STAGE PERFECTIONNEMENT

MONTROND LE CHÂTEAU

(juillet 2013)

 

Ophélie ANTOINE

 

 

Samedi 6 Juillet, début du stage

 

Philippe vient me chercher à la maison vers 10h30. Le temps de charger les affaires dans la voiture et nous partons direction Montrond-le-Château dans le Doubs. A notre arrivée, vers 15h00 nous rencontrons quelques personnes déjà connues de Philippe, il me les présente puis me fait visiter le refuge. Il part ensuite en réunion car il va encadrer durant la semaine pendant que je fais connaissance avec les personnes dehors avec qui je vais passer ces prochains jours. Le soir Rémy nous appelle à aller dans une pièce pour nous réunir et nous expliquer le déroulement de la semaine, les sorties, les repas, les cours. On découvre également nos groupes pour le lendemain, je me retrouve dans un groupe de 5 personnes, dont Matthieu et Thomas nos cadres.

 

Dimanche 7 Juillet, première sortie

 

Aujourd'hui, nous faisons notre première sortie lors de ce stage, les kits ayant été fait la veille, nous avons juste à déjeuner puis nous sommes partis. Nous partons pour Ouzène, une cavité à 15 minutes du refuge, avec un autre groupe encadré par Philippe, nous entrons vers 10h dans le trou chaque groupe d'un côté. De notre côté, Lila et Clément les deux stagiaires avec moi équipent l'entrée. A l’intérieur tout se passe bien, nous apprenons de nouvelles techniques de progression sur corde, la bonne ambiance est au rendez-vous. Pour remonter, je me mets au déséquipement avec Matthieu car c'est mon premier, nous avons même pu observer des grenouilles inertes au fond. La remontée se fait sans problèmes mais avec pleins de questions de ma part, quelques unes sont d'ailleurs restée sans réponse jusqu’au soir.

Les premiers sortent vers 14h et nous tirons ensuite une tyrolienne improvisée en attendant l'autre groupe dehors. Le soir en rentrant, nous allons ranger les kits, les cordes et la nourriture en attendant l'emploi du temps du lendemain et le repas du soir. Après ce repas nous décidons d'enkitter pour le lendemain car nous ne changeons pas de groupe et de partir nous coucher.

 

Lundi 8 Juillet, début de fatigue

 

Notre groupe n'a pas changé et la bonne ambiance est toujours là, ce qui nous motive dès le matin à nous lever. Nous partons vers les Biefs Bousset, à environ 30 minutes de route. Clément équipe, je déséquiperais ensuite. Lors de cette sortie, nous avons encore appris de nouvelles techniques grâce a nos cadres qui tentent toujours de répondre à nos interrogations. Nous avons passé 5h30 sous terre aujourd'hui et cela s'est bien passé. Nous sommes tout de même contents de rentrer au gîte où le programme est le même que la veille avec une bataille d'eau après avoir manger.

 

Mardi 9 Juillet, découverte d'un nouveau trou

 

Depuis le début du stage, cette troisième sortie est la première que je fais dans une cavité que je ne connais pas, avec des personnes que je connais depuis seulement trois jours. Nous allons donc à La Légarde pour y passer 4h30. Nous y entrons vers 10h puis on y passe un excellent moment en nous offrant une bataille de boue. Clément étais encore à l'équipement alors que c'est Matthieu qui a pris le relais au niveau du déséquipement. Pour retourner au refuge il y a une heure de route ce qui nous permet de discuter de la journée du lendemain pour laquelle nous demandons une grotte plutôt simple, pas trop technique car la fatigue se fait belle et bien ressentir. Le soir tout se passe toujours pareil sauf que nous allons nous coucher plus tôt pour pouvoir nous lever le mercredi.

 

Mercredi 10 Juillet, journée plus « cool »

 

Pour aujourd'hui nous avions demandé une cavité moins technique et sans grands puits. Nous sommes donc partis aux Cavottes, à 10 minutes du refuge où le plus grand puits est de 40 mètres. Nous avons passé 6h30 sous terre, c’était le trou le plus petit de la semaine mais celui dans lequel nous avons passé le plus de temps. On y a fait deux fois la tyrolienne chacun, Clément a continué de s’entraîner à équiper et nous avons fait un cache-cache géant après le repas, suivit d'une bataille de boue juste avant le P20. Arrivés ici, nous avons décidés de faire demi-tour et de rentrer. Clément a appris a remonté une personne sur corde avec Thomas et j'ai servi de cobaye, ensuite il a appris a faire un décrochage. En rentrant au refuge la soirée se passe comme toutes les autres avec de la bonne humeur et le planning du lendemain mais en plus je vais au cours sur les chauves-souris après le repas (cours très intéressant sur la façon de vivre des chauves-souris).

 

Jeudi 11 Juillet, journée Pouet-pouet

 

Étant donné que la veille la sortie était peu fatigante, les cadres ont décidé de nous garder pour aller explorer Pouet-pouet, ils nous ont fait peur en nous montrant la topographie mais nous descendons quand même... Dès l'entrée nous sommes embêtés par nos kits qui prennent beaucoup de place dans les étroitures mais nous arrivons tout de même à -70 environ. Là nous faisons une pause et comme la fatigue physique se fait ressentir, Matthieu propose de remonté avec Lila et moi laissant Clément et Thomas aller équiper le fond pour le groupe du vendredi. Nous ressortons donc à trois et en attendant les autres, on mange, on trouve des occupations rigolotes qui nous font passer le temps. Deux heures plus tard les autres reviennent, mangent, se changent et nous rentrons, avec beaucoup moins de mal qu'à l'allée car nous avions mis du temps à chercher le coin, en plus de cela Matthieu avait un appel important pour un travail du coup on devait chercher du réseau …

De retour au refuge, rien de nouveau mais toujours du rire et de la nourriture.



Vendredi 12 Juillet, dernier jour sous terre

 

Notre groupe reste inchangé depuis le début de la semaine, c'est pourquoi en ce dernier jour nous partons faire la Baume des Crêtes. Nous avons passé 5h00 sous terre mais nous n'avons pas était loin, nous avons fait beaucoup de photos souvenir pour clore ce stage pendant lequel nous avons beaucoup appris. Pour cette dernière soirée, on lave le matériel, par groupe et la bonne humeur est présente, ce qui rend ce moment agréable. Cela se fini évidement en bataille d'eau et tout le monde fini mouillé. Pendant le repas, on apprend que toutes les personnes présentent pour passer l'initiateur ont réussi, on les félicitera tous par la suite !

 

Samedi 13 Juillet, au revoir …

 

Ce matin tout le monde range ses affaires, ferme sa valise et charge les voitures, quelques uns restent pour manger. Avec Philippe on reste pour le repas puis on part. Nous disons au revoir à chaque personne avec qui on a passé la semaine et nous montons en voiture direction la Moselle, nos maisons.

 

 

 

 

Ce stage organisé par Rémy était le premier que je faisais, je ne connaissais personne à part Rémy que j'avais déjà vu lors d'un week-end spéléo et Philippe, mais je l'ai apprécié ! J'appréhendais énormément de pratiquer la spéléologie avec des gens que je ne connaissais pas, mais Philippe, celui avec qui je pratique depuis le début, était là et rien que sa présence au refuge était rassurante. Durant cette semaine j'ai beaucoup appris grâce à mes cadres mais aussi grâce à tous ceux qui étaient là, avec qui j'ai discuté les soirs, j'ai aussi appris différemment car tout le monde n'a pas la même technique pour faire une seule chose, donc sous terre beaucoup, Thomas et Matthieu m'ont appris d'autres façons de progresser. Il y avait toujours quelqu'un pour répondre à mes questions et ça faisait plaisir,  je ne me suis pas sentie exclue une seule seconde. Les nuits étaient courtes mais les jours en valaient la peine. Je retiens que du bien de cette semaine, nous avons beaucoup rigolé, il y a eu des fous rires interminables autant sous terre que sur terre et je suis rentrée à la maison avec énormément de bons souvenirs en tête.  Une très belle expérience que je ne suis pas prête à oublier ! Mais je recommencerai avec plaisir ! Un très très grand merci a Rémy qui m'a accueilli à son stage et surtout à Philippe sans qui je ne serai jamais partie, il a su être rassurant et protecteur durant cette semaine, ce qui m'a beaucoup aidé.

 

 

ce site a été créé sur www.quomodo.com