Adresse
/
Téléphone
 
 
 
 
 
 
 

Séjour 2018

 
Jour 1
 
Nous arrivons en début d'après midi il fait beau, nous decidons d'aller grimper le mont aigoual par le col du minier, c'est assez long et la pente est gentille, idéal pour commencer un séjour. Arrivé a ce col du minier qui se trouve un peut en dessous de l'aigoual, nous prennons une rincée. une descente nous sépare du carrefour qui monte au sommet de l'aigoual. Jean Louis nous précise au passage qu'il pleut à cet endroi 10 fois plus par an qu'a langeac, on en doute plus c'est sur. nous avons tous froid et le moral à pris un coup... dédé et gilles decident de descendre au gite, pour les autres c'est direction l'observatoire du mont aigoual. Le soleil se lève et "seche" un peu tout le monde pendant la montée, que du bonheur ! Pour repartir nous prennons une petite route qui passe par le col de la lusette pour retrouver la vallée, c'est une descente à lacets très pentue... le rdv est pris pour la tenter le dernier jour si le temps le permet !

 71km 1709m de d+ (compteur laurent)

Jour 2 (samedi)
 
Nous partons ensemble faire une serie de 7 cols dont Laurent nous avait fait le tracé, inutile de vous faire le détail de là ou ont est passé les circuits sont consultables sur le site. le temps est idéal mais toujours incertains lorsqu'on se rapproche du relief. Laurent avait prévu le coup est avait proposé un circuit plus long pour ceux qui le souhaitaient et d'après ses calculs nous devions nous rejoindre. La sortie se révèle etre dure comme annoncée et le groupe se scinde en deux après le repas pris au bord d'un joli cours d'eau. Après des heures à pédaler durement dans cette sortie exigente, nous nous retrouvons en effet. Il faut dire que les aléas (crevaisons nombreuses et mésentente sur les routes a prendre, n'ont pas aidé mais on s'en sort bien ! ) Une fois le groupe entier resoudé nous assistons au moment phare du séjour : ça sent le bercail comme on dirait dans le jargon ça attaque de tout les cotés, tour a tour, max, Laurent, fabrice, Jean louis et gilles. Il reste 15 km et malgré les crampes pas loin on mets tout ce qui reste. Arrivée au vigan c'est jean louis en juge de paix qui campe tout le monde dans sa roue, qui l'eut cru !! Maxence, d'ailleurs est sidéré par la forme de Jean louis après toutes ces heures de selle. Après ce moment d'euphorie collective bière et apéro pour tout le monde !!!! et razzia sur les chips, que c'était dur !
 
 127km 2650 m de d+
jour 3 (dimanche)
 
La sortie "famille", c'est à dire ballade tous ensemble, ça permet de soufler après la sortie exigente de la veille. Nous partons direction le sud. Nous passons à saint guilhem le désert, village magnifique pour y faire la pause midi. Nous montons le col du vent depuis Arboras (en pensant à Denis...), nous prennons la pluie ça se couvre méchant. Arrivée en haut nous nous abritons dans une vieille cabane, seul hic il n'y à pas de toit, c'est con ça aurait pu servir ! du coup tout le monde sous les linteaux et Jean Louis dans le four ;). Nous repartons sous la pluie qui ne veux cesser les prévisions du portable indiquent le beau du coté ou nous allons. C'est ainsi que l'on se caille encore une fois mais les prévisions s'avèrent justes. Nous passons au cirque de navacelle la dernière mais magnifique difficultée. Dédé en profite pour quitter son kway xxxl pile poil à sa taille vous en conviendrez. Retour sur le vigan, la confrérie est fatiguée mais tout le monde à suivi, mention spéciale à gilles qui effectuait son premier séjour, qui pensait pas suivre et qui s'est payé le luxe de mettre une mine à Jean Louis dans le final de navacelle.
 
127km et 1900m de d+ pour tous !!!

jour 4 lundi
 
C'est le jour ou nous devons partir, mais comme chaque séjour il faut profiter jusqu'au dernier instant. Du coup les deux max, laurent, fabrice et jean louis repartent pour une dernière. Les quatres premiers partent faire ce col de la lusette qui avait été fait en descente et qui avait fait peur déja... Et là c'est la cerise sur le gâteau, 1000 m de dénivelé a se manger avec des passages à plus de 15 %, des lacets à n'en plus finir : un chemin de croix, ou une verrue comme dirait Jojo. Arrivée en haut tout le monde est calmé, ce col sans aucune renommée n'est pas de la gnognotte. Le groupe de 4 rejoint Jean Louis sur la route du retour. Le groupe de 5 ainsi formé rentra dans un parfais exercice de relayage en rythme sur le plat.
 
 Bilan du séjour :
 
5 jours avant de partir en séjour nous avions 5 cm de neige à Langeac et 2°. Nous avons eu de la chance que la météo se soit montrée un peu plus clémente. Nous avons pris un peu de pluie ce qui est coutumier dans cette région là a priori donc on ne peut se plaindre outre mesure. Gilles qui avait déja subit des séjours sous la pluie à vraiment pas eu de bol s'est désigné comme le chat noir ;). Nous nous sommes retrouvés à 8 suite à quelques désistements mais nous avons pu rouler ensemble. Bonne ambiance et bonne reception au gîte avec repas au resto tout les soirs !!. Encore un séjour qui s'est bien passé, nous avons hâte de nous retrouver l'année prochaine pour de nouvelles aventures !!



 

Séjour Cévenol pour le GCL

  Pour le détail du gite cliquer sur le bouton:
Les Parcours:
Parcours 1  Vendredi Après midi: "Bonjour l'aigoual!!!"

Parcours 2    samediMatin: "Défonce toi!!!"
 
Parcours 3 Dimanche matin:  "Sortie Famille"
 
Parcours 4 Lundi matin: "adieu l'Aigoual"