Groupe Cyclo Langeac
Cyclosportifs et Cyclotourismes

Stage Alpin de Gautier



A la même période que l'année dernière, je suis parti en stage dans les Alpes du Sud avec les Stages Du Soleil (UFOLEP 06) .
Nous étions basés dans un village de vacances au bord du lac de Serre-Ponçon à coté d'Embrun.
  • Jour 1 : Cela commence mal, il pleut à seaux : la sortie du matin est annulée et peut-être reportée à l'après-midi.
    A midi, tout le monde pense que c'est cuit. Les yeux rivés sur le radar de précipitation, je reste optimiste...
    A 14h, il fait beau et c'est parti pour la montée de sélection des groupes vers les Orres http://www.openrunner.com/index.php?id=4968851 .
    Il fait chaud/lourd et ça monte quasiment tout de suite en pleine digestion.
    Au sommet, j'arrive 2 minutes après un cycliste du GCP. C'est là que commence la rivalité de la semaine.
    En rentrant, petite nage des ours dans le lac bien froid (dixit le cycliste canadien).
  • Jour 2 : Montée sur Risoul http://www.openrunner.com/index.php?id=4968871 .
    Le groupe 1 se disloque dès le pied de la montée et je pars avec mon rival de la semaine. Je le traine un peu sur le porte bagage puis c'est lui et enfin je lâche (il est trop véloce et régulier pour moi). Après je suis remonté aux Orres avec un autre membre du groupe.
    Le soir, au bar, je discute avec les autres : la seule solution apparente pour le griller, c'est de mettre des à-coups.
  • Jour 3 : Petite journée car des orages sont prévus l'après midi : montée au pied du Parpaillon http://www.openrunner.com/index.php?id=4968886.
    Au pied de la montée, j'attaque en danseuse avec plusieurs grosses relances dans les 2 premiers km. Il ne prend pas le wagon et en plus, il y a quelques portions de faux plats où j'ai pu mettre du braquet pour creuser le trou. Ce coup-ci je l'ai eu !
    Le soir il m'a fait une attaque à l'apéro (il m'a payé plusieurs verres)
  • Jour 4 : L'izoard http://www.openrunner.com/index.php?id=4968912.
    Je roule pas mal sur les faux plats d'approche et on part au pied ensemble, arrivé vers 1800 m d'altitude, il me lâche.Vers 2100, je retrouve des jambes et du souffle; je roule à bloc, mais trop tard.
    Sur le retour: une bosse de 2 km à plus de 10%, j'arrive à l'avoir en force même s'il était parti devant.
    Après 130 km de vélo et 2600 m de dénivelé il vient me voir en me disant qu'il voudrait avoir 3000 m de dénivelé au compteur. Je négocie 2 SUZE citron et c'est parti pour une nouvelle montée des Orres : je le traine un peu et à 3000 m de dénivelé il m'indique qu'on peut redescendre (j'aurai bien continué).
  • Jour 5 : Les Puys http://www.openrunner.com/index.php?id=4991396.
    On a bien roulé dans les 3 premières montées (il ne m'a pas disputé les sprints) puisque j'avais fait le plus gros du boulot.
    Retour tranquille. En tout cas superbe vue sur le lac pendant cette sortie
  • Jour 6 : Vars http://www.openrunner.com/index.php?id=4991419,
    Pas de tergiversation: à bloc du pied jusqu'en haut, c'est le dernier jour et j’avale les 19 km de montée en 01h05 (le col de Vars est assez roulant). Et enfin la dernière bataille dans le terrible Pontis (5km à plus de 10 %); là, je perds une centaine de mètres, même si les moutons m'ont aidé.
Au final: 560 km et 11500 m de dénivelé avec une très bonne ambiance dans le groupe (de bons apéros le soir). Par contre, par rapport à l'année précédente il n'y avait que 2 groupes au lieu de 3 et par moments, ça fait beaucoup d'attente. Mais bon : avoir un rival en montée a permis de bien s'amuser.

Photos du stage Alpin de Gautier