Adresse
/
Téléphone
 
 
 
 
 
 

Le défi de Fabrice

21 août
L idée etait simple : partir voir un ami en aveyron en vélo... des années que j'y pensais et que lui me chariait. Avec un bon état de forme cet été l'idée revenait de plus belle. Le parcours passe par des endroits que je connais a priori pas de surprises a part la longueur plus de 200 km et les heures de selles à enquiller qui vont avec. Au matin du départ j'appréhende pas mal, le risque de vent par la tronche, sur une longueur comme ça ca change tout (on a eu fait un retour de 200km avec gautier vent de face c'était marquant). Je me munit d'un sac a dos afin d'étre autonome avoir de quoi réparer et grailler. Départ 7h moins dix de mazeyrat, direction meyronne, la croix du fau, le malzieu, saint alban (j'avais jamais pris cette route mais c'est pas tout plat), rimeize, malbouzon, nasbinals, puis là on plonge dans la vallée du lot depuis le col de l'aubrac. Arrivé au sommet de ce col ou la majorité de côte est passé je m'arrète pour la première fois. J'ai pas eu de pépins pas de vent de de grosse chaleur et dans ma tête il est aux alentours de 12 ou 13h car j'ai pas consulté l'heure exprès pour rouler aux sensations. Il est 11h moins 10 ! J 'ai fait un poil plus de 100km en moins de 4 h impec. Impec oui mais là il en rest plus de 100 encore, arrivé dans la vallée du lot j'ai 60 km de plat a manger. J'ai rarement fait autant de distance sur un plat total, je passe espalion, entraygues, vieillevie. on longe le cours d'eau c'est bien ça force pas trop, mais c'est long, le paysage moche, c'est d'un monotone... de plus on est a 200 d'altitude on a passé midi le cagnard est bien présent et commence son travail de sape. Je sors de cette vallée du lot a Livinhac ou je suis bien cuit, j'ai mis trop de rythme au départ parce qu'on va pas se mentir j'étais pas là pour du tourisme, c'était pour m'y rendre le plus rapidement possible, juste parce que ça rajoutait de l'interet. C'est très crétin vous en conviendrez mais il faut pas se mentir. Bon la cerise sur le gateau c'est que depuis que j avais imaginé ce parcours les années c'étaient écoulées et mon ami avait déménagé 25 km plus loin à Galgan. Et là c'est plus la même il fait un soleil de plomb je dois aller faire le plein dans les bars pour l'eau ou m'envoit presque chier et j'attaque la dernière cote. Je suis cuit complet, je fait 500m je me couche par le guidon je ferme un peu les yeux 1 min et je repars. Je fait ça 5 ou 6 fois dans cette dernière montée c'est pas glorieux car lorsque je repars ça avance pas vite, mais il faudra que ça passe. Arrivé en haut il reste 2 a 3 km sur ce plateau, je rejoins sa maison et défi réalisé, il est 16h et des bananes.
227km, 2691m de d+ 9h18 de vélo
En photo le profil de la sortie