Diaclase de la Voie Ferrée

21-03-2013

 

Présents  : Edith, Philippe

TPST  : 03H30

       La sortie d'aujourd'hui avait 2 buts bien précis. Le premier

est le plus important, visite complète de cette cavité. Oui car,

je n'ai fait cette cavité qu'en initiation avec des enfants, donc

jamais été  jusqu'au bout de celle-ci. Le deuxième objectif

était éventuellement de récupérer un couvercle de bidon

étanche, que l'on avait perdu, lors d'une précédente sortie,

initiation justement, avec des enfants.


Nous entrons dans la cavité à 18h15 en passant par l'entrée

N°2, avec un kit plein de matos préparé à l'avance pour une

pêche au couvercle. Petit cours technique à la première

descente pour enrichir les connaissances spéléo d'Edith.

Enfin arrivés au point où l'on avait perdu ce fameux couvercle !

Edith regarde entre les blocs pour voir : le couvercle était-il là et accessible ? Mais rien ! Elle passe l'appareil photo entre ceux-ci, et en regardant les photos, on voit un bout du couvercle. "Waouh" il est plutôt inaccessible. Je me lance, je bouge un bloc, puis on essaye à 2 d'en sortir un 2ème pour pouvoir ouvrir un passage où je pourrai me glisser. Trop lourd ! On arrive tout de même à le mettre dans un coin, je commence à entrer dans le passage que l'on vient de faire, je bouge encore 2 ou 3 blocs et enfin je pense le passage ouvert ! Mais rien n'y fait, le torse ne passe pas malgré les différents essais dans tous les sens. Résignés, nous sommes décidés d'entamer le premier objectif et de profiter à fond de celui-ci. On avance sur ce chaos de blocs et on découvre cette diaclase plutôt assez longue. Une fois en dessous, puis au-dessus le parcours est sinueux. On en profite à nouveau, pour appliquer quelques nouvelles techniques spéléo pour Edith. On fera également quelques photos, mais les concrétions sont plutôt petites, sauf une, très belle, celle dite de la vierge.

Après la descente d'un puits nous faisons encore un bout de chemin pour arriver finalement au fond. Demi-tour et on reprend le chemin vers la sortie; il paraît tout autre, étant donné que c'est un chaos et que rien ne ressemble à l'aller. Nous arrivons à l'endroit où se situe le couvercle, nous prenons sur notre gauche vers la grande diaclase. Il y a une main courante descendante en place. Je vois sous un bloc une espèce de puits qui pourrait mener à un réseau inférieur.  J'essaye, mais encore une fois ça ne passe pas ! On continue notre chemin vers la sortie, quand à la fin de la de main courante, un passage vers le bas s'ouvre sous un bloc ! Je m'y engage et là, bonne surprise, un boulevard ! Je continue dans cette direction et un sourire malicieux gagne mon visage, je sens qu'une possibilité de récupérer ce couvercle s'offre à moi. J'arrive à un carrefour ! La surprise est au rendez-vous, le couvercle est devant mes yeux, posé gentiment au sol. Oui le bonheur est total, les deux objectifs sont atteints. Direction la sortie, l'entrée N°1 en fait, il est 21h45. Je suis ravi, Edith aussi, d'avoir vu un autre type de cavité, d'avoir pu voir et mettre en œuvre d'autres techniques de spéléo.


                  Philippe



Voie ferree 1.jpg
Voie ferree 2.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com