Réaction Fmotards

Fmotards réagi aux déclarations de Claude Guéant sur les radars pédagogiques

C laude Guéant a fait une annonce le 23 juin 2011, en disant qu’il remplacera
les panneaux indicateurs de radars par des Radars pédagogiques (appareils qui nous  informeront de la vitesse). Sur le papier cela pourra plaire, mais la Fmot ards  émet des doutes sur cette sincérité.


Veut-il endormir la colère des usagers de la route. Nous pensons que  ce dispositif n’est que provisoire et que ces Radars pédagogiques finiront par  être enlevés ou déplacés dans des endroits ou il n’y a pas de radars automatiques.


On calme le jeu pendant la tempête, puis petit à petit on supprimera  toutes indications de positionnement de radars automatiques


Non, M. Guéan, la Fmotards n’est pas dupe et va rester vigilante sur
tous vos mouvements en terme de sécurité routière, et nous appelons
tous les usagers de la route à rester mobilisés et à maintenir la pression.

Nous appelons aussi tous les usagers de la route à nous signaler tous
les radars automatiques qui se retrouveraient soit sans leur panneau
indicateur ou sans leur Radar pédagogique signalant la vitesse à laquelle on roule, 

faites nous suivre les informations sur   fmotards@gmail.com .





La Fmotards


© 2011 FMOTARDS - 24000 PERIGUEUX | Téléphone : 0646078573

Logo.jpg

Lettre ouverte de Fmotards au Ministre des transports






8, Cours St Georges

24000 PERIGUEUX

Fédération de Défense des Motards

Tél : 06. 46. 07. 85. 73

fmotards@gmail.com

www.fmotards.info

www.fmotards.bb-fr.com

 

                                                                                        Ministère des Transports

                                                                                       Mr Le Ministre

                                                                                       Arche Sud

                                                                                       92055 PARIS LA DEFENSE Cedex

 

 

Le 31 Août 2011

 

Lettre ouverte

 

 

 

Monsieur le ministre,

 

Il est parfois surprenant, de voir les mesures prises par le gouvernement en matière de sécurité routière.

 

Il est vrai que vous avez réussi à faire baisser le nombre de tués en France sur nos routes, il est vrai qu’il faut de la répression, qu’il faut prendre des mesures de sensibilisation, mais la F Motards est désolée de vous dire que nous ne sommes pas toujours d’accord sur la manière d’application.

 

Vous devriez consulter les différentes associations de défense des usagers de la route, dont nous faisons partis.

 

L’utilisation de radar et autre, n’est pas forcément un bon moyen de faire respecter le code de la route, car désormais, les gens s’arrêtent brutalement et provoque bien souvent un accident.

Trop de radars tuent les radars ! 

Maintenant les gens roulent doucement et provoquent des accidents, suite à une file importante, ou ces derniers prennent plus de risques et font des imprudences.

 

Nous sommes tous conscients qu’il s’agit de faire rentrer de l’argent frais dans les caisses de l’état.

Qui est principalement touché ?   Les gens qui travaillent. Ceux qui ont les moyens de payer ont bien souvent des chauffeurs, donc, ils ne se sentent pas concernés.

 

Vous êtes aussi très fort, sur les restrictions, concernant le monde motards. (Plaques, gilets jaunes, contrôle technique, etc. …)

 

Ceux qui font les projets de loi, n’ont pas dû souvent monter sur une moto. Il faudrait avant tout, que ces personnes se rendent compte des erreurs qu’ils font subir aux pilotes des deux et trois roues motorisés.

 

Nous avons de la puissance, mais nous avons plusieurs niveaux de pilotes, alors que le jeune conducteur de voiture qui vient d’acquérir son permis, peut dès le lendemain, monter au volant d’un véhicule puissant, sans formation particulière.

 

Nous remarquons souvent que les accidents sont l’objet de refus de priorité, et la route coupée à cause de la non utilisation de feux clignotants.

Au lieu de faire autant de répression, nous pensons qu’il vaudrait mieux faire plus de sensibilisation. Une concertation sur ce phénomène devrait être engagée. Nous sommes certains que des solutions devraient en découler.

 

Un chauffeur poids lourd passe une visite médicale tous les cinq ans, et plus, suivant l’âge, car il est tous les jours sur les routes. Il n’a pas droit à l’erreur. Et pourtant !

 

Nous aimerions que soit instauré un système similaire pour tout le monde, à partir d’un certain âge. Vous êtes bien placé, par rapport aux statistiques en votre possession, pour faire le point sur les accidents concernant ce type de personnes.

Nous aimerions savoir le nombre exact de ceux-ci ?

Déjà, le nombre de tués serait en baisse, sur ce point.

 

D’autres mesures simples pourraient être aussi bénéfiques. La F Motards ne manque pas d’idées.

 

Il y a aussi un point important.

 

LES   INFRASTRUCTURES.

 

Personne n’en parle !!

 

Vous pouvez être fier dans ce domaine, car les régions de France ont délaissé depuis des années les petites routes départementales, ainsi que le petit réseau routier, au détriment des grosses infrastructures routières. Nous roulons sur des routes qui sont dans un état déplorable, avec des revêtements qui ne ont plus adaptés au flux routier actuel.

 

Le bouquet final, est aussi très impressionnant,  

Maintenant, la grande mode est de mettre des ralentisseurs partout, (en ville, en campagne, dans des lieux insolites, qui dérangent une certaine population, etc. …)

Croyez- vous que cette solution est porteuse de sécurité.

 Bientôt, les routes, les ralentisseurs, et autres mesures stupides, vont donner l‘impression aux gens d’être sur un terrain de cross, mais avec du bitume !

Bravo ! Stupide !

 

 

 

Les ronds points.

Très bonne initiative, qui permet de fluidifier le réseau routier, mais qui a un inconvénient. Beaucoup de personnes ne savent pas les prendre, et surtout n’utilisent quasiment jamais les feux clignotants, à l’entrée, ou à la sortie.

Peinture au sol

Par souci d’économies, depuis quelques années, nous avons remarqué que la signalétique au sol et très glissante car la peinture ne contient plus de composants additifs.

Danger pour tous les usagers !

 

 

La F Motards est présente à la formation.

Nous informons les jeunes pour qu’ils portent un équipement complet, qui assure un minimum de sécurité. En cas d’accident, nous sommes très vulnérables.

Et là, nous sommes confrontés à deux phénomènes, parmi d’autres.

1)      Le prix de l’équipement qui subit une TVA à 19.60%

2)      Les forces de l’ordre qui roulent en chemisette (alors qu’ils devraient montrer l’exemple).

Trouvez vous normal et logique ce genre de situation ?

 

 

L’injustice et le respect du code de la route.

Beaucoup de personnes ne se sentent pas concernées.

 

Le piéton

L’individu le plus indiscipliné et le plus dangereux, qui n’est jamais à sa place, traverse la voie publique sans respect des règles, et bien souvent le portable collé à l’oreille, sans se soucier des feux rouges, du trafic routier, ne passe pas forcément sur les passages réservés, n’est jamais du bon coté en rase campagne, ne respecte rien en général.

Par contre en cas d’accident, c’est toujours lui qui a raison.

 

Le cycliste

Bien souvent, s’accapare le coté droit de la route pour lui tout seul. Dès qu’ils roulent à plusieurs, la route n’appartient qu’à eux, ils sont de front à 3, 4, ou plus, sans signalisation devant ni derrière.

 

.

Le portable

C’est toute une histoire !  Tout le monde est concerné, sauf les motards, qui n’ont pas le choix. Il est vrai qu’il existe des kits spéciaux, mais pas beaucoup les utilisent, car nous savons tous que le danger est trop important.

Par contre, c’est fou, tous les usagers qui se trouvent au portable sur le réseau routier. L’humain, aussi bon soit- il, ne peut pas faire plusieurs choses à la foi, en étant attentif.

 

Le contrôle

Aucun radarn’existe, ni d’autres moyens pour verbaliser tous ces gens. Voilà une mesure qui devrait être d’actualité, et qui demande une grande réflexion. Facteur important d’accidents.

 

La F Motards est en train de recenser tous les points d’injustices au code de la route. Le nombre est très impressionnant.

 

Il faut sensibiliser les usagers de la route dans le bon sens. Il faut mettre en place des moyens d’action à tous les niveaux.

Peut être impliquer les auto-écoles ou autre personnes, directement liée à ce phénomène à la base.

Donner des moyens d’action à toute une filière qui s’investirait dans ce projet.

 

Mais arrêtons de faire payer la note à tout le monde, déjà taxé de tous les cotés. Un jour, il va y avoir des gros soucis, car le peuple français, n’en peut plus de toute cette répression active, qui ne cesse d’augmenter.

Même les forces de l’ordre, en ont assez de ces mesures.

Cessons de regarder ce qu’il se passe dans les autres pays, nous ne sommes pas sur le même pied d’égalité. Les règles en France ne peuvent pas être les mêmes, le code de la route est différent.

Pourquoi pas un code de la route Européen, à ces conditions ? A réfléchir !

 

 

 

Il faut Mr le Ministre trouver d’autres solutions. Les usagers de la route sont de plus en plus nombreux. Le partage de la route doit être revu.  Toutes les associations sont prêtes à trouver des compromis, vous soumettre des idées.

 

Le monde Motards est victime de beaucoup d’incompréhension, et nous sommes toujours présents pour améliorer les gestes qui sauvent. Nous sommes solidaires de tous. Vous pouvez compter sur nous.

 

Notre parole, aujourd’hui, Mr le Ministre, est de vous informer que toute cette répression crée un climat de nervosité où plus personne ne se respecte. Danger !

 

 La F Motards restera mobilisée pour que des solutions soient trouvées.

 

Dans l’attente de votre réponse, Monsieur le Ministre, veuillez agréer, nos respectueuses salutations.

 

 

F Motards

Alain DEVAUD

 

 

 

Copie :

Préfecture de la Dordogne

Mr Le PREFET

Quand l’AFFTAC trahit

 

 

                                                            

Après le Comité Interministériel de la Sécurité Routière du 11 mai 2011, l’AFFTAC a été une des premières à se lancer dans le combat contre la suppression des avertisseurs de radars et des GPS signalant la position des radars.

 

Mais aujourd’hui ils viennent de faire machine arrière et de signer un accord avec le gouvernement pour la suppression de ceci, et deviennent même partenaires de l’état. 


Pour voir l’article (http://www.radars-auto.com/actualite/avertisseurs-radars/integralite-du-protocole-d-accord-entre-l-afftac-et-le-gouvernement-697)

 

Maintenant ces appareils n’indiqueront plus la position des radars fixes ou mobiles, à la place ils indiqueront une soi-disant aide à la conduite, indication des sections de voies dangereuses et des points de danger précis, diffusion des messages de prévention, etc..

 

Pourquoi pas, tant qu’ils y sont, des messages de propagande du gouvernement, pourtant ils ont fait du foin au départ, beaucoup d’associations les ont rejoints, mais aujourd’hui le constat est là, l’appel du gain est passé devant.

 

Puisque ces appareils seront si utiles à l’aide de la conduite, le gouvernement les financera- t’il ? Et les offrira-t’il aux usagers de la route ?  Ou bien les sociétés de l’AFFTAC, baisseront- t’elles les produits de ces sociétés,  à moins 50% ?  Peut- être à ce moment- là il y aurait un petit plus en terme de sécurité routière.

 

Mais nous n’y croyons pas, alors nous appelons au boycot de ces produits des sociétés de l’AFFTAC

 

Restons libres de nos faits et gestes.

 

La FMOTARDS

Lettre à la FFMC nationale









8, Cours St Georges

24000 PERIGUEUX

Tél : 06. 46. 07. 85. 73

fmotards@gmail.com

www.fmotards.info

www.fmotards.bb-fr.com

 

                                                                                                  FFMC NATIONALE

                                                                                                  35, Bis Rue des Messiers

                                                                                                  93100 MONTREUIL

       

Le  5 Mai 2012

 

Lettre Ouverte.

 

 

 

 

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

 

Je me devais, après une année d’existence, l’obligation de vous présenter l’association           F Motards ( Fédération des Motards Ouvert à Toutes Actions de Rassemblement de Défense Solidaire ).

 

C’est une fédération nationale de défense des motards, ayant pour siège social PERIGUEUX. Elle a été créée par des anciens de la FFMC avec quelques copains, pour mener des actions parallèles et similaires aux vôtres.

 

Elle n’a pas l’ambition de vous porter préjudice, mais bien au contraire, de consolider vos actions envers les pouvoirs publics.

 

La F Motards mènera ses propres actions avec ses idées, dans un but précis de défense pour l’intérêt de tous les motards.

Nous avons mis en place, une commission juridique avec la présence d’avocats, ( Un peu dans l’esprit de la vôtre ).

 

Elle n’a pas la capacité de formation, car nous trouvons que c’est un travail pédagogique qui doit être réalisé par des personnes relevant d’une compétence professionnelle assez accrue.

 

Nous refusons de recevoir des fonds publics, ainsi que toutes sortes de financement qui découlent directement ou indirectement  de l’état au niveau national ou au niveau européen.

Nous souhaitons être libres et indépendants.

 

En France, il y a environ 450 000 motards, dont un peu plus de 7 000 sont adhérents à votre association.

Notre volonté est de réunir, autour de nous,  les motards qui ont besoin d’être défendus par d’autres idées au sein d’une autre association.

 

Nous avions obligation de faire cette nouvelle formation, tant la demande est forte.

 

Nous ne sommes pas là, pour aller au conflit, bien que depuis notre création, nous subissons régulièrement des attaques calomnieuses et bien souvent par des personnes issues de votre mouvement. ( Expl récent : joint )

 

Nous ne répondrons pas à la provocation. L’union fait la force et l’indifférence le mépris.

 

Personne n’a le monopole de ses adhérents.

Dans notre pays, il y a bien plusieurs syndicats, pourquoi il n’y aurait il pas plusieurs associations de motards.

 

Nous comptons sur vous, pour faire passer le message à vos représentants.

 

Si vous prenez les défilés du 1er Mai, force est de constater, que tous les syndicats sont unis devant une même action.

 

Pourquoi les syndicats, pourquoi pas nous ! Il ne faut pas aller vers de l’individualisme.

 

Nous sommes tributaires de moqueries, mais sachez qu’il y a un peu plus de 30 ans, la FFMC a vu le jour dans des conditions similaires à la nôtre aujourd’hui, avec comme ambition, les mêmes convictions.

 

Notre porte sera ouverte à tout le monde, et nous espérons beaucoup que notre édifice se consolidera doucement mais sûrement au fil du temps

 

 

Cordiales amitiés motardes.

 

 

F Motards

Alain DEVAUD

Lettre au sou-préfet de LIBOURNE









8, Cours St Georges

24000 PERIGUEUX

Tél : 06. 46. 07. 85. 73

fmotards@gmail.com

www.fmotards.info

www.fmotards.bb-fr.com

 

 

 

                                                                                                             Le 2 Juin 2012

Lettre Ouverte

 

 

 

 

 

Monsieur le Sous-préfet,

 

 

Notre association a appelé le monde motards à manifester aujourd’hui, avec la volonté de sensibiliser les pouvoirs publics et le monde politique.

 

Une lettre ouverte a été envoyée au ministre des transports le 31 Août 2011. Nous avons eu plusieurs réponses, mais aucune décision concrète n’a aboutie.

Un nouveau gouvernement est en place dans notre pays, aussi nous avons bon espoir que des décisions concrètes vont aboutir

 

L’enjeu, parmi tant d’autre, est de faire prendre conscience sur l’état de nos infrastructures.

 

Notre réseau secondaire est victime des enjeux de la  finance qui est dirigé vers d’autres sujets.

Résultat :   «état des routes déplorables» 

 

Comme il n’y a plus d’argent, les services de voirie font des rajouts qui ne tiennent pas très longtemps.

 

C’est inacceptable et très dangereux !

 

Désormais, nous remarquons que les ralentisseurs  « poussent à bout de champs ». (Ville, village, hameaux, campagne, etc …)

La vitesse est toujours la cible. Pourquoi ?

 

Le motard est systématiquement un délinquant, et un danger pour les autres.

Une grande majorité d’entre nous sont des gens qui partagent une passion, et qui n’ont plus envie d’être pris pour des inconscients.

 

Le partage de la route est à revoir. Nous demandons à faire partie des différentes négociations.

 

Nous aimerions avoir des réponses sur la hausse inacceptable des carburants, qui touche le pouvoir d’achat. ( Engagement du nouveau président de la République ).

 Nous ne voulons pas un gel des prix, mais une baisse considérable.

 

Nous comptons sur vous pour transmettre notre message aux autorités compétentes.

 

Dans l’espoir d’une réponse, nous vous prions d’agréer, Mr le Sous-préfet, l’assurance de nos sentiments respectueux.

 

F Motards

Copie de la lettre au ministre des transports

Lettre au Sous-préfet de BERGERAC










8, Cours St Georges

24000 PERIGUEUX

Tél : 06. 46. 07. 85. 73

fmotards@gmail.com

www.fmotards.info

www.fmotards.bb-fr.com

 

                                                                                                             Le 24 Mars 2012

Lettre Ouverte

 

 

 

 

 

Monsieur le Sous-préfet,

 

 

Notre association a appelé le monde motards à manifester aujourd’hui, avec la volonté de sensibiliser les pouvoirs publics et le monde politique.

 

Une lettre ouverte a été envoyée au ministre des transports le 30 Août 2011. Nous avons eu plusieurs réponses, mais aucune décision concrète n’a aboutie.

 

L’enjeu, parmi tant d’autre, est de faire prendre conscience sur l’état de nos infrastructures.

 

Notre réseau secondaire est victime des enjeux de la  finance qui est dirigé vers d’autres sujets.

Résultat :   «état des routes déplorables» 

 

Comme il n’y a plus d’argent, les services de voirie font des rajouts qui ne tiennent pas très longtemps.

 

C’est inacceptable et très dangereux !

 

Désormais, nous remarquons que les ralentisseurs  « poussent à bout de champs ». (Ville, village, hameaux, campagne, etc …)

La vitesse est toujours la cible. Pourquoi ?

 

Le motard est systématiquement un délinquant, et un danger pour les autres.

Une grande majorité d’entre nous sont des gens qui partagent une passion, et qui n’ont plus envie d’être pris pour des inconscients.

 

Le partage de la route est à revoir. Nous demandons à faire partie des différentes négociations.

 

Nous aimerions avoir des réponses sur la hausse inacceptable des carburants, qui touche le pouvoir d’achat.

 

Nous comptons sur vous pour transmettre notre message aux autorités compétentes.

 

Nous vous joignons, un double de notre courrier fait au ministère des transports.

 

 

Dans l’espoir d’une réponse, nous vous prions d’agréer, Mr le Sous-préfet, l’assurance de nos sentiments respectueux.

 

Fmotards

lettre au Président de la République

8, Cours St Georges

24000 PERIGUEUX

Tél : 06. 46. 07. 85. 73

fmotards@gmail.com

www.fmotards.info

www.fmotards.bb-fr.com

 

Le 17 Août 2012

 

 

Lettre Ouverte

 

 

 

                                                                                 Mr le  Président de la République Française

                                                                                 Palais de l’Elysée

                                                                                 55, Rue du Faubourg Saint Honoré

                                                                                 75008 PARIS

 

 

 

 

Monsieur le Président,

 

 

Nous sommes une fédération de défense des motards.

 

Dans une précédente lettre ouverte en date du 31 août 2011, adressée à Monsieur le Ministre des Transports du gouvernement précédent, nous avons interpellé les pouvoirs publics sur les mesures prises en matière de sécurité routière (cf. pièces jointes).

 

Nous avons eu une réponse de prise en considération (cf.pièces jointes), mais sans aucune solution concrète allant dans le sens de notre demande.

 

Depuis, notre pays a connu plusieurs élections.

 

Vous avez été élu à la présidence et vous disposez d’une majorité considérable dans toutes les assemblées.

 

Notre peuple vous a donné carte blanche dans tous les domaines.

 

Aussi, nous nous tournons vers vous, pour savoir si vous compter poursuivre la politique absurde de répression routière que nous subissons depuis plusieurs années.

 

Nous sommes conscients qu’il faut appliquer des mesures afin de faire respecter le code de la route, mais il ne faut pas tomber dans l’abus.

 

Nous sommes entrés depuis un certain temps dans une politique de commerce très dangereuse.

Faire de l’argent sur le dos des usagers de la route  =  Danger !

 

Le monde motard est bien souvent une cible. Montrer les plus dangereux !

 

Cela dit, nous sommes contents de voir que vous êtes le premier Président de la République à pratiquer le monde des deux roues. Merci de votre soutien !

 

De ce fait, vous devez connaître nos griefs.

 

Nous avons beaucoup d’idées à vous soumettre pour améliorer le partage de la route.

 

Un exemple :

 

A quoi sert le contrôle technique moto ? Ne vaut-il mieux pas un contrôle technique des conducteurs à partir d’un certain âge ? (Voir vos statistiques)

 

Regardons les pays qui l’ont réalisés et sous quelles formes.

 

En France le parc motocyclistes est en excellent état. Les motos ne sont pas débridées, et restent dans la conformité constructeurs.

Les usagers savent qu’ils n’ont pas le droit de rouler avec un véhicule dangereux, car c’est une source d’accidents.

 

Que compter vous faire des motos de collection ?

 

Cette loi n’est pas tolérable, mais faudrait-il l’accepter parce qu’elle resurgit par le biais de l’Europe ?

Mais qui est l’Europe ?  Que font nos députés ? Sont ils montés sur un deux roues ?

 

 

Notre mobilisation sera de plus en plus forte, si nous ne sommes pas écoutés.

 

 

Nous demandons l’abolition de la loi du 1er Juillet 2012 qui a été mise en place par votre prédecesseur.

Elle n’a pas de sens, il faut la revoir dans son intégralité. Nous sommes prêt à la concertation.

 

C’est le flou total : Ethylotests, plaques d’immatriculation, téléphones (pas concernés), radars, bandes réfléchissantes, etc…

 

Que compter vous faire pour la baisse et la régularisation du prix des carburants ?

C’est une HONTE !

 

Nous voulons aussi, une baisse de la TVA des équipements indispensables à la sécurité du motard.

 

Vous avez fait des promesses.

 

Nous demandons un grand débat avec les gens de la sécurité routière, les pouvoirs publics, ainsi que ceux qui sont en charge d’étudier toutes ces mesures.

 

Nous avons des idées !

 

Le monde motard va très mal ; il ne faut pas que cette passion et ce moyen d’évasion, deviennent une contrainte. Préservons ensemble ce mode de locomotion qui est encore un des plus écologiques.

 

Nous comptons sur vous, pour que soit transmise notre demande aux ministères concernés : Ministère de l’Intérieur, Ministère des transports, etc…

 

Nous espérons que vous ne décevrez pas les français, et que vous aller agir en tenant vos promesses de campagne.

 

Nous restons ouvert à toutes propositions.

 

La FMotards restera mobilisée et vigilante.

 

 

En vous remerciant de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, notre plus profond respect.

 

 

 

F Motards

Alain DEVAUD

 

 

Pj :

 

Lettre à Mr le Ministre des Transports Août 2011

Réponse du Ministère de l’intérieur

Réponse du Ministère des Transports

La réponse
CLX-6200_20120905_11245201.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com