arrivée tardive de certains !

Samedi réveil tranquille pour un petit déjeuner en commun, les discussions vont bon train; quelles cavités nous allons faire en sachant que la météo est incertaine, que la neige sur les hauteurs risque de fondre… Pour le groupe avec le nouveau venu Florian, débutant complet en spéléo, nous avons décidé de faire quelques ateliers dans la cavité des Cavottes dites cavité école. Pour ce faire le groupe se composera de Bruno, Sabine et Philippe en tant qu’encadrant, Olivier, Eléanor, Florian en tant que stagiaire. Le reste des spéléos, tous confirmés, irons faire le gouffre de la Légarde. Pour notre part, nous mettons une corde dès l’entrée de la cavité, car tout y est glacé. Florian est enchanté d’emblée, les enfants ouvrirons le chemin jusqu’à la salle du chaos. Bruno et moi emprunterons la tyrolienne câble pour rejoindre le haut de la salle, tandis que Sabine accompagnera le reste du groupe par la diaclase pour faire jonction en haut de cette même salle. De là, nous installerons 2 cordes de part et d’autre de celle-ci pour faire des ateliers de travail et y apprendre les techniques de progression sur corde. Après de nombreux exercices effectués par chacun, nous continuons à avancer dans la cavité, avec le passage du Faux pas, le R7 pour rejoindre la salle Fournier où il y avait déjà un petit bouchon spéléo, car une équipe était au même niveau…Nous avons donc profité de faire notre pause repas de midi à cet endroit afin d’éviter une attente inutile, ce qui nous permettra d’avancer plus rapidement par la suite. Une fois cette pause terminée et le bouchon dans le ressaut sauté, nous avons pu continuer notre progression direction la galerie sud et son P20. Nous l’avons descendu pour faire découvrir la suite aux personnes qui ne connaissaient pas. Après quelques petits amusements dans l’étroiture et l’ancienne boite au lettre, nous empruntons le chemin du retour avec à la clef, une descente en tyrolienne pour tous les participants. De retour au gîte, déballer les kits pour préparer ceux du lendemain,  douche et soirée spéléo comme on en a l’habitude…


Oliv et Ele WE Jeunes.jpg
Ele WE Jeunes.jpg
Ph 1 WE Jeunes.jpg
Ph 2 WE Jeunes.jpg

 

Dimanche direction le gouffre d’Ouzène, 3 équipes se forment ! Une de débutants (Eléanor, Florian, Olivier) et encadrants (Bruno, Ophélie, Philippe) pour effectuer le P28 d’entrée, suivi du P18 pour aller au fond. L’autre de confirmés pour équiper la deuxième entrée, ainsi que la galerie supérieure pour pouvoir effectuer un tour complet. Sabine quant à elle restera au gîte pour faire une balade avec son chien… Pour notre équipe, ce fût non sans mal, car Eléanor a perturbé les descentes de cette cavité, il a même fallu la faire descendre avec Ophélie dans le deuxième puits ! Explication : aucune raison… ? Petite visite dans les salles du fond, avec passage d’étroiture, pause déjeuner et remontée sans souci avec le plaisir de laisser équipé pour l’autre équipe. Retour au gîte, puis petite balade pour vérifier si la cavité du lendemain est praticable, direction Déservillers pour voir le gouffre des Biefs-Boussets. Surpris de voir autant de neige à cet endroit, et pour conclusion : cette cavité ne sera pas praticable… le choix se tourne tout naturellement vers une cavité voisine et moins risqué : le gouffre de la Baume des Crêtes. Déjà le soir arrive avec le départ du plus grand nombre d’entre nous, pour au final ne rester qu’à six; autant dire que cela fait vide…

Lundi : préparation de l’équipe pour la Baume des Crêtes; il a fait froid la nuit, les voitures sont gelées mais le soleil est au rendez-vous. Arrivé, Bruno équipe par la vire, tout se passe très bien pour l’ensemble du groupe et nous progressons rapidement vers la salle du Réveillon. Les débutants (Olivier, Florian, Eléanor) sont ravis de voir de telles concrétions, les autres aussi (Bruno, Jérôme, Philippe)… Nous continuons pour aller voir la salle des Suisses, petite étroiture ou grosse, selon le gabarit de chacun… petite : car très étroite, et grosse : car très difficile à passer ! Tout cela pour dire que la salle des Suisses ne sera visitée que par les enfants, Florian et Philippe. Bruno n’ayant pas pu passer et Jérôme en manque de courage après la bataille de son confrère de club. Pour la suite de la journée, nous continuons jusqu’à rejoindre l’actif, où là, pas mal d’eau coule... retour à la salle du Réveillon pour un déjeuner bien mérité de tous. Préparation mentale pour la sortie, avec ce grand morceau de nouille à franchir (Eléanor : papa, papa, pourquoi on dit nouille) ! Tout le monde ne franchira pas la vire, car nous profiterons de la corde mise en place par d’autres spéléos. Florian galèrera pourtant dans cette vire, en laissant un peu de ses nerfs, mais cela est dû à son manque d’expérience et de technique, que Bruno sauvera sans mal. Le soir, prémices de rangement, car départ de bonne heure le mardi matin.

Mardi matin dernier jour, lever très tôt, petit déjeuner, nettoyage conventionnel du gîte; cela va très vite car tout le monde participe activement. Déjà sur la route, petit bouchon à l’entrée de Besançon et nous voilà arrivés chez Bruno pour le nettoyage des cordes.

En conclusion, un réel bonheur de faire de la spéléo dans un cadre hivernal magnifique, un stagiaire motivé, volontaire, qui a accroché de suite. Une équipe sympa, rigolote, amusante de spéléos qui a permis encore une fois de ne pas voir le temps passer. Merci à toutes et tous pour ce week-end merveilleux.

Philippe PEPEK



Ph 3 WE Jeunes.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com