GRAND LIEU CONDUITE
Auto-école
/
Téléphone

Tout est PERMIS

SYNOPSIS
Plongée au coeur d'un stage de récupération de points pour le permis de conduire, où des conducteurs venant de tous les milieux sociaux racontent leurs expériences. S'enchaînent des témoignages édifiants et parfois amusants sur la conduite, comme cet homme qui perd son permis vingt minutes après l'avoir récupéré, ou cette femme qui prend plaisir à accélérer brutalement au volant de sa décapotable. On y parle aussi vitesse, virilité, responsabilité...


LA CRITIQUE LORS DE LA SORTIE EN SALLE DU 09/04/2014
On aime beaucoup
Il y a celui qui dit « Moi, je ne téléphone pas au volant, mais je réponds. » Celle qui prétend « Je conduis bien : le peu d'accidents que j'ai eus, ce sont les autres qui les ont commis. » Et celui qui provoque les rires : « J'ai repassé mon permis, il y a un an. On me l'a redonné le 10 octobre 2010 à 10 heures du matin et, à 10 h 20, je me suis fait gauler à 48 km à l'heure, au lieu de 30. » Dans les stages de récupération de points où ils ont été contraints de venir, tous se révèlent magnifiquement inconscients, merveilleusement de mauvaise foi... On avait quitté Coline Serreau sur un pamphlet écologique, Solutions locales pour un désordre global, qui était, ne lui en déplaise, particulièrement enquiquinant. La voilà qui revient en pleine forme avec ce documentaire — un rien trop didactique, par moments —, où elle retrouve la verve de ses comédies anciennes (Trois Hommes et un couffin) et leur mélancolie cachée (Pourquoi pas !). Elle filme ici avec un bonheur égal les usagers qui râlent contre les radars (ces bouffeurs de fric et de points), les avocats qui défendent des clients soi-disant tyrannisés par le système et les lobbies automobiles, prompts à associer vitesse et sécurité. Mais elle donne aussi la parole, et longuement, à tous ceux qui les contredisent — c'est le cas de le dire — point par point : professeurs de médecine, animateurs, victimes d'accidents graves aussi, qui racontent ce que va leur coûter toute leur vie un simple instant d'inattention. Toutes ces silhouettes fugaces deviennent en définitive, devant sa caméra, les héros tragi-comiques d'une gigantesque comédie humaine. Dont l'inconscience finit par suggérer de troubles abîmes : se sentir, dans sa voiture, à ce point invulnérable, à ce point supérieur aux autres, ne serait-ce pas l'amorce du fascisme ?... Ébahi par ce qu'il découvre du monde, un vieux monsieur murmure, soudain : « Le danger apparaît quand tout va bien ! » On ne saurait mieux dire. — Pierre Murat


 

L'intoxication automobile


(source La Voie Edgar Morin Editions Fayard, 2011)

...La voiture particulière est une conquête de notre civilisation d'autant plus largement répandue qu'elle répond aux besoins d'autonomie des individus, à leurs aspirations à la mobilité, qu'elle symbolise liberté, confort et puissance.
L'intoxication automobile s'est montrée irrésistible dans la mesure où l'automobile concentre en elle-même toutes les vertus et tous les vices... 
...l'automobile est le plus rationnel des modes de transport à la fois pour la ville, la campagne, le travail, le loisir, parce qu'il est à la fois rapide, confortable et personnel, et dans le même temps le plus irrationnel, parce qu'il provoque embouteillages, retards, stress, nervosités qu'anesthésient quelque peu radio et musique et qu'il produit d'énormes pollutions et dépenses d'énergie. L'automobile nous donne la liberté en nous esclavagisant, elle nous donne la mobilité pour mieux nous immobiliser dans les bouchons.   
L'usage intempérant de la voiture conduit à la paralysie de la circulation. L'intoxication automobile transforme les besoins légitimes de mobilité en bougeote. Son usage excessif détruit la qualité de vie : embouteillages autour et dans les villes, recherche de places de stationnement, perte de temps, pollution, agressivité que déclenche la maîtrise d'une puissance énergitique à l'abri de la carapace d'une carosserie.
...La voiture, tout en étant une fatale source de débordements, de pollutions, d'insanités et d'illogismes, est le plus beau jouet/instrument pour adulte qu'ait conçu et fabriqué la civilisation industrielle.
...Il faut donc envisager, tout en préservant l'agrément du transport automobile, d'entreprendre une désintoxication de son utilisation, non par la seule pénalisation, mais par la cure piétonne, vélocipédique et par l'amélioration des transports collectifs.

Edgard Morin, penseur, sociologue, philosophe ...
 
 

Leçons de conduite

"Dix ans. C'est, à quelques mois près, le temps qu'il m'aura fallu pour obtenir mon permis de conduire. De Paris à Londres et jusqu'à New York, j'ai passé des centaines d'heures dans le huis-clos d'une auto-école. Le permis était devenu mon secret, ma croix, ma blessure honteuse. Mes rêves les plus fous de vacances, comme de me promener en Ecosse ou de découvrir la Transylvanie, s'effondraient devant la perspective d'enchaîner trains et bus. Tous les six mois, avec fatalisme, je réservais sur internet la date de mon prochain échec.
Ces leçons de conduite furent aussi des leçons de vie. Au gré des créneaux et des démarrages en côte, je me suis posé des questions nouvelles : par quel mystérieux processus l'être humain se transforme-t-il en brute primitive derrière un volant ? Pourquoi les Français et les Britanniques, confrontés aux mêmes questions du code de la route, y apportent-ils des réponses différentes ? Quelles libertés reste-t-il au citoyen-automobiliste ? Et, d'ailleurs, pourquoi diable doit-on passer un permis de conduire ?
Réponses en dix-sept leçons. "  

Gaspard Koenig, après avoir enseigné à l'Université de Lille-III, écrit les discours de la ministre Christine Lagarde[4] jusqu’au mois de juin 2009.
En 2009, il part à Londres travailler pour la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). En juin 2012, il a fait campagne dans la 3e circonscription des Français de l'Étranger (Europe-Nord) sous l'étiquette du Parti libéral démocrate[5].
Début 2013, il démissionne de la BERD pour créer le think-tank libéral GenerationLibre.
Il tient des chroniques dans plusieurs titres de la presse écrite française, notamment dans l'Opinion (Libres échanges), Les Échos ou Le Point (Liberté chérie). Il est régulièrement invité sur RMC, RTL, France 24 ou BFM Business. Il apparaît également dans les médias anglo-saxons (BBC, Financial Times).
Il cherche à promouvoir et approfondir le libéralisme classique, affirmant ainsi sa proximité avec Bernard Mandeville ou Jean-François Revel.
Gaspard Koenig milite entre autres pour un rétablissement de la liberté d'expression et rapporte les différentes limitations de celle-ci apparues dans le droit français depuis 1972[6],[7]. Il est également engagé en faveur d'un revenu universel[8] ou de la restructuration de la dette française[9].
 

Leçons de conduite

« 
Est-ce que les limitations de vitesse sont valables aussi pour les marches arrière ?
»  
« Pour freiner, je suis obligé d’arrêter d’accélérer ? » 
« On m’a dit qu’à un stop il faut que les quatre roues soient arrêtées et qu’à un cédez-le-passage deux seulement. »
« Je me dis que, comme je n’arrive pas à apprendre à conduire, je devrais devenir moniteur. Peut-être que ça m’aiderait. »
Des perles comme celles-là, nos moniteurs en entendent tous les jours. Dans ce petit livre illustré, tendre et drôle, les auteurs, tous trois moniteurs d’auto-école, n’ont gardé que le meilleur du meilleur. Avec Les Petites âneries du permis de conduire nous pénétrons dans l’univers des moniteurs d’auto-école et de leurs étonnants élèves.
Occasion pour chacun de revivre avec nostalgie et humour ce moment si important : le passage de son permis de conduire.








 
 
 
 
 
 

STREET-ARTIST

Ses racines sont en Suisse et à Pornic, mais c'est à la maison radieuse de Rezé que vit et travaille Jinks Kunst. Ce street-artist parcourt le monde pour y semer ses ouvres, drôles ou engagées. 
 
(Source : journal Nantes Métropole N°69 //MAI / JUIN 2017) 
 

humour

 
Pour vous déstresser, vous pouvez revisiter l'indémodable sketch de Jean Yanne et Lawrence Riesnier  sur le lien suivant : http://​www.​ina.​fr/​video/​I07060755