DSC_2734.jpg
DSC_2728.jpg
DSC_2737.jpg
DSC_2752.jpg
DSC_2742.jpg
Opération "Balise à la Miette"
 
Depuis quelques semaines Patrick avait suggéré de faire un repérage de surface du nouveau réseau le La Miette. Ces repérages sont utiles pour vérifier la topo (et quand on connait le ramping, on peut excuser les topographes de quelques erreurs de visées), mais également dans la perspective d'un secours.
Pourquoi "La Miette" ? Parce qu'entre l'ancienne galerie (500 m de développement), et le "nouveau" réseau (3,5 km), il y a un ramping de 500 m. Du moins c'est ce que dit la légende.


© 2010 G.3.S Groupe Spéléologie Scientifique et Sportif    -   

DSC_2725.jpg

Le 10 octobre, Nico, Jean-Michel, et Xavier se décident pour une première approche des étroitures mythiques. Mais nous n'avons pas réussi à avoir accès à la topo. Inutile de dire que nous avons été très prudents ! Environ 50 m sont parcourus, à se relayer pour aller toujours plus loin.
A la suite de cette sortie, nour prenons connaissance de la topo, ce qui nous rassure
.

L'objectif est de passer l'étroiture réputée "la plus sélective". C'est ce que nous réussissons. Nous déposons 2 l d'eau minérale pour alléger les futurs portages. Nous sommes à 80 m d'étroitures.
 

 
7 novembre 2010
21 novembre 2010
Le lendemain de l'AG, un peu plombé par les cochonailles mais bien graissés, nous pensons atteindre le collecteur.
 
Mais la fatigue se fait sentir, d'autant plus qu'il reste quelques étroitures étroites à franchir.
 
Anecdote : Nico a commencé à rebrousser chemin pendant que Xavier à continué sur quelques dizaines de mètres. A 360 m de l'entrée du ramping, il laisse 1,5 l d'eau et des barres de céréales puis fait demi-tour.
 
Le casque est toujours poussé devant, pas forcément en douceur, ce que n'apprécient pas les leds qui s'éteignent... Et ne se rallument plus. Petite montée d'adrénaline, mais l'idée de sortir penaud entre deux haies de pompiers fait redescendre le stress.
 
Il faut sortir autonome. De toute façon, dans ce boyau on ne peut pas se tromper. Précisons que la lampe de secours a été oubliée à la maison. Ce sont entre 30 et 40 m qui seront parcourus dans le noir, à tenter d'appeler Nico. Enfin, l'idée qu'il y a peut être une hallogène de secours traverse l'esprit.
 
A taton, la lampe est démontée, cette hallogène est trouvée, vissée, la lampe est remontée et miracle... les leds vexées se rallument.
 
Nico est retrouvé dans la grande diaclase, puis lorsque nous revenons à l'ancienne gallerie, nous trouvons Jean-Michel D et David P.
 
Conclusion : tête percée, moral d'acier.
 

 

 
DSC_2765.jpg

Opération "Balise à la Miette"

Voulez –vous suivre Xavier et Nico à la prochaine sorti
  • Oui Génial !
  • Non pas vraiment
  • Voter
    Résultats
    Plusieurs choix possibles
    Photos J.M.D et textes de Xavier Nogues
    Chauve souris1.gif
    animaux-chauves-souris-000201.gif
    collapse_arrow_
    animaux-chauves-souris-000201.gif
    Rapport pour le site du club, pour le Chef et pour le Président :
     
    (Si Nico trouve que ce rapport n'est pas assez objectif, il peut le corriger...)
     
    Le lundi 27 décembre, nous sommes revenu pour progresser un peu plus à la Miette. Nous avons fait une vingtaine de mêtres de plus mais le méandre sinueux a été franchi. Il nous reste maintenant environ 70 - 80 m à faire avec peut-être encore une étroiture, mais l'affaire semble être désormais dans le kit. Nous avons laissé encore 1,5 litres d'eau minérale et des barres de céréales à notre point ultime.
     
    Pourquoi n'avous nous fait que 20 m ? C'est pas moi, c'est la faute à Nico : il avait trop réveilloné alors il a été obligé de désober à deux endroits. N'empêche que maintenant, c'est plus facile que de marcher sur l'autoroute. Moi, j'avais trop réveilloné aussi, mais comme c'était surtout du foie gras, ça glissait bien.
     
    Nous avons également pu noter la présence importante de gaz. Un sujet encore jamais traité par le Docteur Ostermann : Comme le CO2, ce gaz apparait en hiver, mais seulement après les réveillons. Il s'agirait de méthane, un gaz inflammable et odorant.
     
    Enfin, dernière remarque mais non la moindre : il y a des colonies de chauves-souris en hibernation près du passage dans la première partie (accessible), donc évitez absolument les sorties "visite" dans ce trou en hiver, et surtout, interdiction de prendre des photos dans cette zone ! (apparement : grand et petit rhinolophe, peut-être pipistrelle et une autre espèce (qui ne s'enveloppe pas dans ses ailes).
     

     
    Troisième tentatives le 27 décembre 2010
    exclaim1.gif
    exclaim1.gif
    animaux-taupes-11.gif
    animaux-taupes-71.gif
    Textes de Xavier Nogues
    desob1.JPG
    desob2.JPG
    desob3.JPG
    0008241.gif
    Dur-Dur !!!!!
    0008241.gif
    Oui !! super...
    image040ai31.gif
    image040ai31.gif
    ce site a été créé sur www.quomodo.com